Tournée 2015
 


Le public montois retrouve les Bleues après 18 ans d'absence (défaite 49-50 en amical contre la Grèce le 10 juin 1997). Surchauffés, les supporters tricolores poussent les Françaises. Sandrine Gruda tient la baraque en inscrivant les dix premiers points français (10-7, 6'). Salagnac et Michel à deux reprises puis Miyem répondent au collectif lituanien. Après dix minutes, la France est devant (20-15, 10').

Valérie Garnier est entrée dans ses rotations. L'apport d'Ana Cata Chitiga dans la raquette, en attaque et en défense, permet aux Bleues de compteur huit points d'avance à cinq minutes de la pause (28-20, 15'). De retour sur le parquet, le duo Dumerc-Gruda fait des merveilles, Tchatchouang et Tanqueray derrière l'arc font grimper l'écart. À la pause, les Tricolores mènent 44 à 29.

Au retour des vestiaires, Ayayi et Ciak répondent à Nacickaite. Après un moment faible et un temps-mort de Valérie Garnier pour remobiliser ses troupes, la France retrouve de l'allant en défense et marque dans la transition. Endy Miyem enchaîne les points, Tanqueray et Salagnac l'imitent. Mais les Lituaniennes allument la mèche à 3 points (4/6 dans le 3ème quart-temps). La Lituanie a 12 points de retard à dix minutes du buzzer (65-53, 30').

Les Françaises continuent d'imprimer un rythme d'enfer, dans le sillage d'une Sandrine Gruda époustouflante qui bat son record de points sous le maillot bleu (28 points). Toutes les Bleues participent à la fête dans ce dernier quart, remporté 30 à 12 pour les joueuses de Valérie Garnier. Le public montois peut acclamer l'Equipe de France féminine, qui domine tranquillement la Lituanie (95-65).

France bat Lituanie :  95-65 (112.04 Ko)

Réactions d'après-match
Sandrine Gruda :  "Il  faut garder la tête sur les épaules. La Lituanie m'a un peu surprise, elles n'étaient peut être pas dans un bon soir. On a montré de belles choses. Il faut garder notre sérieux. Mon record ? C'est sympa, ça fait plaisir mais je le fais pour l'équipe."

Valérie Garnier : "On veut monter en intensité sur ce stage. Il y a eu de l'irrégularité. On doit être intense sur 40 minutes. Il faut défendre fort pour courir vers l'avant."
 

25/05/2015 - À Mont-de-Marsan, Kévin Bosi (FFBB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires