Equipe de France féminine
 


Pour chaque rencontre de qualification à l’Euro 2019 (contre la Finlande le samedi 11 novembre et la Roumanie le 15 novembre), le staff tricolore établira une sélection de 12 joueuses au sein de cette liste.

Les 13 joueuses du Groupe France :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Club 2017/2018
Marielle AMANT 09/12/1989 1.91 Intérieure ESB Villeneuve d’Ascq
Valériane AYAYI 29/04/1994 1.85 Ailière Tango Bourges Basket
Amel BOUDERRA 26/03/1989 1.63 Meneuse Charleville-Mézières
Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1.91 Intérieure Tango Bourges Basket
Helena CIAK 15/12/1989 1.97 Intérieure Koursk (Russie)
Olivia EPOUPA 30/04/1994 1.65 Meneuse Galatasaray (Turquie)
Aby GAYE 03/02/1995 1.95 Intérieure Tarbes Gespe Bigorre
Sandrine GRUDA 25/06/1987 1.97 Intérieure Lyon ASVEL Féminin
Marine JOHANNES 21/01/1995 1.77 Arrière Tango Bourges Basket
Sarah MICHEL 10/01/1989 1.80 Ailière Tango Bourges Basket
Hhadydia MINTE 16/03/1991 1.87 Ailière Charleville-Mézières
Endy MIYEM 15/05/1988 1.88 Intérieure Schio (Italie)
Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1.86 Ailière Tango Bourges Basket

 

Les 3 joueuses qui quittent le Groupe France :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Club 2017/2018
Marième BADIANE 24/11/1994 1.90 Intérieure Lyon ASVEL Féminin
Romane BERNIES 27/06/1993 1.70 Meneuse Lattes Montpellier BA
Adja KONTEH 05/03/1992 1.78 Arrière Tarbes Gespe Bigorre

 



France – Roumanie

Mercredi 15 novembre 20h30 au Palacium de Villeneuve d’Ascq
Les Bleues recroisent la route de la Roumanie pour la première fois depuis leur affrontement en phase de poule à l’Euro 2015, que les joueuses de Valérie Garnier avaient emporté (76-67). Absentes de l’édition 2017, les Roumaines font figure de petit poucet dans ce groupe E composé également de la Finlande et de la Slovénie.

Pour réserver vos places, rendez-vous sur billetterie.ffbb.com

 

08/11/2017 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Fidèle aux Bleues depuis ses débuts le 10 juillet 2008 en amical à l'Alpe d'Huez contre la Turquie, Endy Miyem a été désignée capitaine de l'Equipe de France féminine. L'intérieure tricolore aux 175 sélections, qui évolue pour la deuxième saison à Schio (Italie) et passée auparavant par Koursk (Russie) et Bourges, succède à l'emblématique Céline Dumerc qui a pris sa retraite internationale l'été dernier. "Je suis contente et fière" a confié la nouvelle capitaine tricolore. "Après, c'est vrai que je ne réalise pas forcément ce que cela peut représenter. Je sais juste que mon père est très content (rires). C'est un rôle qui ne se refuse pas et que je vais essayer d'honorer le mieux possible, tout en continuant d'être moi-même, sans rien révolutionner".

Formée au Centre Fédéral, Miyem a remporté avec les Bleues l'or à l'Euro 2009, l'argent à l'Euro 2013, 2015 et 2017, et le bronze à l'Euro 2011. La Rémoise a également ramené la médaille d'argent des Jeux Olympiques de Londres en 2012 avec les Braqueuses. Une fidélité sous le maillot tricolore que la française va utiliser dans son nouveau rôle. "Je ne serai jamais Céline Dumerc ou une autre. Je vais essayer de faire le lien entre les générations, et également entre le staff et les joueuses. À moi aussi d'inculquer aux jeunes les valeurs de cette Equipe de France et d'assurer une continuité dans tout ce qu'il se faisait avant".

Endy Miyem est désormais la joueuse la plus capée du Groupe France (175 sélections), un statut que l'intérieure peine encore à réaliser du haut de ses 29 ans seulement. "Cela fait bizarre, le temps passe vite. J'ai l'impression que je suis arrivée en bleu hier..." raconte la française. Aujourd'hui, elle succède à ce poste de capitaine à d'immenses noms du basket féminin français comme Elisabteh Riffiod, Odile Santaniello, Yannick Souvré, Cathy Melain ou Céline Dumerc.

07/11/2017 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Elle a reçu le mail officiel de la Fédération la semaine dernière, et son étonnement a été à la hauteur de sa satisfaction d'être convoquée. Adja Konteh a été appelée par le staff tricolore afin de pallier l'absence de Lisa Berkani, qui a dû déclarer forfait à cause d'une rupture de l'aponévrose plantaire. "J'étais étonnée, et à la fois très contente d'être appelée à rejoindre l'Equipe de France. C'était un objectif pour moi de retrouver le maillot bleu" confie la joueuse formée au Centre Fédéral.

Membre de l'Equipe de France A' ces dernières années, Konteh n'avait plus été appelée chez les A depuis 2013, été pendant lequel elle avait participé au début de la préparation à l'Euro sous les ordres de Pierre Vincent. Quelques mois plus tard en octobre 2013, l'arrière s'était gravement blessée au genou avec le Hainaut lors du deuxième match de championnat. "Cela m'a obligé à m'arrêter plus d'un an. L'Equipe de France était toujours dans un coin de ma tête, mais je savais que ce serait compliqué d'y accéder, notamment en sortant d'une grosse blessure. Mon objectif c'était déjà de revenir et de pouvoir rejouer au basket, l'Equipe de France c'était encore autre chose".

Pour se relancer, Adja Konteh a quitté le Nord pour le Sud et pour rejoindre le club de Tarbes en 2015. "Après ma blessure, quand mon contrat s'est terminé avec le Hainaut, j'ai un peu galéré à retrouver un club. J'ai su que François Gomez avait signé à Tarbes, je le connais, c'est un bon coach et je n'ai pas hésité quand j'ai eu l'opportunité de le rejoindre. Depuis avec Tarbes, avec François Gomez, ça se passe super bien, il m'a redonné confiance en moi". À l'image du club tarbais, Konteh monte en puissance. Dominante en LF2, elle a montré la saison dernière en Ligue Féminine qu'elle pouvait encore être une joueuse majeure à son poste (14,0 points, 3,2 rebonds, 3,0 passes en 2016/2017). "L'an dernier, le projet était de se maintenir car on venait tout juste de monter de LF2. On a réussi. Cette saison, on a fait un bon recrutement, on a plus d'objectifs que l'an dernier, on aimerait bien accrocher les play-offs si possible", confie la tricolore. 

Une saison 2017-2018 que la Tarbaise a plutôt bien commencé, à l'image de sa performance contre son ancien club du Hainaut (20 pts) ou les 14 unités inscrites dans le prestigieux succès du TGB contre Bourges lors de la deuxième journée. "Cela fait plaisir de retrouver des joueuses avec qui j'ai pu jouer en club ou en sélection de jeunes. Je retrouve aussi Aby Gaye avec qui je joue à Tarbes cette saison" raconte Konteh à l'entame du stage des Bleues à Villeneuve d'Ascq. "Je suis motivée, je vais me donner à fond. On représente notre nation. c'est une fierté, un honneur. Toutes les Françaises aimeraient être à notre place".

 

06/11/2017 - À Villeneuve d'Ascq, propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
 


Et pour ces dix jours de travail qui seront rythmés par les deux confrontations contre la Finlande (samedi 11/11) puis la Roumanie (mercredi 15/11), Valérie Garnier peut s'appuyer sur un groupe qu'elle connaît bien. En effet, 10 des 16 joueuses retenues ont participé à l'Euro en République Tchèque cet été, seules Dumerc et Skrela, fraichement retraitées internationales, ne seront pas de la partie. Après avoir fait son retour en LFB vendredi dernier avec sa nouvelle équipe de Lyon, Sandrine Gruda va également faire son retour en bleu, elle qui avait manqué la campagne 2017 pour raisons personnelles.

Les Bleues décolleront pour Helsinki le jeudi 9 novembre, où elles affronteront la Finlande deux jours plus tard (samedi 11 novembre à 18h30, 17h30 heure française). De retour le lendemain en France, les Tricolores retrouveront Villeneuve d’Ascq où elles prépareront la rencontre face à la Roumanie (mercredi 15 novembre à 20h30).

Les 16 joueuses du Groupe France

France – Roumanie

Mercredi 15 novembre 20h30 au Palacium de Villeneuve d’Ascq
Les Bleues recroisent la route de la Roumanie pour la première fois depuis leur affrontement en phase de poule à l’Euro 2015, que les joueuses de Valérie Garnier avaient emporté (76-67). Absentes de l’édition 2017, les Roumaines font figure de petit poucet dans ce groupe E composé également de la Finlande et de la Slovénie.

Pour réserver vos places, rendez-vous sur billetterie.ffbb.com

 

 

05/11/2017 - Kévin Bosi (FFBB)
 


L’Équipe de France féminine sera réunie en stage dès ce lundi 6 novembre à Villeneuve d’Ascq, afin de commencer à travailler et à préparer les deux rencontres qualificatives à l’Euro 2019 qui les attendent. Les Bleues décolleront pour Helsinki le jeudi 9 novembre, où elles affronteront la Finlande deux jours plus tard (samedi 11 novembre à 18h30, 17h30 heure française). De retour le lendemain en France, les Tricolores retrouveront Villeneuve d’Ascq où elles prépareront la rencontre face à la Roumanie (mercredi 15 novembre à 20h30).

Les 16 joueuses du Groupe France :

Prénom Nom Naissance Taille Poste Club 2017/2018
Marielle AMANT 09/12/1989 1.91 Intérieure ESB Villeneuve d’Ascq
Valériane AYAYI 29/04/1994 1.85 Ailière Tango Bourges Basket
Marième BADIANE 24/11/1994 1.90 Intérieure Lyon ASVEL Féminin
Romane BERNIES 27/06/1993 1.70 Meneuse Lattes Montpellier BA
Amel BOUDERRA 26/03/1989 1.63 Meneuse Charleville-Mézières
Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1.91 Intérieure Tango Bourges Basket
Helena CIAK 15/12/1989 1.97 Intérieure Koursk (Russie)
Olivia EPOUPA 30/04/1994 1.65 Meneuse Galatasaray (Turquie)
Aby GAYE 03/02/1995 1.95 Intérieure Tarbes Gespe Bigorre
Sandrine GRUDA 25/06/1987 1.97 Intérieure Lyon ASVEL Féminin
Adja KONTEH 05/03/1992 1.78 Arrière Tarbes Gespe Bigorre
Marine JOHANNES 21/01/1995 1.77 Arrière Tango Bourges Basket
Sarah MICHEL 10/01/1989 1.80 Ailière Tango Bourges Basket
Hhadydia MINTE 16/03/1991 1.87 Ailière Charleville-Mézières
Endy MIYEM 15/05/1988 1.88 Intérieure Schio (Italie)
Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1.86 Ailière Tango Bourges Basket

 

France – Roumanie
Mercredi 15 novembre 20h30 au Palacium de Villeneuve d’Ascq

Les Bleues recroisent la route de la Roumanie pour la première fois depuis leur affrontement en phase de poule à l’Euro 2015, que les joueuses de Valérie Garnier avaient emporté (76-67). Absentes de l’édition 2017, les Roumaines font figure de petit poucet dans ce groupe E composé également de la Finlande et de la Slovénie.

Pour réserver vos places, rendez-vous sur billetterie.ffbb.com

03/11/2017 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Après 10 ans d'exil (Ekaterinbourg, Fenerbahce), Sandrine Gruda est de retour en France. L'intérieure martiniquaise, formée au Centre Fédéral, rejoint le grand club de Valenciennes pour ses débuts professionnels. Avec l'USVO (2005-2007), elle réalise le doublé coupe-championnat en 2007. MVP française et espoir pendant ses deux années en LFB, elle prend la direction de la Russie où elle fait le bonheur d'Ekaterinbourg. Le succès est au rendez-vous pour Gruda qui remporte l'Euroligue (2013, 2016) et plusieurs coupes et championnats de Russie. Son talent traverse également l'Atlantique puisqu'elle a à son compteur six saisons en WNBA (145 matches joués) et un titre en 2016 avec Los Angeles.

7ème meilleure marqueuse de l'histoire des Bleues (2049 points), elle décroche plusieurs médailles avec la sélection nationale dont le titre européen en 2009 et l'argent aux Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Le retour de Sandrine Gruda en Ligue Féminine est une vraie chance pour la LFB qui voit revenir sur le sol national l'une des meilleures joueuses du basket français.

Jean-Pierre Siutat, Président de la FFBB : "C'est une grande nouvelle pour le basket féminin français de revoir Sandrine en France et dans un club LFB. Elle a joué dans les plus grands clubs européens et il y a quelques jours encore une finale WNBA. Elle fait également son retour parmi les Bleues en vue de la prochaine fenêtre FIBA de qualification à l’Euro féminin 2019. Plus de 80% de ces joueuses évoluent en LFB et c’est un vrai plus pour l’image et l’attractivité de notre Ligue."

Philippe Legname, Président de la LFB : "C'est une vraie chance pour le basket français que de voir Sandrine Gruda revenir en Ligue Féminine. Après deux saisons de très haut-niveau avec Valenciennes alors qu'elle n'a que 18 ans, elle a pu progresser durant ses années à l'étranger pour devenir une référence mondiale à son poste. Son arrivée à Lyon prouve que les clubs français peuvent attirer des joueuses reconnues. Cela va mettre en lumière notre championnat et nous devrons profiter de sa présence pour accroître la visibilité de la LFB."

25/10/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


16/10/2017 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Vice-championne d’Europe cet été à Prague (République Tchèque), l’Équipe de France féminine, qui reste sur cinq podiums continentaux d’affilée, débute au mois de novembre sa campagne de qualification à l’Euro féminin 2019 qui aura lieu en Lettonie et en Serbie. Après un déplacement à Helsinki le samedi 11 novembre pour y affronter la Finlande, les Bleues affronteront la Roumanie au Palacium de Villeneuve d’Ascq le mercredi 15 novembre à 20h00.

France – Roumanie
Mercredi 15 novembre 20h00 au Palacium de Villeneuve d’Ascq

Les Bleues recroisent la route de la Roumanie pour la première fois depuis leur affrontement en phase de poule à l’Euro 2015, que les joueuses de Valérie Garnier avaient emporté (76-67). Absentes de l’édition 2017, les Roumaines font figure de petit poucet dans ce groupe E composé également de la Finlande et de la Slovénie.

Billetterie - Tarifs
Grand public (placement libre) : 15€
VIP : 40€
Loge : 70€

Pour réserver vos places, rendez-vous sur billetterie.ffbb.com

16/10/2017 - Kévin Bosi (FFBB)

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires