Lyon ASVEL Féminin
 


Euroligue féminine

Groupe A : Ekaterinbourg (RUS), Prague (CZE), Bourges, Schio (ITA), Braine (BEL), Polkowkice (POL), Vainqueur ELWQ1, Vainqueur ELWQ3

Groupe B : Dynamo Kursk (RUS), Fenerbhace (TUR), Sopron (HUN), Salamanque (ESP), Hatay (TUR), Charleville-Mézières, Vainqueur ELWQ2, Vainqueur ELWQ4

Qualifications :
ELWQ1 : Orenburg (RUS) - Cukurova (TUR)
ELWQ2 : Wisla Cracovie (POL) - Olympiacos (GRE)
ELWQ3 : Villeneuve d'Ascq - Szekszard (HUN)
ELWQ4 : Venise (ITA) - Riga (LAT)

Match retour sur le terrain de la première équipe citée.

Eurocoupe féminine

Conférence 1 :
Groupe A : Spartak Moscou (RUS), Bydgoszcz (POL), Gorzow (POL), Södertälje (SWE)
Groupe B : Galatasaray (TUR), MBA Moscou (RUS), Torun (POL), Vainqueur ECWQ2
Groupe C : Perdant ELWQ2, Besiktas (TUR), Minsk (BLR), Inventa Kursk (RUS)
Groupe D : Mersin (TUR), Krasnoyarsk (RUS), Sepsci (ROU), Vainqueur ECWQ1
Groupe E : Perdant ELWQ1, Umea (SWE), Botas (TUR), Beroe (BUL)

Conférence 2 :
Groupe F : Girona (ESP), Györ (HUN), Uniao Sportiva (POR), Vainqueur ECWQ4
Groupe G : Perdant ELWQ4, Miskolc (HUN), Brno (CZE), Vainqueur ECWQ3
Groupe H : Perdant ELWQ3, Nyburk (CZE), Ruzomberok (SVK), Celje (SLO)
Groupe I : Lattes Montpellier, Cegled (HUN), Keltern (GER), Lyon
Groupe J : Basket Landes, Fribourg (SUI), Tarbes, Wavre Ste-Catherine (BEL)

Qualifications :
ECWQ1 : Gdynia (POL) - Orman Genclik (TUR)
ECWQ2 : Spartak Noginsk (RUS) - Niki Lefkada (GRE)
ECWQ3 : Nantes Rezé - Liège (BEL)
ECWQ4 : Namur (BEL) - Gernika Bizkaia (ESP)

Match retour sur le terrain de la première équipe citée.

05/07/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


C’est certainement deux des centres de formation féminin les plus prolifiques de ces dernières années qui se sont retrouvés face-à-face ce matin en finale de la Coupe de France à l’AccorHotels Arena.

Ce duel d’expertes (10 coupes de France U17 cumulées pour les deux clubs) est parti sur les chapeaux de roues, les Mondevillaises ont été les premières à faire le break mais ce maigre avantage n’a pas duré bien longtemps. Les jeunes lyonnaises rendent coup pour coup et le jeu rapide des Normandes trouve pour réponse l’adresse de Clarisse Vergiat (5 points et 4 rebonds).

En marquant deux paniers de suite, Océane Robin (15 points et 11 rebonds) permet à l’USOM de prendre un peu d’air et ainsi de rejoindre les vestiaires avec un petit matelas de 3 petits points (33-30).

Lyon est revenu en grande forme et a infligé un 6 à 0 aux Mondevillaises grâce notamment à un bon jeu de transition conclu par Maroussia Droguet (7 points). La coach de l’USOM Dessislava Anguelova remet alors de l’ordre dans la maison normande mais Lyon continue de trouver les bons espaces à l’image d’Eve Wembanyama (35-38, 23’).

Mondeville ne craque pas pour autant et profite même de petits flottements de son adversaire pour revenir à sa hauteur grâce à un joli panier de la prometteuse Ewl Guennoc (15 matches en LFB cette saison). Le coude à coude se poursuit et tout va se jouer dans le dernier quart-temps (41-39).

Chaque panier est très important, la bataille est rude. Mondeville prend peu à peu le dessus avant de se détacher sur un missile d'Océane Robin (47-42, 32'). La tonique Vaciana Gomis (21 points, 6 rebonds) très active des deux côtés du terrain à l'occasion de créer un écart significatif mais les Lionnes s'accrochent à l'image de la combative Eve Wembanyama (7 points et 7 rebonds). Un trois-points de Marie Pardon (8 points, 5 rebonds, 8 passes et 7 interceptions remet même les deux équipes à égalité (53-53), il reste 4 minutes à jouer. La jeune arrière récidive quelques instants plus tard, les deux équipes ne se lâchent plus. Au jeu des lancer-francs, les joueuses de l'USO Mondeville se montrent les plus solides et un panier opportuniste d'Ewl Guennoc (6 points et 7 rebonds) semble offrir la victoire aux Normandes. Mais un sursaut et surtout un missile de Secchiaroli (9 points) ramène Lyon à un point 63-64 à 10 secondes de la fin. Louise Bussière (9 points et 9 rebonds) ne tremble pas aux lancers et Mondeville remporte son 5e titre dans cette compétition.

Mondeville bat Lyon : 66-63 

Déclarations d'après match :
- Frédéric BERGER (Coach de Lyon) : "On a raté 3-4 moments clés du match ! On avait la capacité de passer plusieurs fois devant, c'est là qu'il aurait fallu être plus incisif. On a plutôt subi dans ces moments là. La Coupe était pour nous un vrai objectif ! On s'est entraîné plusieurs fois cette année dans des grandes salles comme l'Astroballe afin de se préparer à ce type d'environnement".

- Marie PARDON (Joueuse de Lyon) : "On a beaucoup de déception car on a beaucoup travaillé pour cette finale. L'environnement de la salle n'a pas jouer en notre faveur. On a laissé beaucoup de deuxième chance à notre adversaire".

- Vaciana GOMIS (MVP et joueuse de Mondeville) : "On a un peu appréhendé la salle, l'environnement au début du match. On a eu un peu peur de perdre. On a perdu beaucoup de ballons par manque de rigueur et par précipitation. On ne va pas dans un centre de formation qui n'a pas d'histoire, c'est pour ça que j'ai choisi l'USOM".

- Dessislava ANGUELOVA (Coach de Mondeville) : "On mérite la victoire. Je félicite également l'ASVEL. On a perdu beaucoup de ballons à cause de l'enjeux, on est tellement dans l’instant, on ne réfléchit pas trop dans nos transmissions. Océane ROBIN a fait son meilleur match de l'année. Ce groupe là est né pour des matches comme celui-ci ! Le groupe à une grosse force de caractère, elles sont très talentueuses. A Mondeville, le Centre de Formation travaille à côté de l'Equipe première. Cette politque permet de sortir des joueuses de très bon niveaux. On vise à présent le Final Four U17".


 

21/04/2018 - Sylvain Bourdois Chupin
 


La saison régulière de Ligue Féminine touche à sa fin (il reste deux matches) et la hiérarchie n'est pas encore figée derrière Bourges, assuré de terminer à la première place. Les Flammes Carolo vont se battre avec Villeneuve d'Ascq pour la place de dauphin. Si les Ardennaises s'imposent samedi soir contre Tarbes, elles finiront deuxièmes comme la saison dernière. Les Guerrières, qui restent sur deux défaites, se déplacent dans les Landes. Elles peuvent encore être rattrapées par l'ASVEL, qui joue à Lattes Montpellier, et le TGB.

Nantes Rezé accueille Mondeville avec l'espoir de grapiller une place au classement. Pour ça, il faut que les partenaires de Nayo Raincock gagnent leur deux derniers matches et comptent sur deux défaites de Basket Landes ou Lattes Montpellier. Pour les Normandes, le rendez-vous à ne pas manquer est prévu pour la dernière journée. Elles joueront à Nice, futur concurrent en playdowns.

Dans cette lutte à quatre pour le maintien, les résultats des rencontres directes seront conservées afin d'établir un classement intermédiaire. Roche Vendée, qui se déplace à Bourges samedi soir, sera obligatoirement quatrième (2v-4d). Mondeville (3v-2d pour le moment) et Hainaut Basket (3v-2d) sont en ballottage favorable et il reste encore deux matches à Nice (2v-2d) pour s'éloigner du RVBC. La rencontre dans le Nord de samedi est donc capitale pour le Cavigal mais aussi pour les Green Girls qui pourraient partir avec deux victoires d'avance sur les Vendéennes en cas de succès sur le CNB06.

Ligue Féminine - Journée 21

Samedi 7 avril à 20h00
Nantes Rezé - Mondeville
Charleville-Mézières - Tarbes
Basket Landes - Villeneuve d'Ascq
Hainaut Basket - Nice
Bourges - Roche Vendée
Lattes Montpellier - Lyon

Tous les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

06/04/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


A travers cette nouvelle délocalisation, Lyon ASVEL Féminin souhaite organiser une grande fête du basket, symbole d’une belle promotion du sport féminin. Cette année, la configuration permettra de rassembler 6 000 personnes dans le Palais des Sports de Gerland.

Pour l’occasion, les danseurs de la troupe de Soda Crew (finalistes de « La France à un incroyable talent » et vice-champions de France de Hip-Hop), ainsi que l’animateur emblématique des parquets, Alain de Senne, seront présents pour enflammer le Palais !

Marie-Sophie OBAMA (présidente déléguée de Lyon ASVEL Féminin) : « Cela nous permet de mettre un coup de projecteur au sport féminin, de mettre la lumière sur la performance au féminin comme on souhaite le faire dans chacune de nos actions. Même moi qui ne suis pas lyonnaise, quand je rentre dans le Palais des Sports, je me rends compte que l’on est vite rattrapé par toute cette histoire lyonnaise. Et on a besoin du soutien de tous pour faire de cet évènement une grande réussite. »

26/01/2018
 


Ligue Féminine - Journée 11

Mondeville - Nice 78-68 / Revoir le match
Comme leur classement pouvait le laisser penser, cette opposition a été très disputée. Les Normandes ont constamment fait la course en tête mais Nice n'a jamais quitté le sillage de son adversaire. Lisa Berkani, de retour aux affaires après une blessure au pied, a vite retrouvé ses sensations (23pts). Géraldine Robert avait elle aussi du feu dans les jambes (20pts).  Malgré sa jeunesse, l'USOM a parfaitement géré le money time pour décrocher un précieux succès face à un concurrent direct.

Tarbes - Roche Vendée 77-64 / Revoir le match
Tout en contrôle, le TGB a pris son temps pour construire sa victoire. C'est le quintet Gaye (14pts, 10rbds) - M. Plouffe (13pts) - Bjorklund (12pts) - Konteh (11pts) - Pouye (10pts) qui a assuré l'essentiel de la marque tandis que dans le camp vendéen, c'est encore et toujours Bernadette Ngoyisa (19pts, 8rbds) qui a tenu la baraque. Ce succès permet aux Bigourdanes de basculer dans le positif (6v-5d) et de s'éloigner des playdowns. Tarbes peut même regarder vers le haut puisque le top 5 n'est plus très loin.

Villeneuve d'Ascq - Lyon 59-66 / Revoir le match
Avec Badiane et Diawara toujours absentes, Tanqueray out pour le reste de la saison et remplacée par Vanloo qui faisait ses premiers pas avec la tenue lyonnaise, l'ASVEL ne partait favorite. Et pourtant, sur les ailes d'une Rebecca Allen bien en jambes (19pts), le club du Rhône a réalisé une première mi-temps de haute volée (28-50). Sonnées, les Guerrières n'ont pas été en mesure de répondre, excepté dans le 4è QT, et subissent là leur deuxième défaite de la saison.

Dimanche 7 janvier
Nantes Rezé - Hainaut Basket / 15h00
Charleville-Mézières - Bourges / 15h30
Basket Landes - Lattes Montpellier / 15h30

Les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

06/01/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Si deux clubs évoluant dans la même ville ont déjà organisé une journée commune dans une même salle (on pense à Nantes et Strasbourg), c'est bien une première que va offrir l'ASVEL puisque les deux équipes évoluent au plus haut niveau national (LFB et Pro A).

Le dimanche 17 décembre, l'Astroballe va vibrer ASVEL avec tout d'abord les filles qui accueilleront Lattes Montpellier à 15h00. Puis dans la foulée, à 18h30, les garçons affronteront Bourg-en-Bresse à l'occasion du derby rhônalpin de Pro A.

Gaëtan MULLER – Président Délégué de l’ASVEL Basket : « A l’approche des fêtes de Noël, réunir la famille ASVEL prend tout son sens, qui plus est pour deux matchs importants, deux affiches du championnat. Par ailleurs, cela renforce l’harmonie politique qui règne autour de ce projet. »

Marie-Sophie OBAMA – Présidente Déléguée de Lyon ASVEL Féminin : « C’est une grande joie de pouvoir célébrer le basket dans toute sa mixité, comme nous le développons tous ensemble au quotidien, pour construire le projet porté par Tony. Je remercie vraiment les acteurs politiques lyonnais et villeurbannais pour leur écoute et leur accompagnement, permettant la réalisation de cet évènement d’envergure. »

27/11/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket