Open LFB
 


Vous avez pu suivre les coulisses de l'Open sur les réseaux sociaux et nous vous proposons d'en découvrir les meilleurs moments ci-dessous. Vendredi, place à la compétition avec les deux premiers matches.

Le programme de l'Open LFB 2017 (Paris Coubertin)

Vendredi 29 septembre 2017
18h30 : Nice - Nantes Rezé (LFB TV et Facebook Live)
21h00 : Villeneuve d'Ascq - Lattes Montpellier (SFR Sport 2)

Samedi 30 septembre 2017
13h00 : Roche Vendée - Mondeville (LFB TV et Facebook Live)
15h30 : Basket Landes - Hainaut Basket (LFB TV et Facebook Live)
18h30 : Lyon - Tarbes (LFB TV et Facebook Live)
21h00 : Lattes Montpellier - Charleville-Mézières (LFB TV et Facebook Live)

Pour acheter vos places, cliquez ici.

29/09/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


A suivre en direct sur LFB TV et Facebook Live

Depuis 2007, la Ligue Féminine retransmet en direct sur internet les rencontres de l’Open LFB. Pour celles et ceux qui ne seront pas au Stade Pierre de Coubertin, il sera donc possible de suivre les 5 matches de la première journée de championnat grâce à LFB TV. Pour la première fois, LFB TV mettra les femmes au centre de son dispositif puisque toutes les consultantes sont d’anciennes joueuses de Ligue Féminine. Rendez-vous sur www.lfbtv.fr et en Facebook Live sur la page de la Ligue Féminine.

Le programme de l'Open sur LFB TV et Facebook Live

Vendredi 29 septembre 2017
18h30 : Nice - Nantes Rezé (Thibaut PAQUIT - Isabelle FIJALKOWSKI, Championne d’Europe 2001)

Samedi 30 septembre 2017
13h00 : Roche Vendée - Mondeville (Thibaut PAQUIT - Loëtitia MOUSSARD, Championne d’Europe 2001)
15h30 : Basket Landes - Hainaut Basket (Julien CHESNEAU - Caroline AUBERT, 5x meilleure passeuse de LFB)
18h30 : Lyon - Tarbes (Thibaut PAQUIT - Clarisse COSTAZ, 7 saisons en LFB)
21h00 : Lattes Montpellier - Charleville-Mézières (Julien CHESNEAU - Yacine SENE, 15 saisons en LFB)

Les interviews bord terrain seront assurés, pendant tout l’Open, par Chloé WESTELYNCK.

Le Match des Champions sur SFR Sport 2

SFR Sport 2, diffuseur officiel du basket français et de la Ligue Féminine, retransmettra en exclusivité le Match des Champions entre Villeneuve d’Ascq et Bourges le vendredi 29 septembre à 21h00. Il sera commenté par Alexandre Biggerstaff et Emmeline Ndongue (Championne d’Europe 2009 et médaillée d’argent aux Jeux Olympiques en 2012).

Les infos et coulisses sur les réseaux sociaux

Que vous soyez à Coubertin ou non, vivez l'Open LFB sur les réseaux sociaux avec les hashtags #OpenLFB et #MatchDesChampionsLFB.
Facebook : Ligue Féminine de Basket
Twitter : @basketlfb
Instagram : @FFBB_officiel
Snapchat : @FFBB_officiel

Vivez l'Open LFB en immersion sur Snapchat avec les Tango du Bourges Basket (@bourgesbasket) le vendredi 29 septembre et les Gazelles de Lattes Montpellier (@blma) le samedi 30 septembre.

27/09/2017
 


Cet affrontement entre Nice et Arras est bien plus que l'ouverture du championnat. C'est un match déjà primordial dans la course au maintien dans laquelle se lancent ces deux équipes. Ces deux groupes largement remaniées, le début de match est pourtant plaisant collectivement. Les supporters d'Arras venus en nombre poussent leurs ouailles qui font d'abord la course en tête grâce au duo Brooque Williams - Chatilla Van Grinsven. Mais Nice réagit par l'intermédiaire de Djéné Diawara et Romy Bar. Les Niss'Angels sont même en tête à la fin de la première période (21-17, 10').

Les joueuses de Rachid Méziane continuent sur le même tempo dans le 2ème quart, avec une adresse extérieure de folie par Ambrosia Anderson et Hind Ben Abdelkader. Les Azuréennes sont inarrêtables. Imperméables ou presque défensivement, d'une bonne vitesse d'exécution en attaque, le CNB06 fait le break à la mi-temps grâce notamment à Romy Bar qui sera élue MVP de la rencontre avec 14 points, 8 rebonds et 4 passes (43-25).

Le jeu reprend sur les mêmes hospices. Nice joue un basket quasi parfait. Ben Abdelkader à trois points et Hurt dans la transition font grandir l'écart. Cécile Piccin agacée se verra infligée une faute technique. Les Niçoises font parler leur puissance et leur impact dans la raquette, et continuent d'écoeurer les Arrageoises en enchaînant les tirs primés. Si Arras tente de revenir en fin de période, c'est bien Nice qui domine les débats (69-46, 30').

Au courage et à l'envie, Arras revient sous la barre des 20 points après un 14-2 inflié aux CNB06. Nice résisite, et la coach arrageoise Cécile Piccin n'est semble t-il pas d'accord avec les décisions arbitrales et le fait savoir. Elle écope d'une faute disqualifiante et est priée de quitter le terrain de Coubertin. Le réveil d'Arras est trop tardif et Nice file vers le succès malgré ce passage à vide dans la dernière période. Les Niss'Angels auront montré un basket convaincant et devront le répéter dans leurs prochaines sorties pour aller chercher le maintien. Les joueuses d'Arras devront elle s'appuyer sur le dernier quart réalisé ce soir pour rebondir.

Nice bat Arras : 79-68

 

27/09/2015 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Le début de match est fermé, il faut un drive de Romane Bernies et un tir primé de Cousens-Smith pour débloquer le tableau d'affichage. Murphy et Egnell l'imite juste ensuite pour donner l'avantage à l'UFAB. Si les Angevines font preuve d'une meilleure adresse, elles concèdent de nombreux lancers et voient revenir Saint Amand au score (18-18, 10').

Angers fait le trou d'entrée. Aleksandravicius  et Egnell par leurs positions intérieures, et Marie Mané à longue distance puis en contre-attaque donnent un premier coup au Hainaut (27-18, 13'). Mais Roberts et Akonga ne lâche rien dans la raquette et ramènent le Hainaut à hauteur. Laura Garcia égalise même sur un oubli de la défense angevine. L'impact dans la raquette est clairement à l'avantage des Nordistes qui font la course en tête au rythme des lancers francs (33-30, 20').

Elisabeth Egnell aligne à 3 pts d'entrée pour Angers, mais Coussens-Smith et Garcia lui emboîtent le pas, ce qui a le don d'agacer le coach angevin, David Girandière. Ce dernier peut compter sur une Lizianne Murphy, MVP étrangère de la saison dernière et qui a reçu son trophée juste avant le début du match, qui prend ses responsabilités pour maintenir son équipe en vie. Mais le Hainaut joue de manière totalement relâchée, à l'image de Laura Garcia adroite dans la périphérie. Le Hainaut est devant à dix minutes du terme (55-45, 30').

Angers est sans réaction face à un Hainaut qui ne baisse pas le rythme, à l'image de l'ex-angevine Hejdova. Dans le sillage d'une excellente Porsha Roberts, MVP de la rencontre avec 16 points et 6 rebonds, le Hainaut remporte un précieux match dans l'optique du maintien malgré le sursaut d'orgueil en fin de partie de l'UFAB. Le match la semaine prochaine sur le parquet de Calais sera déjà capital pour les joueuses de Fabrice Fernandes.

Hainaut bat Angers : 70-55

27/09/2015 - Kévin Bosi (FFBB)
 


L'armada villeneuvoise face à la jeunesse lyonnaise. Cette affiche entre l'ESBVA et le LBF est incontestablement l'une des plus belles affiches que nous réserve cet Open LFB. Et les deux équipes sur les parquets ne font pas mentir les spectateurs, avec un début de match d'une rare intensité. Podrug et Amant dans la transition marquent pour Villeneuve, tandis que Niamke et Diallo répondent du côté de Lyon. Mais les Lyonnaises sont rapidement sanctionnées par les fautes et l'ESBVA en profite. Brémont aligne deux tirs primés et permet aux siennes de créer un premier break dans la partie. Une interception et un panier en contre-attaque de Camille Aubert sur la dernière seconde accentue l'avance des Nordistes (19-13, 10').

Lyon revient avec de bonnes intentions, par Esther Moisan Niamke notamment qui dynamite à plusieurs reprises la défense de l'ESBVA. Mais les Lyonnaises commettent trop de fautes et les Villeneuvoises en profitent pour marquer sur la ligne des lancers. Podrug, Gomis et Mahoney se défont du marquage du LBF, mais Ervin, Dabovic et Diaz permettent à Lyon de limiter la casse (38-34, 20').

L'ESBVA a la ferme intention de creuser l'écart rapidement. Brémont, Mahoney et Gaye s'en chargent et obligent Marina Maljkovic à prendre à un temps-mort (46-36, 23'). Lyon craque totalement et Villeneuve appuie sur son jeu rapide. Un alley-oop entre Mahoney et Kaltsidou fait lever Coubertin. Au terme d'un fantastique 30-8 dans le 3ème quart termine par un tir à la sirène de Kamba, Villeneuve d'Ascq tue le suspense (68-42, 30'). Le dernier quart ne sera pas marqué par le réveil lyonnais. Les attitudes n'y sont plus et l'ESBVA déroule son jeu, pour le plus grand plaisir des Z'Hurlants venus en masse dans les travées. Villeneuve affiche la couleur dès l'entame de la saison. Il faudra bel et bien compter sur l'ESBVA dans la course au titre.

Villeneuve bat Lyon : 84-55

 

27/09/2015 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Le duel entre le champion de France 2015, Bourges, et le vainqueur de la Coupe de France 2015, Lattes-Montpellier, débute dans un stade Pierre de Coubertin bien garni prêt à assister à un match de très haut-niveau. L'adresse est au rendez-vous du début de partie, avec Salagnac et Lardy qui se répondent derrière la ligne à 3 points. Les Montpelliéraines sont plus en jambes et plus présentes sur les lignes de passe. Il faut la vista et l'efficacité de Céline Dumerc, et la puissance de Diandra Tchatchouang pour lancer la partie les Berruyères. Inarrêtable cet été avec les U18 à l'Euro, Lisa Berkani tout juste rentrée en jeu côté BLMA envoie un missile à plus de 10 mètres. Un dernier drive tout en finesse de Berkani ramène Lattes-Montpellier juste avant le buzzer de la fin du 1er quart (15-14).

Le début du 2ème quart est marqué par la domination de la néo-berruyère, Danielle Page, qui fait parler la poudre dans la raquette. Dumerc et Salagnac font à nouveau parler leur expérience face aux jeunes Montpellieraines mais Lardy n'est pas en reste (23-21). Les lancers permettent de creuser l'écart pour Bourges, mais Sarah Michel maintient le BLMA en vie (31-29, 20').

Bourges remet un nouveau coup d'accélérateur dans ce 3ème quart : l'adresse de Tchatchouang, la force intérieure de Filip et la rapidité de Salagnac. Mais Lattes-Montpellier profite des erreurs berruyères pour s'accrocher au score dans ce Match des Champions. Bourges n'a que 4 points de retard à la fin du 3ème quart-temps (47-43, 30').

Ayayi donne le ton de ce 4ème quart, imité juste après par Halman caviardisée par Lisa Berkani. La jeune joueuse arrivée du centre de formation berruyer donne un second souffle au BLMA. Mais en face, Diandra Tchatchouang continue de scorer, bien aidée par un tir primé assassin de Danielle Page. La joueuse naturalisée serbe et championne d'Europe cet été face à l'Equipe de France, bien servie par Dumerc, marque un 2+1 sur l'action suivante qui oblige Demory, le coach du BLMA, à prendre un temps-mort pour stopper l'hémoragie. Opportuniste sur une remise ligne de fond, Godin en profite pour faire recoller les siennes à une longueur. La fin de match est irrespirable. Un move old-school de Skrela répond à deux lancers de Salagnac. Mais Page, qui sera élue MVP quelques instants plus tard, puis Salagnac, marque sur la ligne des lancers et scellent le score. Bourges remporte cette 2ème édition du Match des Champions en s'imposant contre Lattes-Montpellier. Son 2e succès dans la compétition en autant d'édition.

Bourges bat Lattes-Montpellier : 63-60

26/09/2015 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Les trophées « Femmes sur tous les terrains » visent à récompenser des parcours et/ou des initiatives de femmes dans le milieu du basket. Ce programme est basé sur quatre notions fondamentales présentes à la fois dans le basket et dans la vie des femmes : équilibre, écoute, réalisation, transmission.

Les lauréates des trophées « Femmes sur tous les terrains » :
- Brigitte DESBOIS - Trophée « mener pour gagner » qui récompense l’engagement et la capacité à diriger
- Aurélie LOPEZ - Trophée « jouer ensemble » qui fait référence à la solidarité, le partage et l’entraide
- Noémy MESSI FOUDA - Trophée « premier tir » qui vise à démontrer que le basket est un levier de réussite professionnelle
- Abigaïl CATRIX - Trophée « passe décisive » qui récompense des actions en faveur de la transmission d’expérience
Nicole GALLO et Danièle GEORGELIN - Trophée « Coup de Cœur de la Fondation d’Entreprise FDJ » qui récompense une initiative globale ou inclassable dans une catégorie

26/09/2015
 


En Roumanie puis en Hongrie, les Bleues ont réalisé un parcours solide (8 victoires et 2 défaites). Battues par la Serbie à l'issue d'une magnifique finale (68-76), les partenaires de Céline Dumerc et Sandrine Gruda, élues toutes les deux dans le 5 majeur de l’Euro, ont décroché, comme en 2013, la médaille d'argent. On les retrouvera en juin prochain lors du Tournoi de Qualification Olympique.

Les 12 médaillées d’argent à l’EuroBasket féminin 2015
Héléna Ciak, Céline Dumerc, Olivia Epoupa, Ana-Maria Filip, Sandrine Gruda, Anaël Lardy, Sarah Michel, Endéné Miyem, Paoline Salagnac, Gaëlle Skrela, Diandra Tchatchouang, Isabelle Yacoubou
Entraîneur : Valérie Garnier - Assistants : Olivier Lafargue, Grégory Halin

Invaincues jusqu’en finale, les Bleuettes, emmenées par Marine Johannes et Aby Gaye, nommées dans le meilleur 5 de la compétition, ont raté la dernière marche à Lanzarote. Battues par la sélection ibérique (47-66) qui évoluait à domicile, les filles d’Arnaud Guppillotte n’ont pas réussi à conserver leur titre acquis en 2014 face à…l’Espagne.

Les 12 médaillées d’argent à l’Euro U20 féminin 2015
Brendra Agblemagnon, Fleur Devillers, Clarince Djaldi-Tabdi, Aby Gaye, Laëtitia Guapo, Mégane Héro, Marine Johannes, Marie Mané, Lisa Millavet, Elodie Nègre, Assetou Traoré, Margot Vidal-Genève
Entraîneur : Arnaud Guppillotte - Assistants : Yann Fonteneau, Guillaume Cormont, Romain Lhermitte

A Celje (Slovénie), les joueuses de Jérôme Fournier ont rapidement perdu sur blessure Ornella Bankolé. Lisa Berkani et Alexia Chartereau, élues dans le 5 majeur de l’Euro U18, ont pris le relai pour mener les Tricolores jusqu’en finale. Alors qu’elles avaient battu l’Espagne quelques jours plus tôt au 2ème tour, les Tricolores ont été privé de la plus belle des médailles par la Roja (60-76).

Les 12 médaillées d’argent à l’Euro U18 féminin 2015
Ornella Bankolé, Lisa Berkani, Elise Cammas, Alexia Chartereau, Maëva Djaldi-Tabdi, Francesca Dorbi, Alix Duchet, Marie-Paule Fopossi, Hortense Limouzin, Chloé Mantelin, Axelle Rousseau, Ana Tadic
Entraîneur : Jérôme Fournier - Assistants : Grégory Morata, Isabelle Fijalkowski

 

26/09/2015
 


Le début de match est rythmé. Stepanova et la vitesse d'Epoupa font la différence, tandis que Kim Gaucher et Plouffe scorent du côté normand. Epoupa distribue les caviars et met à mal la défense de l'USO pour permettre au TMB de faire la course en tête. Mais Mondeville et ses jeunes s'accrochent : Johannès par deux fois, puis Mosengo à deux reprises ramènent les siennes à la fin du 1er quart. Pellerin au buzzer à longue distance permet même à l'USO de passer devant après dix minutes (21-20, 10'). Les deux équipes se rendent coup pour coup dans le 2ème quart. Epoupa continue d'impressionner, alors que l'autre jeune star de la partie, Marine Johannès, lui répond par coup d'éclat. Reghaissa termine la 2ème quart par deux tirs primés, et permet à Toulouse de mener de deux petites longueurs (35-33, 20').

La 2e mi-temps se poursuit sur le même rythme endiablé. Le tir primé de KB Sharp en fin de possession fait lever le public de Coubertin. Emilie Gomis aligne cinq points consécutifs, avant que KB Sharp ne prenne à nouveau feu. Mondeville a repris les commandes de la partie à la feveur d'un 18-11 dans la période. À dix minutes du terme, les joueuses de Romain Lhermitte sont devant (51-46, 30'). Misura servie par Epoupa derrière la ligne allume la mèche. La fin du match vire au duel entre Johannès et Epoupa. Duel auquel se joint Michelle Plouffe en fin de partie pour sceller le sort de la rencontre. L'USO ne lâche plus la tête du match et s'impose dans un match plaisant face à Toulouse, malgré les réactions d'orgueil en toute fin de match de Gomis et Misura. À noter l'exceptionnelle - et néanmoins insuffisante - performance d'Olivia Epoupa côté toulousain, qui termine avec un triple-double : 14 points, 12 rebonds, 12 passes en 38 minutes.

Mondeville bat Toulouse : 69-64

26/09/2015 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Ce trophée récompense le travail effectué par les entraîneurs au sein des catégories jeunes évoluant au niveau national (U15 et U17 féminin et masculin).

Les lauréats 2015
- Xavier AVISSE (Charenton)
- Frédéric DAGUENET (USM Saran)
- Julie MASSON (Lattes Montpellier)
- Laëtitia MESGUI (Saint-Delphin)

26/09/2015
Tags: 

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires