Villeneuve d'Ascq
 


Après le départ de Valériane Ayayi ce matin, les Bleues sont en mode EuroBasket Women 2015 avec les douze joueurs présentes qui sur le parquet qui partiront en Hongrie et Roumanie. Première à se mettre en évidence, Diandra Tchatchouang pénètre la défense canadienne. La francilienne sert l'attaque suivante Céline Dumerc qui marque à mi-distance. Début de match idéal. La défense tricolore est impeccable dans le sillage d'une Isabelle Yacoubou dominatrice, aucun point encaissé après 8 minutes de jeu (8-0, 8'). Le premier quart est parfait, les Bleues offrent un récital au Palacium (à guichets fermés ce soir). La France mène 13-3 après 10 minutes.

Le deuxième quart-temps débute sur les mêmes bases. Un tir primé de Miyem suit un nouveau panier d'Isabelle Yacoubou. Les Canadiennes ne parviennent toujours pas à revenir, devant l'intensité déployée par les Tricolores (22-9, 17'). Toutes les joueurs participent à la fête, Cata-Chitiga montrent toutes ses qualités dans le jeu intérieur et maintient l'écart des Bleues, qui rentrent aux vestiaires après une première mi-temps très convaincante (28-14, 20').

Le public villeneuvois continue de pousser les Français après la pause. Endy Miyem allume une nouvelle fois la mèche derrière l'arc, mais les Canadiennes reviennent sous la barre des 10 unités sur un tir primé de Tatham. Valérie Garnier doit prendre un temps-mort pour remobiliser ses troupes, qui commettent trop de fautes offensives. Les Bleues ont un temps faible dans cette 3ème période, mais parviennent tout de même à conserver leur avance au tableau d'affichage (35-32, 30').

Les Canadiennes ont fait le plus dur mais paient leurs efforts dans le dernier quart-temps. Céline Dumerc, en patronne, inscrit les derniers points tricolores pour aller remporter le 8e match des Bleues en 9 matches de préparation. Les Bleues sont idéaelement lancées, et fin prêtes pour l'EuroBasket Women 2015.

France bat Canada :  50-42 (119.46 Ko)

Réactions d'après-match
Céline Dumerc : "La préparation a été intéressante. On a pu voir des adversaires différents. Finir sur le Canada nous a permis de voir des faiblesses. Des choses ont marché, d'autres non. On joue tous les matches pour les gagner mais en préparation le score importe peu. La première mi-temps a été super carrée. La seconde était plus révélatrice du niveau du Canada et du nôtre."
Valérie Garnier : "On a réussi à créer un groupe qui vit bien sur et en dehors du terrain. L'idée n'est pas d'être à 100% sur le premier match de l'Euro mais de monter en puissance. Le Canada a un jeu atypique qui nous a permis de travailler. On doit être plus présent au rebond offensif et trouver plus d'alternance."

05/06/2015 - Kévin Bosi (FFBB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires