LFB
 


Rarement le classement de Ligue Féminine aura été aussi serré, en haut comme en bas. Mercredi soir, Basket Landes et Mondeville se rencontrent à l'occasion d'un match avancé de la journée 20. Si la victoire paraît plus nécessaire aux Landaises, l'USOM jouera sa chance à fond à l'image de la courte défaite contre Tarbes samedi dernier (68-69). L'essentiel sera de préparer le déplacement à Nice (14/04) puis les playdowns qui suivront. Le maintien en LFB est en jeu.

Côté landais, il s'agira de ne pas perdre de terrain sur Tarbes et Lattes Montpellier. Avec deux dernières journées délicates (ESBVA-LM le 7 avril puis le BLMA une semaine après), les partenaires de Céline Dumerc auront la pression à domicile.

Ligue Féminine - Journée 20

Mercredi 28 mars - 20h00
Basket Landes - Mondeville

Vendredi 30 mars - 20h30
Lyon - Bourges

Samedi 31 mars - 20h00
Villeneuve d'Ascq - Charleville-Mézières
Roche Vendée - Hainaut Basket
Lattes Montpellier - Nice
Tarbes - Nantes Rezé

Tous les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

28/03/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


#3 - Ana Suarez (Tarbes)
Discrète en début de saison, l'Espagnole est en train de s'affirmer comme l'une des meneuses les plus complètes de la division. Sa polyvalence face à Mondeville a enlevé une belle épine du pied au TGB qui n'a gagné que d'un point. Avec une Ana Suarez à ce niveau, Tarbes peut nourrir de belles ambitions en playoffs.
9pts, 8rbds et 10 passes en 33' - Evaluation : 22
Victoire 69-68 contre Mondeville

#2 - Nayo Raincock (Nantes Rezé)
Habituée aux performances XXL chaque week end, la Canadienne du NRB a su se montrer rentable. Avec un temps de jeu plus réduit que d'habitude, elle a été précise (7/9 aux tirs), altruiste (4 passes) et juste (0 balle perdue). Et Nantes Rezé a encore fait tomber un "gros" après Lyon, Lattes Montpellier et Basket Landes.
18pts, 5rbds et 4 passes en 29' - Evaluation : 24
Victoire 69-62 contre Villeneuve d'Ascq

#1 - Jodie Cornelie-Sigmundova (Nice)
Peut-elle être le facteur X du Cavigal dans son opération maintien ? C'est fort probable. Anonyme lors de la phase aller (2.7 d'évaluation), elle est méconnaissable depuis la mi-janvier (12.3 d'évaluation). Face à un concurrent direct, elle a pesé pour donner la victoire à son équipe. Qui comptera encore sur elle contre Hainaut Basket (07/04), Mondeville (14/04) et pour les playdowns ensuite.
17pts, 12rbds et 3 passes en 38' - Evaluation : 25
Victoire 68-60 contre Roche Vendée

26/03/2018
 


Ligue Féminine - Journée 19

Charleville-Mézières - Basket Landes 83-64 / Revoir le match
Grâce au duo Lewis (20pts) - Dos Santos (13pts), les Flammes Carolo ont fait la course en tête dans la première partie de la rencontre (43-37, 20'). Sur leur lancée, les Ardennaises ont accéléré après la pause, laissant sur place les coéquipières de Queralt Casas (13pts, 8rbds). Il ne restait plus qu'à gérer ces 19 points d'avance (67-48, 30') dans le dernier QT. Mission accomplie par Amel Bouderra (12pts, 10 passes) et les siennes qui reviennent à égalité à la deuxième place.

Hainaut Basket - Lyon 55-98 / Revoir le match
L'ASVEL n'a pas tremblé pour l'emporter dans le Nord. En s'appuyant sur Paoline Salagnac (18pts), Lyon a tranquillement mené sa barque en début de rencontre (16-20, 10) avant d'accélerer au coeur du 2è QT (25-52 à la pause). La suite n'aura été qu'une formalité pour les filles de Valéry Demory qui enchaînent une cinquième victoire de rang. Côté hennuyer, le vrai rendez-vous sera la semaine prochaine contre Roche Vendée et la suivante face à Nice.

Mondeville - Tarbes 68-69 / Revoir le match
Parce que les Normandes n'avaient rien à perdre face à une formation tarbaise qui, elle, jouera les playoffs fin avril, l'USOM n'a pas calculé. Au contact du TGB du début à la fin, les partenaires de Lisa Berkani (18pts) ont failli l'emporter. Les Bigourdanes ont dû s'employer à l'image d'Ana Suarez, proche d'un triple-double avec 9pts, 8rbds et 10 passes. Dans la dernière minute, Mondeville a eu plusieurs fois la balle de match mais n'est pas parvenu à marquer. Avec cette victoire, Tarbes passe de la 7è à la 5è place.

Nantes Rezé - Villeneuve d'Ascq 69-62
Les Déferlantes aiment les "gros". Après Lyon, Lattes Montpellier et Basket Landes, c'est Villeneuve d'Ascq qui s'est ajouté au tableau de chasse bien garni de Nayo Raincock (18pts). Mené durant toute la première mi-temps (15-13, 10' puis 33-27, 20'), on pensait assister à une réaction du champion en titre. C'est, au contraire, une véritable tempête qui s'est abattue sur un bateau nordiste au bord du chavirage (58-40, 30'). Jo Gomis (20pts) a bien tenté de colmater les brèches mais les dégâts étaient trop importants.

Nice - Roche Vendée 68-60 / Revoir le match
Dans ce qui pouvait s'apparenter à un match de la peur (même si les playdowns redistribueront les cartes), Nice a pris un ascendant psychologique sur le RVBC. Devant de 9 points à la pause (36-27), le Cavigal a vu revenir Roche Vendée et Mariame Dia (14pts, 9rbds) à sa hauteur (51-51, 30'). Mais Jodie Cornelie (17pts, 12rbds) et ses copines ont serré le jeu dans le money time pour décrocher une victoire ô combien importante en vue des playdowns.

Bourges - Lattes Montpellier 69-62 / Revoir le match
Le classico entre Berruyères et Lattoises a tenu ses promesses. En avance d'une unité après 10' (21-20), Bourges a vu le BLMA prendre les commandes grâce à Ta'Shauna Rodgers (18pts). Si le leader avait changé à la pause, l'écart est resté infime (33-35, 20'). Revenues avec de belles intentions, les Tango de Diandra Tchatchouang (14pts) ont repris leur marche en avant (57-45, 30'). Les Gazelles ont trouvé les ressources pour recoller à nouveau (63-60 à 2'40 de la fin) mais Bourges n'a pas tremblé sur la ligne pour finir le travail. Avec 3 victoires d'avance sur le duo Flammes / ESBVA-LM, la première place semble acquise aux Tango.

24/03/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Ligue Féminine - Journée 19

Après 7 défaites pour commencer la saison, Roche Vendée avait décroché son premier succès en LFB face à Nice. C'était le 25 novembre 2017. Depuis, le promu n'a gagné que deux matches, un de moins que le Cavigal. Dans la mesure où les résultats de la saison régulière sont conservés en playdowns, l'opposition de samedi vaudra très cher. Les deux autres formations concernées par cette lutte pour le maintien joueront à domicile. Hainaut Basket cherchera à stopper la belle série de Lyon (4 victoires) tandis que Mondeville recevra Tarbes.

La bagarre pour obtenir la meilleure position en playoffs fera aussi rage ce week-end. Solide leader, Bourges va accueillir Lattes Montpellier au Prado. La victoire sera plus indispensable pour le BLMA qui se bat avec Lyon, Basket Landes et Tarbes pour la quatrième place. Les Tangos sont elles assurées de terminer dans le top 3. Leur dauphin, Villeneuve d'Ascq, va tenter d'éviter le piège tendu par Nantes Rezé. Avec un calendrier qui fait jouer le NRB face aux sept premiers du classement entre les journées 14 et 20, les Déferlantes ne s'en tirent pas trop mal pour le moment (3v-2d).

Le plus gros choc va concerner les Flammes Carolo. Les partenaires d'Amel Bouderra vont lancer une série de quatre matches face à des concurrents directs : Basket Landes samedi soir puis l'ESBVA-LM (31/03), Tarbes (07/04) et Bourges pour terminer la saison régulière (14/04). Charleville-Mézières (3è, 13-5) a une petite marge sur son poursuivant Lyon (4è, 11-7) mais il ne faudrait pas craquer dans la dernière ligne droite. Côté landais, la victoire dans le derby du Sud Ouest la semaine dernière a peut-être relancé Céline Dumerc et ses partenaires dans le sprint final.

Samedi 24 mars / 20h00
Charleville-Mézières - Basket Landes
Hainaut Basket - Lyon
Mondeville - Tarbes
Nantes Rezé - Villeneuve d'Ascq
Nice - Roche Vendée
Bourges - Lattes Montpellier

Tous les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

23/03/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Si on devait décerner un trophée au joueur ou à la joueuse de notre pays ayant gagné le plus de titres et de médailles, Edwige Lawson-Wade serait à coup sûr l’une des principales candidates.

Meneuse de petite taille (1,67m), la Bretonne avait les gestes, le feeling d’une point guard américaine. Une dextérité et un sang-froid –qui se vérifiait notamment aux lancers-francs- hors normes. Elle a su s’adapter à différentes générations de joueuses puisqu’aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000 comme à l’Euro en France l’année suivante où les Bleues furent sacrées championnes d’Europe -ce qui leur valut le surnom de Filles en Or-, elle était la benjamine du groupe, alors que lorsqu’elle remporta l’argent aux Jeux de Londres avec les Braqueuses, elle était devenue l’aînée.

Durant sa carrière, Edwige Lawson-Wade est montée au fur et à mesure en puissance en faisant de bons choix de club. C’est ainsi qu’elle gagna deux fois l’Euroligue avec Valenciennes et une autre fois avec le CSKA Samara. La Française a côtoyé toutes les stars du basket mondial, de Ann Wauters à Becky Hammon, qui est devenue une amie, en passant par Sheryl Swoopes, Maria Stepanova et encore Amaya Valdermoro.
« Je comprenais bien que dans ce type d’équipes, il fallait que chaque joueuse soit satisfaite, » analyse-t-elle à propos de sa période en Russie. « Chacune devait toucher un peu le ballon. Mon job numéro un pendant cinq ans, c’était de bien le distribuer. Il fallait que je fasse fonctionner les systèmes. J’ai beaucoup appris sur le plan technique, j’ai progressé sur le plan meneuse-gestionnaire. »

Avec Isabelle Fijalkowski et Sandrine Gruda, Edwige Lawson-Wade partage le fait d’avoir connu la réussite en Europe et en WNBA. Elle y a joué 141 matches répartis en cinq saisons et son bâton de maréchal fut une finale avec les San Antonio Silver Stars en 2008. Aux jeunes européennes qui veulent tenter leur chance aux Etats-Unis, la Rennaise recommande la plus grande patience : « Ce sont de bons entraîneurs, » dit-elle des coaches US même si leur culture du basket international est parfois inexistante. « Il faut aussi avoir une part de chance. Je me suis retrouvée à San Antonio lorsqu’il y a eu trois semaines de break pour les Jeux Olympiques, et j’ai pu jouer uniquement à mon poste de meneuse lors des matches entre nous ou contre des garçons. Le coach a pu voir ce que je pouvais apporter à l’équipe. »

Une touche à tout

Après une dernière médaille d’argent à l’Euro 2013 en France, Edwige Lawson-Wade a embrayé sur une carrière de touche à tout. Elle a été étudiante au CDES de Limoges afin d’obtenir un Master de manager général de clubs sportifs, consultante de matches NBA et d’Euroligue sur BeIN SPORTS, blogueuse sur Yahoo, dans le staff de dirigeants de Lattes Montpellier, membre du Comité Directeur de la FFBB et Vice-Présidente de la Ligue Féminine ! On la vit ainsi présenter avec le journaliste Patrice Dumont, aujourd’hui Directeur Général du club de Bourges, l’émission « Dans le Cercle » réservée au basket féminin. Edwige s’essaya même un court moment comme agent de joueuses mais une autre facette de sa vie, c’est d’être mariée à James Wade, un Américain qui après sa carrière de joueur est devenu assistant-coach en WNBA (San Antonio puis Minnesota) et à Ekaterinbourg. Ils ont eu ensemble un fils et Edwige a mis un temps entre parenthèses ses ambitions professionnelles.

Aujourd’hui, Edwige Lawson partage son temps entre les activités de son mari, aux Etats-Unis et en Russie et Montpellier où le couple dispose d’un pied à terre et où elle est devenue Directrice Sportive du BLMA. Un retour aux sources pour celle qui a compilé 8 saisons et 227 matches en LFB avec deux trophées de meilleure Espoir (mais avant la création de la Ligue en 1997 et 1998) et un autre de MVP Française (2012).
« C’est une ligue très intéressante où n’importe qui peut battre n’importe qui. Ça caractérise la France », juge-t-elle du haut de son immense expérience. « Je trouve que le travail de la Ligue Féminine qui essaye de monter en visibilité, qui est un peu créatrice, c’est très bien. C’est une ligue respectée en Europe. En plus, on est un pays où on sort de très bonnes joueuses et où l’équipe nationale brille. On peut être fier de ce que l’on fait en France. »

19/03/2018 - Texte : Pascal Legendre - Visuel : Chloé Bérard
 


#3 - Kaleena Lewis (Charleville-Mézières)
Si les Flammes Carolo ont été bousculées par Nantes Rezé, elles ont pu compter sur l'adresse de Kaleena Lewis (10/13 aux tirs) pour s'en sortir. La Californienne, qui effectue sa troisième saison sous le maillot ardennais, était dans la zone samedi soir.
26pts, 2rbds et 2 passes en 35' - Evaluation : 27
Victoire 86-81 contre Nantes Rezé

#2 - Michelle Plouffe (Tarbes)
Battu dans le derby par Basket Landes, Tarbes peut se satisfaire de la prestation de la Canadienne. Deuxième meilleure joueuse à l'évalution en LFB cette saison, Michelle Plouffe a une fois encore porté le TGB sur ses épaules. Ca n'a malheureusement pas été suffisant pour repartir de Mont-de-Marsan avec la victoire.
25pts, 11rbds et 4 int en 40' - Evaluation : 28
Défaite 71-67 contre Basket Landes

#1 - Courtney Hurt (Lattes Montpellier)
Dans la large victoire du BLMA face à Roche Vendée, deux Gazelles sont sorties du lot : Suzy Batkovic (21pts en 19') et l'Américaine Courtney Hurt. Il est vrai que dans un tel match, il est plus facile de performer...encore faut-il marquer ses paniers. Troisième de LFB à l'évaluation, elle sera l'atout numéro 1 du BLMA lors des playoffs.
21pts, 10rbds, 2 passes et 3 int en 27' - Evaluation : 29
Victoire 86-50 contre Roche Vendée

19/03/2018
 


Ligue Féminine - Journée 18

Lyon - Nice 67-54 / Revoir le match
L'ASVEL a réussi à conserver sa bonne dynamique face à un mal classé. L'écart s'est creusé dans le 2è QT (19-4) et les Niss'Angels n'ont jamais pu revenir dans le match malgré Mamignan Touré (15pts). Côté lyonnais, Géraldine Robert, qui avait débuté la saison au Cavigal, a pesé (14pts, 10rbds) tout comme sa comparse dans la peinture, Marième Badiane (15pts, 8rbds).

Charleville-Mézières - Nantes Rezé 86-81
Comme lors de ses deux précédents matches, le NRB est parti façon fusée (16-27, 10') avec Raincock (21pts) et Thorburn (19pts) en combustible. Les Flammes ont tenté de répondre mais après 20 minutes, elles avaient toujours le même retard (37-47). Revenues avec de meilleures intentions, les Ardennaises ont réussi à inverser la tendance (60-56, 30') en s'appuyant sur Kaleena Lewis (26pts). Sous la menace ligérienne jusqu'au bout, Charleville-Mézières a finalement réussi à éviter le piège.

Basket Landes - Tarbes 71-67
Comme prévu, le derby a tenu ses promesses. Tarbes a frappé en premier (15-19, 10') mais Basket Landes a répondu pour prendre les devants à la pause (35-34). Un écart toujours aussi infime avant le dernier QT (54-52, 30'). Dans une ambiance de folie, les Bigourdanes de Michelle Plouffe (25pts, 11rbds) ont fait douter les Landaises jusqu'au bout. Queralt Casas (21pts, 8rbds) a été extrêmement précieuse dans les dernières minutes. Née à Tarbes mais joueuse landaise, Céline Dumerc (15pts) s'est aussi illustrée.

Lattes Montpellier - Roche Vendée 86-50 / Revoir le match
Si le 1er QT a été relativement équilibré (28-22), le deuxième a totalement été à l'avantage des Gazelles qui se sont envolées (42-28 à la pause). Courtney Hurt (21pts) et ses partenaires ont continué d'enfoncer le clou après le passage au vestiaire (70-40, 30'). Suzy Batkovic (21pts en 19') s'est elle aussi montrée. Dans le camp vendéen, seule Ngoyisa (12pts) a surnagé. Le RVBC devra se reprendre car deux matches importants contre Nice et Hainaut Basket se profilent.

Villeneuve d'Ascq - Mondeville 61-53 / Revoir le match
L'écart au classement ne s'est pas vu sur le parquet du Palacium puisque les Normandes ont dominé la première mi-temps (29-33) en s'appuyant sur Kim Gaucher-Smith (15pts). L'ESBVA-LM a vite comblé le trou, conséquence du discours de Fred Dusart à la pause sans doute, et a fini par prendre les commandes (43-42, 30'). Conscientes du danger, Pauline Akonga (21pts, 11rbds) et ses coéquipières ont serré le jeu pour éviter une mauvaise surprise en fin de match.

Bourges - Hainaut Basket 72-66 / Revoir le match
Même scénario du côté du Prado puisqu'à mi-parcours, les deux équipes étaient dos à dos (32-32). Et dix minutes plus tard, à la fin du 3è QT, Ashley Bruner (22pts) et les Nordistes avaient la main sur le guidon (49-54). Puis le réveil Tango a sonné. Pression défensive supérieure et attaque plus tranchante ont permis aux Tango de s'installer aux commandes. Valériane Ayayi (23pts) a finalement débloqué la situation sur un triple lointain à une minute du terme.

17/03/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


La 18è journée débute ce vendredi par Lyon - Nice. L'ASVEL monte en puissance sur cette fin de saison régulère (3 victoires consécutives) et l'obstacle niçois est à leur portée. Côté azuréen, le défi est pour plus tard face à Roche Vendée (24/03), Hainaut (07/04) et Mondeville (14/04).

Samedi soir, l'autre équipe en forme, Nantes Rezé, sera dans les Ardennes. Après Lattes Montpellier et Basket Landes, les Déferlantes visent un troisième succès de rang face à un prétendant au titre. Des favoris qui joueront tous à domicile ce week end. Bourges accueillera Hainaut Basket, Villeneuve d'Ascq recevra Mondeville et le BLMA aura Roche Vendée comme invité.

Le choc du week end opposera Basket Landes à Tarbes dans un derby du Sud Ouest qui risque d'être brûlant. 5è au classement (10-7), le TGB se rendra à Mont-de-Marsan pour consolider sa place. A un point derrière (9-8), les Landaises voudront se rattraper après leur défaite à Nantes il y a une semaine. Au match aller, Céline Dumerc et ses copines avaient gagné en terre tarbaise (63-60). Il y aura donc de la revanche dans l'air entre deux formations qui pourraient se retrouver au premier tour des playoffs.

Ligue Féminine - Journée 18

Vendredi 16 mars / 20h00
Lyon - Nice

Samedi 10 mars / 20h00
Charleville-Mézières - Nantes Rezé
Basket Landes - Tarbes
Lattes Montpellier - Roche Vendée
Villeneuve d'Ascq - Mondeville
Bourges - Hainaut Basket

Tous les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

16/03/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Au sommaire : les 20 ans de la Ligue Féminine avec les témoignages de celles et ceux qui ont contribué à écrire l'histoire du championnat, le retour sur les matches de qualification de février dernier de l'Equipe de France masculine ainsi que de l'Equipe de France féminine, le Basket 3X3 avec le programme Fast Track, le cahier technique, ...

Cliquer ici pour découvrir un extrait 

S'abonner

 

12/03/2018 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Ligue Féminine - Journée 17

La surprise de la J17 est venue des bords de Loire où Nantes Rezé a dominé Basket Landes. Un premier quart-temps de feu (27-11) puis un deuxième du même tonneau (48-23 à la pause) ont suffi. Nayo Raincock (18ptd, 11rbbs) et Lidija Turcinovic (19pts) se sont montrées. Queralt Casas (14pts) a bien sonné la révolte mais Basket Landes partait de trop loin.

Les autres favoris ont eux assuré. Lyon a pris son temps pour écarter Roche Vendée en creusant l'écart dans les dix dernières minuutes (20-4). Le 5 de départ de l'ASVEL a été performant (71pts) et c'est Rebecca Allen qui a rendu la meilleure copie (15pts, 6rbds). Charleville-Mézières et Bourges n'ont pas connu de difficultés majeures à Mondeville et Nice. La Tango Ruth Hamblin (17pts, 8rbds) et la Flamme Clarissa Dos Santos (21pts, 10rbds) ont porté leur équipe.

Lattes Montpellier a eu plus de mal face au Hainaut. La différence s'est faite dans les dernières secondes et le 3 points de Ta'Shauna Rodgers, deux bons mètres derrière l'arc, alors qu'il ne restait que 16 secondes à jouer a débloqué la situation. L'Américaine a arrosé (6/16 de loin) pour terminer meilleure marqueuse du BLMA (18pts). Sa compatriote Ashley Bruner (19pts) lui a donné la réplique dans le camp nordiste.

Roche Vendée - Lyon 60-84 / Revoir le match
Hainaut Basket - Lattes Montpellier 65-69 / Revoir le match
Nantes Rezé - Basket Landes 72-57 / Revoir le match
Mondeville - Charleville-Mézières 62-82 / Revoir le match
Nice - Bourges 60-75 / Revoir le match

Dimanche 11 mars / 15h00
Tarbes - Villeneuve d'Ascq

Tous les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

10/03/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires