Cavigal Nice Basket 06
 


#3 - Ana Suarez (Tarbes)
Discrète en début de saison, l'Espagnole est en train de s'affirmer comme l'une des meneuses les plus complètes de la division. Sa polyvalence face à Mondeville a enlevé une belle épine du pied au TGB qui n'a gagné que d'un point. Avec une Ana Suarez à ce niveau, Tarbes peut nourrir de belles ambitions en playoffs.
9pts, 8rbds et 10 passes en 33' - Evaluation : 22
Victoire 69-68 contre Mondeville

#2 - Nayo Raincock (Nantes Rezé)
Habituée aux performances XXL chaque week end, la Canadienne du NRB a su se montrer rentable. Avec un temps de jeu plus réduit que d'habitude, elle a été précise (7/9 aux tirs), altruiste (4 passes) et juste (0 balle perdue). Et Nantes Rezé a encore fait tomber un "gros" après Lyon, Lattes Montpellier et Basket Landes.
18pts, 5rbds et 4 passes en 29' - Evaluation : 24
Victoire 69-62 contre Villeneuve d'Ascq

#1 - Jodie Cornelie-Sigmundova (Nice)
Peut-elle être le facteur X du Cavigal dans son opération maintien ? C'est fort probable. Anonyme lors de la phase aller (2.7 d'évaluation), elle est méconnaissable depuis la mi-janvier (12.3 d'évaluation). Face à un concurrent direct, elle a pesé pour donner la victoire à son équipe. Qui comptera encore sur elle contre Hainaut Basket (07/04), Mondeville (14/04) et pour les playdowns ensuite.
17pts, 12rbds et 3 passes en 38' - Evaluation : 25
Victoire 68-60 contre Roche Vendée

26/03/2018
 


Quelle a été votre réaction quand vous avez appris votre sélection pour le prochain stage de l'Equipe de France dans le cadre des qualifications à l'Euro 2019 ?
"Cela a été une grande surprise, je ne m'y attendais vraiment pas. C'est une très grande joie, une telle fierté quand on t'appelle en bleu... D'autant plus avec la saison que nous vivons avec Nice qui n'est pas évidente (ndlr, 11ème de Ligue Féminine), je ne pensais vraiment pas être convoquée".

Avec quel état d'esprit allez-vous débarquer le 5 février prochain à l'INSEP pour le lancement du stage et votre première apparition avec les A ?
"Je vais me focaliser sur tout le positif à retirer de cette aventure. Je me dis que c'est une chance que Valérie Garnier m'ait appelée pour ce stage. C'est aussi une chance, car je sais que je reviens de très loin par rapport à mes trois blessures graves (2013, 2016, 2017). À un moment donné, je me suis dit que je n'allais pas être capable de revenir à mon meilleur niveau, que je n'arriverai pas à pouvoir rejouer ne serait-ce qu'en Ligue Féminine. Et aujourd'hui, me voilà appelée chez les Bleues ! Aujourd'hui encore, c'est toujours une surprise, je ne réalise pas encore que je vais accomplir un rêve".

Suivez les Bleues sur la page Facebook officielle, sur Twitter et Instagam.

12/01/2018 - Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
 


Chirurgien-dentiste de profession, Laurence Laporte est une passionnée de basket. Joueuse à Roquebrune-Cap-Martin (NF1A) puis entraîneur à Nice, elle œuvre pour le rapprochement des clubs niçois. En 2010 avec Henri Biancardini, elle copréside le Cavigal Nice Basket 06, entité née de la fusion du Nice Cavigal Olympique et du Nice Basket Côte d’Azur.

Quotidiennement, elle met toute son envie et sa compétence au service du développement du club azuréen. Le CNB 06 retrouve l’élite en 2011 après un premier titre de Champion de France LF2, un deuxième suit en 2015.

La Ligue Féminine de Basket souhaite remercier chaleureusement Laurence Laporte pour toutes ces années passées à développer son club et le basket féminin.

29/09/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket