Quart de finale
 


Ce match ne s'annonçait pas comme le plus difficile du tournoi pour les joueuses d'Arnaud Gupillotte, ayant remporté leur 3 premières rencontres avec une avance en moyenne de 26 points, et pourtant. C'est sans Iliana Rupert, blessée à la cheville et MVP du dernier Championnat d'Europe, que les Françaises abordent un huitième de finale qui se révèlera être plus compliqué que prévu. Face à une solide défense de zone, les Tricolores, en panne d'adresse extérieure (1/6 pour Zoé Wadoux à trois points en première mi-temps) peinent à trouver des solutions. L'absence de la pivot titulaire tricolore se fait sentir, tandis que les Maliennes, plus motivées, forcent les Bleues à faire de mauvais choix. Au coude à coude durant tout le premier quart-temps, la sélection tricolore parvient à sortir en tête grâce à une action à trois points de Eve De Christophie Mahoutou (17-14). Si le début du deuxième acte laisse entrevoir de meilleures actions côté bleu grâce à plusieurs interceptions et une adresse en partie retrouvée, les joueuses tricolores ne parviennent à contenir le secteur intérieur malien, incarné par Sika Koné (12 points, 5 rebonds) et Aminata Brahima Sangare (8 points et 11 rebonds). C'est seulement avec une légère avance de 6 points que Marine Fauthoux et ses coéquipières rentrent au vestiaire (35-29). 

Une équipe de France métamorphosée reviendra sur le parquet. S'appuyant sur l'excellente Zoé Wadoux prenant feu au meilleur des moments, grâce à deux paniers à trois points successifs dès l'entame de la seconde mi-temps, les Bleues prennent enfin un peu le large dans cette rencontre. Marine Fauthoux et Ewl Guennoc poursuivent le festival à longue distance, et même si les joueuses d'Arnaud Guppillotte ont toujours des difficultés à contrôler Sika Koné (26 points à la fin du match), la réussite offensive permet aux tricolores de s'offrir une confortable avance à la fin du quart-temps (62-43). Moins en réussite dans les dix dernières minutes, les Françaises voient l'écart se réduire à seulement 11 points à 4 minutes de la fin, avant de sortir une grosse fin de match pour s'éviter des frayeurs dans les derniers instants. 

Direction maintenant les quarts de finale pour les jeunes Bleues, face à la Lettonie qui s'est défaite de l'Argentine sur le score de 72 à 58. Avec deux victoires et autant de défaites au compteur dans la compétition, l'équipe lettone a déjà eu l'occasion de se frotter à de grosses nations lors des matches de poule (Canada et Australie), et sera un adversaire à ne pas prendre à la légère. 

France - Mali : 78-57

25/07/2018 - Fantine Tessereau
 


Le dernier représentant de LF2, Toulouse accueillera l’armada de Bourges à l’occasion de ce tour de Coupe de France. L’occasion de faire une belle fête du basket féminin dans la ville rose.

Les deux autres clubs d’Euroligue, Montpellier et Villeneuve d’Ascq, évolueront à domicile et accueilleront respectivement Tarbes et Lyon.

Enfin le dernier match mettra aux prises les Niss Angels iront défier les Flammes de Charleville-Mézières.

Les affiches des quarts de finale sont :

Lattes-Montpellier BA (LFB) – Tarbes GB (LFB)
ESB Villeneuve d’Ascq (LFB) – Lyon ASVEL féminin (LFB)
Toulouse MB (LF2) – Tango Bourges Basket (LFB)
FC Charleville-Mézières (LFB) – Cavigal Nice Basket 06 (LFB)

 

 

Suivez la Coupe de France sur les Réseaux Sociaux avec #CDFBasket et retrouvez toute l’actualité sur la page Facebook Coupe de France de BasketBall

15/12/2017 - Sylvain Bourdois Chupin

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket