Equipe de France féminine
 


Après son revers "surprise" concédé samedi en Slovénie, l'Equipe de France devait impérativement se racheter ce soir à Brest face à la Finlande, qu'elle avait battue 103 à 44 lors du match aller. Une mission largement à la portée des Françaises malgré un début de match un peu poussif. Heureusement, Sandrine Gruda a pris les choses en main en inscrivant 11 points en 7 minutes et a ainsi montré la voie à ses partenaires. La Finlande a bien tenté de limiter l'action de l'intérieure tricolore mais rien n'y a fait (22-8, 10').

Malgré quelques cafouillages, les joueuses de Valérie Garnier ont profité de la maladresse adverse pour placer quelques contre-attaques bien senties. Marine Johannes et Diandra Tchatchouang en ont profité pour aggraver le score en marquant derrière l'arc, l'écart a alors franchi la barre des 20 unités (38-18, 16'). Pour leur première sélection, Alix Duchet puis la locale de l'étape, Marieme Badiane, ovationnée, ont fait leur entrée en jeu. Parfaitement servie par Sarah Michel, la meneuse du Cavigal Nice a même signé un joli lay-up en contre-attaque juste avant de rejoindre les vestiaires (44-23). 

Ensuite, on est reparti pied au plancher et tout le monde s'y est mis : Johannes de loin, Ayayi en contre-attaque, Ciak dans la raquette et Epoupa en transition. Les Finlandaises sont restées muettes pendant plus de 6 minutes et ont encaissé un terrible 22 à 0 (62-26, 26'). Si l'euphorie tricolore s'est ensuite calmée un peu, les Françaises ont complètement maitrisé leur sujet et la Finlande semblait bien impuissante.

Avec 30 points d'avance, la démonstration s'est poursuivie pour le plus grand plaisir des 4 902 spectateurs de la Brest Arena. L'écart n'a cessé d'augmenter, la fin de rencontre a été une formalité et Sandrine Gruda (27 points, 12/16 aux tirs, 4 passes et 4 rebonds) a été désignée MVP Pierre Lannier. Suite à cette large victoire, la France s'est rassurée. A l'issue de cette fenêtre de février, les Bleues sont deuxièmes de leur poule derrière la Slovénie, les deux derniers matches se joueront en novembre 2018 en Roumanie et en France face à la Slovénie.

Mais pas besoin d'attendre novembre pour revoir les Bleues de Valérie Garnier qui se retrouveront l'été prochain pour préparer la Coupe du Monde qui aura lieu en septembre 2018 en Espagne.

France bat Finlande : 90-40

14/02/2018 - Sylvain Bourdois Chupin
 


Les sujets de conversation ne tournent pas seulement autour de la Saint-Valentin en ce 14 février dans les rues de Brest, ni uniquement de la rencontre Real Madrid-PSG. En Bretagne, l'évènement ce mercredi, c'est bien la rencontre de l'Equipe de France féminine contre la Finlande à la Brest Arena (20h30 ce soir, en direct sur SFR Sport 2), comptant pour les qualifications à l'Euro 2019. Et pour cause, la Brest Arena et ses 5000 places seront remplies ce mercredi soir, pour le premier match des Bleues dans leur histoire à Brest. Les vice-championnes d'Europe en titre, arrivées dimanche dans la soirée, ont travaillé pendant trois jours afin de préparer ce match contre la jeune équipe finlandaise, qui pour l'instant n'a pas encore gagné la moindre rencontre après trois journées.

Les Tricolores, qui ont participé hier mardi à un entraînement ouvert au public devant près de 1000 spectateurs et à une séance de dédicaces avec les fans, voudront retrouver le chemin de la victoire. En effet, les Bleues ont chuté dans le traquenard slovène tendu par Oblak et consorts samedi dernier (68-62), laissant à la Slovénie la première place de la poule. En face, la Finlande n'a pas encore gagné la moindre partie, et reste sur un large revers à domicile contre la Roumanie (59-80). Equipe très jeune (23 ans en moyenne) avec plusieurs joueuses de 20 ans et moins, la Finlande avait totalement été écrasée à Helsinki au match aller (44-103) et espère fait un peu plus de résistance ce mercredi à Brest.

France-Finlande, 20h30 en direct sur SFR Sport 2

14/02/2018 - À Brest, Kévin Bosi (FFBB)
 


L'ensemble des joueuses et du staff tricolore a reçu une superbe montre Pierre Lannier. Un cadeau spécial et exclusif pour les Bleues, puisque cette montre ne sortira mondialement que le 20 mars prochain. Après un moment d'échange, Pierre Burgun a déjeuné avec les Tricolores en compagnie de Jean-Pierre Siutat, président de la Fédération Française de BasketBall. Endy Miyem, la capitaine des Bleues, lui a ensuite remis un maillot dédicacé par l'ensemble de l'équipe.

Plus d'infos sur Pierre Lannier : cliquer ici

 

14/02/2018 - À Brest, Kévin Bosi (FFBB)
 


Ainsi, Marième Badiane et Alix Duchet vont honorer leur première sélection en Equipe de France. Les deux joueuses qui ne participeront pas à la rencontre (Lisa Berkani et Adja Konteh) restent dans le Groupe France et seront présentes en civil demain mercredi soir à Brest.

 
Prénom Nom Naissance Taille Poste Sélections Points Club 2017/2018
Valériane AYAYI 29/04/1994 1.85 Ailière 67 346 Tango Bourges Basket
Marième BADIANE 24/11/1994 1.90 Intérieure - - Lyon ASVEL Féminin
Romane BERNIES 27/06/1993 1.70 Meneuse 4 13 Lattes Montpellier BA
Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1.91 Intérieure 14 74 Tango Bourges Basket
Helena CIAK 15/12/1989 1.97 Intérieure 74 396 Koursk (Russie)
Alix DUCHET 30/12/1997 1.63 Meneuse - - Cavigal Nice Basket 06
Olivia EPOUPA 30/04/1994 1.65 Meneuse 55 258 Galatasaray (Turquie)
Sandrine GRUDA 25/06/1987 1.97 Intérieure 164 2117 Yakin Dogu (Turquie)
Marine JOHANNES 21/01/1995 1.77 Arrière 40 277 Tango Bourges Basket
Sarah MICHEL 10/01/1989 1.80 Ailière 59 255 Tango Bourges Basket
Endy MIYEM 15/05/1988 1.88 Intérieure 177 1550 Schio (Italie)
Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1.86 Ailière 66 395 Tango Bourges Basket
 
 
Il reste quelques dizaines de places à la vente pour la rencontre. Cliquer ici pour acheter les toutes dernières places pour France-Finlande.
 
13/02/2018 - À Brest, Kévin Bosi (FFBB)
 


13/02/2018 - À Brest, Kévin Bosi (FFBB)
 


Dans un Gimnasija Center de Celje bien loin des standards des salles tricolores, où les tribunes côtoient la ligne de fond, la France débute parfaitement ce match capital du groupe E face aux Slovènes. En effet, les troupes de Valérie Garnier doivent s'imposer pour prendre seules la tête de la poule et poursuivre leur route vers l'Euro 2019. La Slovénie, privée de son axe 1-5 car le duo Baric-Lisec étant blessée, débute par une défense de zone qui ne semble pas gêner la mise en place offensive tricolore. Gruda fait des ravages et Tchatchouang aligne de loin pour commencer par un 14-5. Bernies entre en jeu et retrouve le maillot bleu pour la première fois depuis novembre 2015. Elle score d'entrée à trois points pour signer son retour. Mais la Slovénie se réveille dans le sillage d'Oblak qui marque à deux reprises. Les Bleues mènent de trois petits après 10 minutes (22-19).

Si les Bleues parviennent à retrouver un peu de réussite offensive, elles n'arrivent pas à stopper les assauts slovènes d'Oblak et Kroselj. Les Françaises, pourtant dominantes athlétiquement et physiquement, ne font pas parler la poudre à l'intérieur ; et concèdent 8 rebonds offensifs lors de la première mi-temps. Déjà accrochée à l'Euro 2017 à Prague, la France est derrière à la pause sur une action à 4 points d'Abramovic (38-34).

Les Tricolores reviennent rapidement à hauteur, grâce notamment à une Sandrine Gruda qui inscrit trois paniers de rang. Endy Miyem, qui a pris un coup au visage, doit laisser sa place sur le parquet. Les Tricolores doivent toujours affronter la défense de zone adverse, tandis que Trebec se montre en réussite de l'autre côté du parquet. Oblak marque deux lancers suite à une faute antisportive, auxquels répond Helena Ciak par deux fois. Ayayi se montre efficace sur son entrée en jeu, mais les Slovènes se montrent intraitables et mènent encore à l'issue du 3ème quart (51-55).

Friskovec envoie un missile d'entrée pour offrir 9 points d'avance aux locales. Epoupa marque de près, puis provoque une antisportive pour ramener les siennes. Le combat sur le terrain est d'une intensité folle, la Slovénie étant parfois à la limite. Après Miyem ouverte à l'arcade, au tour d'Epoupa de passer par la case médecin. Endy Miyem marque sur un mouvement dont elle a le secret, mais la Slovénie marque par Oblak encore (qui termine le match avec 16 points). Dans une salle toute entière acquise à sa cause, la Slovénie l'emporte face aux Françaises (62-68). Les Bleues, qui repartent demain dimanche pour Brest, affronteront mercredi prochain la Finlande à la Brest Arena.

Slovénie bat France : 68-62

10/02/2018 - À Celje (Slovénie), Kévin Bosi (FFBB)
 


Ce sont deux équipes invaincues qui se disputent ce samedi au Gimnazija Center de Celje la première place du groupe E. Toutes les deux vainqueurs de la Finlande et la Roumanie en novembre dernier, Françaises et Slovènes sont sur une dynamique positive. Les deux nations se retrouvent après un match épique en ouverture de la dernière édition de l'Euro, en juin dernier à Prague. Les coéquipières d'Endy Miyem avaient souffert dans la capitale tchèque, devant faire face à une Nika Baric intenable, mais s'étaient finalement imposées de deux petits points (70-68).
 


Reste que depuis Prague, le visage slovène a bien évolué. Pirsic et Erkic, les deux cadres de la sélection, ont pris leur retraite. Eva Lisec, la longiligne intérieure de Schio, s'est rompu le tendon d'achille fin décembre ; tandis que Nika Baric s'est blessé au genou avec Ekaterinbourg. Diminuée, la Slovénie n'en reste pas moins dangereuse. Une bête blessée n'est jamais aussi imprévisible dans ces conditions, notamment quand elle peut s'appuyer sur une jeune génération très talentueuse et de nombreuses joueuses championnes d'Europe avec les U20 l'été dernier.

Slovénie-France, samedi à 17h00, à suivre en direct sur SFR Sport 2

 

10/02/2018 - À Celje (Slovénie), Kévin Bosi (FFBB)
 


 

Prénom Nom Naissance Taille Poste Sélec. Club 2017/2018
11 Valériane AYAYI 29/04/1994 1.85 Ailière 66 Tango Bourges Basket
24 Lisa BERKANI 19/05/1997 1.76 Arrière - USO Mondeville
47 Romane BERNIES 27/06/1993 1.70 Meneuse 3 Lattes Montpellier BA
12 Alexia CHARTEREAU 05/09/1998 1.91 Intérieure 13 Tango Bourges Basket
8 Helena CIAK 15/12/1989 1.97 Intérieure 73 Koursk (Russie)
0 Olivia EPOUPA 30/04/1994 1.65 Meneuse 54 Galatasaray (Turquie)
7 Sandrine GRUDA 25/06/1987 1.97 Intérieure 163 Yakin Dogu (Turquie)
17 Marine JOHANNES 21/01/1995 1.77 Arrière 39 Tango Bourges Basket
1 Adja KONTEH 05/03/1992 1.78 Arrière - Tarbes Gespe Bigorre
10 Sarah MICHEL 10/01/1989 1.80 Ailière 58 Tango Bourges Basket
5 Endy MIYEM 15/05/1988 1.88 Intérieure 176 Schio (Italie)
93 Diandra TCHATCHOUANG 14/06/1991 1.86 Ailière 65 Tango Bourges Basket

 

09/02/2018 - À Celje (Slovénie), Kévin Bosi (FFBB)
 


 

Dans une salle bien loin des standards hexagonaux et habituellement réservée au club de handball de la ville, les Bleues ont donc disputé leur premier entraînement en terre slovéne. Ce vendredi, les Tricolores prendront part à deux autres séances d'entraînement afin de préparer au mieux la rencontre de samedi soir, primordiale pour aller chercher la 1ère place de la poule.

 

09/02/2018 - À Celje (Slovénie), Kévin Bosi (FFBB)

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires