LFB
 


Nantes Rezé - Roche Vendée 67-60
Un derby a souvent une saveur particulière et encore plus lorsqu'il s'agit du premier entre Nantes Rezé et Roche Vendée en LFB. Les Vendéennes sont bien entrées dans le match mais ne comptaient qu'un point d'avance à la pause (29-30). Au retour des vestiaires, les Déferlantes ont fait parler leur expérience à l'image du match titanesque de Nayo Raincock (23pts, 18rbds). Mariame Dia (12pts) a marqué 12pts côté RVBC.

Mondeville - Lyon 70-67
Portées par leur public et une Lisa Berkani en feu (20pts, 11rbds), les joueuses de Romain L'Hermitte avaient pourtant mal débuté (15-22, 10'). Avec un 5 majeur compétitif (10pts ou +), Mondeville a pris les devants et résisté au retour des Lyonnaises dans le money time. Anciennes de l'USOM, Ingrid Tanqueray (20pts), Pao Salagnac (11pts) et Marième Badiane (3pts) ont connu des fortunes diverses.

Tarbes - Bourges 71-61
C'est la très grosse surprise de la soirée car le TGB a battu l'un des favoris au titre. François Gomez a pu compter sur son duo d'intérieures Aby Gaye (13pts) - Christelle Diallo (12pts) pour montrer un autre visage que celui de l'Open. Côté berruyer, le passage en tête au début du 4è QT n'aura été qu'une étincelle. Dominées au rebond, les partenaires de Sarah Michel (13pts) sont déjà dans le dur.

Charleville-Mézières - Hainaut Basket 85-77
Les rencontres entre les Flammes et les Hennuyères valent toujours le déplacement, celle de ce soir n'a pas dérogé à la règle. Plus entreprenantes, les Nordistes ont pris le contrôle du match (35-37 à la pause) grâce à Bruner (16pts) et Fouasseau (15pts). Les Flammes ont trouvé les ressources pour rester au contact puis prendre le large dans les ultimes minutes. Kadi Minte (20pts, 9rbds, 7 passes) a réalisé un match stratosphérique.

Basket Landes - Nice 57-50
Auteur d'une première mi-temps parfaite (38-20), Basket Landes a connu un terrible passage à vide après le repos. L'explication devra être trouvée par la coach Cathy Melain mais cette baisse de régime a failli côuter cher aux Landaises de Queralt Casas (10pts, 8rbds). Ca a fait le bonheur des Niçoises et Joyce Cousseins-Smith (12pts) qui partaient de trop loin pour espérer une fin plus heureuse.

Samedi 9 décembre à 20h00
Villeneuve d'Ascq - Lattes Montpellier

Les stats de la soirée

4 - Les joueuses qui ont réalisé un double-double ce soir. Les voici :
Nayo Raincock (Nantes Rezé) : 23pts et 18rbds contre Roche Vendée
Kim Gaucher-Smith (Mondeville) : 13pts et 10rbds contre Lyon
Lisa Berkani (Mondeville) : 20pts et 11rbds contre Lyon
Christelle Diallo (Tarbes) : 12pts et 12rbds contre Bourges

33 - L'évaluation de Hhadydia Minté (Charleville-Mézières) contre Hainaut Basket : 20pts, 9rbds et 7 passes en 30' de jeu

04/10/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Le promu vendéen ne va pas avoir le temps de tergiverser après sa défaite inaugurale à l'Open. La troupe de Manu Body aura un court déplacement à effectuer pour jouer le derby des Pays de la Loire sur le parquet de Nantes Rezé. Des Déferlantes qui comptent bien relever la tête et oublier leur prestation de Coubertin où elles n'avaient pas existées.

Vainqueurs à Paris, Mondeville et Lyon se retrouvent en Normandie. L'occasion pour Marième Badiane, passée de l'USOM à l'ASVEL cet été, de retrouver le parquet sur lequel elle a explosé la saison dernière. Tarbes, sèchement battu par l'ASVEL lors de la première journée, reçoit Bourges. Un nouveau défi pour la bande à François Gomez face au récent vainqueur du Match des Champions.

Hainaut Basket, qui a surpris Basket Landes samedi dernier, se rend dans les Ardennes pour le classico face aux Flammes Carolo. Intraitables à domicile la saison dernière, les partenaires d'Amel Bouderra comptent bien rendre imprenable la forteresse ardennaise. Céline Dumerc et ses coéquipières chercheront à se rattraper devant leur public. En panne d'adresse à Coubertin, la formation du Sud Ouest reçoit Nice. Les joueuses de Jimmy Vérove compteront sur leur défense pour faire déjouer les Landaises.

A noter qu'en raison du match de qualification d'Euroligue joué hier soir par Lattes Montpellier, les Gazelles effectueront le déplacement à Villeneuve d'Ascq le 9 décembre.

Ligue Féminine - Journée 2

Mercredi 4 octobre à 20h00
Nantes Rezé - Roche Vendée
Mondeville - Lyon
Tarbes - Bourges
Charleville-Mézières - Hainaut Basket
Basket Landes - Nice

Samedi 9 décembre à 20h00
Villeneuve d'Ascq - Lattes Montpellier

04/10/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Dès l’entame de la rencontre, c’est Marième Badiane (15 points,  dont 3/3 à trois points et 11 rebonds) qui a montré la marche à suivre face à une équipe de Tarbes atypique avec le trio Gaye-Plouffe-Diallo intronisé dans le cinq. Malgré la présence de ces grands gabarits, l’intérieure tricolore inscrit les 7 premiers points de son équipe.

Mise à part une balle perdue, bien exploité par Suarez (5 points) et Diallo (8 points, 3 rebonds), Lyon ne laisse rien passer et décroche rapidement son adversaire du jour. 12 à 2 suite à un tir primé de Haley Peters (9 points, 5 rebonds, 3 passes), imiter quelques instants plus tard par Paoline Salagnac (6 points, 3 rebonds et 3 passes) dans la zone intermédiaire. Cela en est trop pour François Gomez qui stoppe le jeu après 5 minutes de jeu.

Grâce à une belle circulation de la balle, Lyon poursuit son chantier en trouvant Djene Diawara (17 points, 5 rebonds) dans la raquette ou Rebecca Allen (13 points et 6 rebonds) en périphérie (+15, 23-8). Aby Gaye (10 points et 6 rebonds), Christelle Diallo ou encore la jeune Tima Pouye (2 points et 3 passes) trouvent quelques espaces mais Lyon maitrise son sujet. Au moment de rejoindre les vestiaires, les Lyonnaises comptent déjà 20 points d’avance (40 à 20).

On ne change pas une équipe qui gagne, Allen continue son festival de tirs extérieurs pendant que Djéné Diawara se joue de ses vis-à-vis dans la raquette. L’écart est conséquent, Demory en profite pour reposer ses cadres. Tarbes marque par deux fois de loin avec Bjorklund (3 points et 6 rebonds) et Mbandu (5 points) mais on est encore loin du compte (-17, 56-39, 30’).

Le TGB reste pendant plus de 9 minutes sans le marquer le moindre point. Lyon ne l'attend pas et s'envole au tableau d'affichage grâce à l'adresse extérieure d'Ingrid Tanqueray (9 points, 4 rebonds, 8 passes) et de la Suissesse Evita Herminjard (3 points) fait des ravages +32 (71-39). Il reste trois minutes à jouer, Valéry Demory fait participer ses jeunes pousses à la fête avec l'entrée en jeu de Coline Franchelin et le retour de Prescilla Lezin.

Lyon bat Tarbes : 74-45

Déclarations d'après match
Valéry Demory (Lyon) : "On a su aborder ce match comme une finale. On a bien bossé cette semaine et on a rattrapé une partie du déficit qu'on avait en préparation. Sur le plan défensif, tout le monde a été impliqué, c'est positif."

Paoline Salagnac (Lyon) : "Le match de l'Open est toujours particulier. On avait à cœur de bien commencer, ça nous a rendu le match facile et on a pu prendre du plaisir. Il y avait des attentes autour de ce premier match. On savait que ce serait un gros combat, il a fallu se battre pour l'emporter."

Aby Gaye (Tarbes) : "Je n'ai pas trop d'explication. On était pas prêtes à rentrer dans ce match contrairement à Lyon. On a fait une faute professionnelle et ce n'est pas normal. Il faudra réagir mercredi pour le prochain match."

François Gomez (Tarbes) : "J'espère que c'est un accident de parcours, 30 points ça fait lourd. On a manqué de dureté, de vitesse. On était 10km/h en dessous de Lyon. Il nous reste du travail. On a été dominé, et on n'a pas trouvé de réponse hormis dans le 3ème quart temps".

Toute l'actualité et les coulisses de l'Open LFB sur les réseaux sociaux

30/09/2017 - Sylvain Bourdois Chupin
 


Cathy Melain aurait certainement rêvé d'un meilleur début pour son entrée dans la cour des grands, la coach de Basket Landes s'est inclinée cet après-midi lors de son premier match officiel à la tête d’une équipe professionnelle. Face au Hainaut, l’ancienne capitaine des Bleues a pourtant pu compter en début de match sur l’efficacité de l’axe Dumerc-Ayim pour créer rapidement un premier écart (22-10). L’adresse longue distance de Jenny Fouasseau (9 points dont 3/3 à trois-points) a permis au Hainaut de rester dans le match.

Ce sont alors les étrangères landaises qui ont pris les choses en main. C’est d’abord la Serbe, Maja Skoric (9 points et 7 rebonds) qui a fait étalage de son adresse, puis l’américaine Cierra Bravard qui n'est pas passée inaperçue (12 points et 5 rebonds). L’intérieure à la chevelure violette se montre dominante dans la raquette et adroite derrière l’arc, portant l’avance des Landaises à +11 (27-16, 12’). Plus agressif en défense et porté par l’internationale lituanienne, Egle Sulciute (17 points, 7/14 aux tirs, 8 rebonds) et l’opportuniste slovaque Katarina Tetemondova (12 points, 9 rebonds) en attaque, le Hainaut inflige un terrible 18 à 7 à Céline Dumerc (2 points, 6 passes, 4 rebonds) et ses copines. Les Nordistes virent même en tête au tableau d’affichage juste avant la pause (34-33, 20’) grâce à un nouveau panier primé de Tetemondova (12 points, 9 rebonds et 2 passes).

La pause ne semble pas avoir été bénéfique aux joueuses du sud-ouest complètement engluée dans la défense agressive des joueuses de Fabrice Fernandes. L’américaine Ashley Bruner (8 points, 3 rebonds, 2 passes) profite de plusieurs ballons volés pour faire le break (44-35, 26’). L’Espagnole Queralt Casas (10 points, 8 rebonds, 4 passes) sonne la révolte pour les Landaises mais sa compatriote Laura Garcia (10 points, 3 rebonds) lui répond pour le Hainaut qui a toujours 8 points d’avance avant le dernier quart-temps (49-41).

L’intérieur compacte du Hainaut, Ashley Bruner, se joue alors tour à tour de Milapie et Ayim pour confirmer la mainmise des Nordistes sur le match (54-43, 32’). En manque de réussite, les joueuses de Cathy Melain ne parviennent pas à inverser le cours du match. Les green girls ne baissent pas le rythme, Jenny Fouasseau et Laura Garcia de loin mettent fin au suspense (65-47, 37'). 

Le Hainaut bat Basket Landes : 67-53

Déclarations d'après-match
Jenny Fouasseau (Le Hainaut) : "On a très mal démarré le match, on s'est laissé endormir. Après on a réussi à courir et on a montré ce dont on était capable. En préparation, on a été capables de créer des surprises et on a poursuivi sur notre dynamique ici à l'Open en en créant une nouvelle contre Basket Landes."

Fabrice Fernandes (Le Hainaut) : "On savait que ça allait être compliqué avec ce début de calendrier. Prendre ce match de Basket Landes c'est très bien, surtout que l'on va enchaîner contre Charleville et Villeneuve."

Céline Dumerc (Basket Landes) : "On a été très maladroites aujourd'hui et on a laissé cette équipe du Hainaut développer son jeu. On a douté, on n'a pas joué juste. Après, ça reste un premier match. La saison n'est pas finie, elle ne fait que commencer."

Cathy Melain (Basket Landes) : "On n'avait pas eu de moment difficile en préparation, je redoutais que ça arrive à l'Open, et c'est ce qu'il s'est passé. Charge à nous de rétablir le navire pour les prochains matches car ça s'enchaîne rapidement."

Suivez l'actualité et les coulisses de l'Open LFB sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat...)

30/09/2017 - Sylvain Bourdois Chupin
 


Devant les capitaines et entraîneurs de Ligue Féminine, Philippe LEGNAME s’est félicité de la place grandissante du sport féminin depuis plusieurs saisons. La Ligue Féminine, qui fête sa 20ème saison, en est l’un des acteurs majeurs. La création récente de la Conférence permanente du sport féminin par Laura FLESSEL, Ministre des Sports, va dans ce sens. Il a également rappelé le bilan positif du changement de la formule du championnat puis a évoqué la nouveauté sportive principale de cette saison qui est le passage à trois arbitres.

La Directrice de la LFB, Irène OTTENHOF, a ensuite présenté le dispositif mis en place par la Ligue Féminine pour célébrer cette 20ème saison. Le programme sera dense entre actualités, interviews, vidéos et appel à la communauté des fans. Il permettra de découvrir ou redécouvrir les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui ont fait la légende de la Ligue Féminine depuis 20 années.

Présent également à cette conférence de presse, David COZETTE, rédacteur en chef basket de SFR Sport, diffuseur officiel du basket français, a indiqué que près de 40 matches féminins avaient été diffusés la saison dernière (LFB, Euroligue, Équipe de France). Cette année, SFR Sport continuera de suivre la LFB avec une présence accrue dans l’émission Buzzer.

Enfin, Jean-Pierre SIUTAT, Président de la Fédération Française de BasketBall, a pris la parole pour évoquer la bonne santé des Équipes de France féminines, jeunes ou séniors, qui ont décroché quatre médailles cet été. Il en a profité pour indiquer que le match de qualification à l’EuroBasket féminin 2019 entre la France et la Roumanie sera organisé au Palacium de Villeneuve d’Ascq le 15 novembre prochain.

Programme de l’Open LFB 2017

Vendredi 29 septembre 2017
18h30 Nice - Nantes Rezé
21h00 Villeneuve d’Ascq - Bourges (Match des Champions LFB 2017)

Samedi 30 septembre 2017
13h00 Roche Vendée - Mondeville
15h30 Basket Landes - Hainaut Basket
18h30 Lyon - Tarbes
21h00 Lattes Montpellier - Charleville-Mézières

L’événement sera diffusé sur LFB TV (www.lfbtv.fr) et sur la page Facebook de la Ligue Féminine. Le Match des Champions sera retransmis en exclusivité sur SFR Sport 2 (ce soir à 21h00).

29/09/2017
 


Vous avez pu suivre les coulisses de l'Open sur les réseaux sociaux et nous vous proposons d'en découvrir les meilleurs moments ci-dessous. Vendredi, place à la compétition avec les deux premiers matches.

Le programme de l'Open LFB 2017 (Paris Coubertin)

Vendredi 29 septembre 2017
18h30 : Nice - Nantes Rezé (LFB TV et Facebook Live)
21h00 : Villeneuve d'Ascq - Lattes Montpellier (SFR Sport 2)

Samedi 30 septembre 2017
13h00 : Roche Vendée - Mondeville (LFB TV et Facebook Live)
15h30 : Basket Landes - Hainaut Basket (LFB TV et Facebook Live)
18h30 : Lyon - Tarbes (LFB TV et Facebook Live)
21h00 : Lattes Montpellier - Charleville-Mézières (LFB TV et Facebook Live)

Pour acheter vos places, cliquez ici.

29/09/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


A suivre en direct sur LFB TV et Facebook Live

Depuis 2007, la Ligue Féminine retransmet en direct sur internet les rencontres de l’Open LFB. Pour celles et ceux qui ne seront pas au Stade Pierre de Coubertin, il sera donc possible de suivre les 5 matches de la première journée de championnat grâce à LFB TV. Pour la première fois, LFB TV mettra les femmes au centre de son dispositif puisque toutes les consultantes sont d’anciennes joueuses de Ligue Féminine. Rendez-vous sur www.lfbtv.fr et en Facebook Live sur la page de la Ligue Féminine.

Le programme de l'Open sur LFB TV et Facebook Live

Vendredi 29 septembre 2017
18h30 : Nice - Nantes Rezé (Thibaut PAQUIT - Isabelle FIJALKOWSKI, Championne d’Europe 2001)

Samedi 30 septembre 2017
13h00 : Roche Vendée - Mondeville (Thibaut PAQUIT - Loëtitia MOUSSARD, Championne d’Europe 2001)
15h30 : Basket Landes - Hainaut Basket (Julien CHESNEAU - Caroline AUBERT, 5x meilleure passeuse de LFB)
18h30 : Lyon - Tarbes (Thibaut PAQUIT - Clarisse COSTAZ, 7 saisons en LFB)
21h00 : Lattes Montpellier - Charleville-Mézières (Julien CHESNEAU - Yacine SENE, 15 saisons en LFB)

Les interviews bord terrain seront assurés, pendant tout l’Open, par Chloé WESTELYNCK.

Le Match des Champions sur SFR Sport 2

SFR Sport 2, diffuseur officiel du basket français et de la Ligue Féminine, retransmettra en exclusivité le Match des Champions entre Villeneuve d’Ascq et Bourges le vendredi 29 septembre à 21h00. Il sera commenté par Alexandre Biggerstaff et Emmeline Ndongue (Championne d’Europe 2009 et médaillée d’argent aux Jeux Olympiques en 2012).

Les infos et coulisses sur les réseaux sociaux

Que vous soyez à Coubertin ou non, vivez l'Open LFB sur les réseaux sociaux avec les hashtags #OpenLFB et #MatchDesChampionsLFB.
Facebook : Ligue Féminine de Basket
Twitter : @basketlfb
Instagram : @FFBB_officiel
Snapchat : @FFBB_officiel

Vivez l'Open LFB en immersion sur Snapchat avec les Tango du Bourges Basket (@bourgesbasket) le vendredi 29 septembre et les Gazelles de Lattes Montpellier (@blma) le samedi 30 septembre.

27/09/2017
 


Demi-finales

Mondeville - Nice 58-67 (14-8; 22-14; 13-18; 9-27)
S'appuyant sur une défense solide lui apportant du jeu rapide, l'USOM prend les devants (7-2, 5'). De son côté, Nice subit la pression et se montre maladroit aux tirs (14-8, 10'). C'est tout l'inverse pour Lisa Berkani et Romana Hejdova qui régalent de loin (27-10, 13'). Les Azuréennes reviennent un peu grâce à la combattante Géraldine Robert mais c'est bien l'USOM qui est devant à la pause (36-22).

Jimmy Vérove a visiblement trouvé les mots dans le vestiaire. Ses protégées repartent pied au plancher par Cousseins-Smith et Coulibaly (38-29, 23'), Mondeville semble perdre un peu le fil. Après 30 minutes de jeu, le Cavigal est sous la barre des 10 points (49-40). Joyce Cousseins-Smith de loin puis à l'interception relance la partie (50-47, 32'). Nice prend le contrôle à 6 minutes de la fin et, à l'expérience, le garde jusqu'au bout (58-67). Le CNB 06, qui pointait à -19, revient de loin.

Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée 79-75 (22-23; 21-16; 22-17; 14-19)
Le Champion démarre fort (8-3, 3') mais la néo-Vendéenne Kristen Mann se montre à son avantage dans ce premier quart-temps. Elle permet au RVBC de mener (14-15, 7'). Une courte avance qui tient jusqu'à la fin du premier quart-temps (22-23, 10'). Les deux équipes se rendent coup pour coup à l'image de Leedham et Tayeau à 3 points. Le rythme est retombé et les attaques se font moins tranchantes. L'ESBVA finit mieux et regagne les vestiaires avec 4 points d'avance (43-39).

Villeneuve d'Ascq continue d'appuyer là où ça fait mal mais une fois encore, Mann et Ngoyisa tiennent la baraque côté RVBC (48-46, 24'). Aucune des deux équipes ne parvient à se détacher. Un rush nordiste dans la dernière minute, avec un tir à 3pts au buzzer de Jovanovic, donne de l'air à l'ESBVA (65-56, 30'). La Serbe récidive de loin, Tayeau lui répond. Les Guerrières parviennent à prendre une dizaine de point d'avance mais le RVBC n'abdique pas (75-70, 38'). Le dernier mot revient quand même aux Nordistes qui auront eu toutes les peines du monde à l'emporter (79-75).

Dimanche 24 septembre - Halle Monconseil (Tours)
Match 3è place - 14h00 : Mondeville - Roche Vendée
Finale - 16h30 : Nice - Villeneuve d'Ascq

23/09/2017 - A Tours, Arnaud Dunikowski (LFB)
 


 

 

Premier match : Lattes Montpellier - Tarbes
C'est Lattes Montpellier et Tarbes Basket qui lancent deux jours de basket féminin sur le site de Troyes. Le BLMA fait une belle entame de match et mène 12-2 au bout de 4 minutes de jeu. Mais le TGB, un peu plus diesel, réussit une belle remontée en terminant devant d'un point le premier quart temps. Les tarbaises continuent sur la même dynamique et creusent le score 33-42 à la mi-temps. Sous l'impulsion de la jeunesse tarbaise et de Michelle Plouffe (22 points au compteur), la formation conserve son avance lors de la troisième période (51-61). Une meilleure condition physique de l'équipe de François Gomez leur permet d'étouffer le BLMA qui se voit terminer la rencontre à moins 16 points. Score final 62-78 pour Tarbes.

Deuxième match : Bourges Basket - Nantes Rezé
Les matches se suivent et se ressemblent, les Déferlantes infligent un 2-11 aux filles d'Olivier Lafargue qui est obligé de prendre un temps mort pour stopper l'hémorragie. Stratégie payante puisque les Berruyères terminent le premier quart temps 5 points derrière les Nantaises (17-21). Sous l'impulsion de Katherine Plouffe et Diandra Tchatchouang, la formation augmente l'intensité et égalise en deux minutes de jeu, la réussite est au programme puisque les deux équipes enchaînent les tirs à l'extérieur. C'est finalement l'équipe Berruyère qui termine en tête à la mi-temps (33-31). La seconde période démarre une nouvelle fois à l'avantage des Nantaises puisqu'elles ne concèdent aucuns points à leurs adversaires et creusent l'écart avec un +9 en trois minutes de jeu. Mais comme à leur habitude, la formation Berruyère recolle au score et conclut ce 3ème quart temps à égalité 48-48. L'expérience de leur capitaine Elodie Godin et Katherine Plouffe permet aux Tangos de continuer leur remontée et de finalement s'imposer. Score final 72-60 pour Bourges.

Matches de samedi 23 septembre :
18h00 : Match pour la 3ème place : Lattes Montpellier - Nantes rezé
21h00 : Finale : Tarbes - Bourges

22/09/2017 - Marion Josset
Tags: 
 


9 équipes, issues des Facultés de médecine (Bichat, Descartes, Dauphine), de sport (Orsay) et des Grandes Écoles (ESCP Europe, ESPCI, Sciences Po Paris) - soit 70 joueuses - ont répondu présentes et 3 arbitres officiels ont assuré le bon déroulement des rencontres. Le parquet a chauffé au CSU de Sarrailh avec des joueuses évoluant jusqu’en NF3.

Cet événement intègre parfaitement le plan de féminisation mis en place par la Fédération Française de BasketBall. Afin de pérenniser son nombre de licenciées, il est important d’encourager les jeunes filles à la pratique de ce sport. La Ligue Féminine de Basket avait également mis à disposition un pack de promotion « basket féminin ».

La finale a opposé Dauphine à l’UFR STAPS d’Orsay.  Ces dernières, issues de l’Université Paris Sud, sont sorties victorieuses et ont donc remporté leurs invitations pour l’OPEN LFB, évènement phare du basket professionnel féminin. Il se tiendra les 29 et 30 septembre prochains à Paris-Coubertin.

Si vous souhaitez y assister, c’est encore possible. Cliquez ici pour accéder à la billetterie.

22/09/2017

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires