Endy Miyem, de retour devant son ancien public, annonce la couleur d’entrée et lancent les Bleues sur les bons rails avec 8 points d’affilée.  Des deux côtés du terrain, les joueuses de Valérie Garnier s’appuient sur leur avantage physique et multiplient les actions dans la peinture. Les points s’enchainent pendant qu’en défense l’agressivité française annihile le jeu Estonien. Les 3 paniers inscrits par les joueuses Baltes provenant d’exploits individuels. Valérie Garnier fait tourner l’effectif rapidement. A la fin du premier quart-temps toutes les joueuses sont entrées sur le terrain. 23-7.

Mêmes causes, mêmes conséquences, l’écart se creuse dans le deuxième quart et le match tourne à la démonstration avec d’un côté une Equipe de France concentrée emmenée par une Endy Miyem e gala (14 dans la première mi-temps) et de l’autre une formation Estonienne limitée tant techniquement que physiquement. A la mi-temps, les Baltes affichent un maigre 20,7 % de réussite au shoot avec 9 rebonds en tout et pour tout contre 25 pour les françaises.

Au retour des vestiaires, Valérie Garnier teste différents 5  avec une volonté affichée de servir le secteur intérieur. Les Bleues s’enferment dans un jeu un peu trop stéréotypé. Les françaises tombent dans la facilité et n’inscrivent que 15 unités dans la troisième période.  L’écart se stabilise autour de 30 points. 58-26.

Le dernier quart ne permettra pas de voir beaucoup de choses de part et d’autres, les françaises ayant clairement baissé de pied. Pour l'anecdote, l'Estonie remporte cette dernière période 15-11. Seule Endy Miyem tire son épingle du jeu en inscrivant 22 points et battant par là même son record de point sous le maillot Bleu.

France bat Estonie 69-41.

Les déclarations :
Endy Miyem (intérieure Equipe de France) : "On a bien commencé le match, mais c'est vrai qu'en deuxième mi-temps, on a manqué d'un peu de concentration. Il faudra faire attention pour la suite car ça peut nous jouer des tours. Mes 22 points et mon record en bleu ce soir ? C'est anecdotique, je n'étais pas au courant avant que vous m'en parliez. Après les derniers mois qui ont été difficiles en Russie, c'est vrai que cela fait du bien".

Valérie Garnier (entraîneur Equipe de France) : "Le job a été fait. J'ai tout de même alerté les joueuses à la pause sur les 12 pertes de balle que l'on avait à la mi-temps, et à la fin on termine à 27. Et à ce niveau, ce n'est pas possible. Quand on a 30 points d'avance à la mi-temps, on a tendance à se relâcher. On n'a pas fait ce qu'il fallait en 2e mi temps pour travailler et se mettre en confiance. Et cela est embêtant, on aurait aimé mieux faire pour tout le public présent. Il faut qu'on soit rigoureux pendant 40 minutes, il faut être concentré. Nous devons être plus efficace dans la transmission du ballon et dans le jeu près du cercle".

Mailis Pokk (arrière Equipe d'Estonie) : "Nous étions prêtes pour ce match, nous avons fait de notre mieux. Nous nous sommes battus pendant 40 minutes. Les Françaises ont été très fortes, et ont scoré beaucoup dans la raquette. C'était une très bonne expérience pour nous, de venir en France et de jouer contre l'Equipe de France. Maintenant, nous sommes tournées vers le match de mercredi contre la Croatie".

Jaanus Levkoi (entraîneur Equipe d'Estonie) : "Je suis très content et fier d'avoir jouer contre l'une des meilleures équipes du monde. La France est une très belle équipe. J'ai vu cette équipe à l'Euro. J'ai vu ce soir comment nous devons jouer à chaque renconte. C'est très positif".

 

21/11/2015 - Guillaume Karli et Kévin Bosi / FFBB
Tags: 
 


L'été dernier, à l'EuroBasket Women 2015, peu de monde donnait cher de la peau de l'équipe de Roumanie qui se dressait devant les Bleues au premier tour de la compétition. Inconnues ou presque sur l'échiquier européen, les Roumaines avaient pourtant repoussé dans leurs derniers retranchements les Françaises, finalement passées devant au score sur un panier de Paoline Salagnac à deux minutes du terme de la rencontre. Les joueuses de Valérie Garnier auront bien sûr en tête cet épisode de l'Euro 2015, au moment d'affronter samedi l'Estonie au Prado de Bourges., équipe classée 78e au classement FIBA.

Arrivée jeudi à Bourges après une escale à Paris, l'Estonie se déplace en terre berruyère sans aucune pression, dans la peau de l'outsider, et avec la volonté de créer la surprise face aux vice-championnes olympique. "Nous devons jouer notre jeu, aussi bien que nous le pouvons" déclarait Merike Anderson sur le site de la fédération estonienne. Mais devant un Prado qui s'annonce bien rempli et prêt à soutenir les Bleues pour la première fois depuis 2008, la France va s'employer pour ne pas tomber dans le piège. "Sur la papier, on part en position de favoris" concède Sarah Michel. "On sait que l'Equipe de France est toujours une équipe à battre pour les autres. Toutes les équipes ont envie de faire un bon match contre nous. À nous d'être sérieuses, de jouer comme on sait le faire. On a bien travaillé cette semaine à l'entraînement, on a l'avantage de toutes se connaître. Donc la mise en place de nos principes de jeu en attaque et en défense s'est faite assez rapidement" analyse la joueuse de Lattes-Montpellier.

Pour le premier affrontement de l'histoire de la France face à l'Estonie, Valérie Garnier a annoncé une liste de 12 joueuses hier dans la soirée. Douze joueuses qui n'auront qu'un seul but : lancer par une victoire la campagne de qualification des Bleues à l'Euro 2017.

20/11/2015 - À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


 

 

Liste des 12 joueuses sélectionnées pour France-Estonie :

Prénom Nom Taille Poste Sélections Club 2015/2016
18 Marielle AMANT 1.90 Intérieure 52 Villeneuve d’Ascq
11 Valériane AYAYI 1.84 Ailière 25 Lattes Montpellier
6 Romane BERNIES 1.70 Meneuse 2 Angers
16 Héléna CIAK 1.97 Intérieure 34 Bourges
9 Céline DUMERC 1.69 Meneuse 233 Bourges
15 Aby GAYE 1.95 Intérieure 2 Villeneuve d’Ascq
7 Laetitia KAMBA 1.87 Intérieure 1 Villeneuve d’Ascq
10 Sarah MICHEL 1.80 Ailière 19 Lattes Montpellier
5 Endy MIYEM 1.88 Intérieure 138 Koursk (Russie)
14 Paoline SALAGNAC 1.76 Arrière 34 Bourges
12 Gaëlle SKRELA 1.77 Arrière 47 Lattes Montpellier
8 Ingrid TANQUERAY 1.66 Meneuse 17 Bourges

 

Non retenues :

Prénom Nom Taille Poste Sélections Club 2015/2016
13 Johanne GOMIS 1.79 Arrière 15 Villeneuve d’Ascq
17 Marine JOHANNES 1.77 Arrière - Mondeville
4 Anaël LARDY 1.70 Meneuse 85 Lattes Montpellier

 

20/11/2015 - À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


 

19/11/2015 - À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


18/11/2015 - À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


Programme des finales de la Coupe de France 2016
 
Samedi 30 avril
8H30 : Challenge Benjamin(e)s
12H30 : Finale Handibasket
15H00 : Finale Trophée Féminin
17H30 : Finale Trophée Masculin
 
Dimanche 1er mai
10H00 : Finale U17 filles
12H30 : Finale U17 garçons
15H00 : Finale Pro Féminine - Trophée Joë Jaunay
18H00 : Finale Pro Masculine - Trophée Robert Busnel
 
 
18/11/2015 - Sylvain Bourdois Chupin
Tags: 
 


Durant ces deux jours, les dirigeants africains vont assister à de nombreuses interventions pour leur présenter les différentes composantes du basket français.
 
C'est le deuxième séminaire de ce genre qui se tient à Paris depuis la signature de la convention avec la FFBB en avril dernier.
18/11/2015 - Sylvain Bourdois Chupin
Tags: 
 


Après la rencontre disputée avec son club russe d’Ekaterinbourg dimanche, Sandrine Gruda a ressenti une gêne au pied gauche (aponévrose plantaire). Les examens médicaux passés en France en début de semaine obligent l’intérieure tricolore à marquer une période de repos pendant la fenêtre de qualification à l’Euro féminin 2017. Elle ne pourra donc pas participer aux deux rencontres contre l’Estonie samedi et aux Pays-Bas mercredi prochain.

Pour faire face au forfait de Sandrine Gruda, Valérie Garnier a décidé d’appeler Laetitia Kamba. La joueuse de Villeneuve d’Ascq rejoindra l’Equipe de France dans la soirée de mercredi à Bourges, lieu du stage de préparation des Tricolores.

Les qualifications à l’Euro féminin 2017 en dates :
Samedi 21 novembre 2015 (19h45) : France - Estonie - Bourges (18) - Prado - En direct sur MCS
Mercredi 25 novembre 2015 (20h00) : Pays-Bas - France - Amsterdam (Pays-Bas) - Sporthallen Zuid

Samedi 20 février 2016 : Croatie - France - Lieu à définir
Mercredi 24 février 2016 (16h00) : Estonie - France - Talinn (Estonie)

Samedi 19 novembre 2016 : France – Pays-Bas - Lieu à définir
Mercredi 23 novembre 2016 : France - Croatie - Lieu à définir

Juin 2017 - Euro féminin 2017 - République Tchèque

18/11/2015 - À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


Si le soleil peine à se montrer depuis le début du stage des Bleues à Bourges, une joueuse fait rayonner son sourire en Equipe de France. Endy Miyem est de retour en bleu et retrouve la France, elle qui a quitté Bourges cet été pour s'exiler à Koursk en Russie. "Je suis très contente d'être là, ça me fait extrêmement plaisir de revenir en France, et plus particulièrement ici à Bourges". 138 sélections depuis 2008 chez les Bleues, neuf saisons passées à Bourges, les retrouvailles entre Endy Miyem et ses coéquipières ont forcément été chaleureuses. "Je suis la plus contente de toutes ici. J'étais super heureuse de revoir toute l'équipe. Quand je vois mes coéquipières de l'Equipe de France et anciennement de Bourges, j'ai l'impression de ne jamais les avoir quittées".

L'intérieure tricolore a également retrouvé le parquet du Prado, qu'elle n'avait pas encore vu depuis sa rénovation. "J'aurais aimé avoir la chance de profiter toute l'année de ces infrastructures à Bourges. L'enceine est superbe. C'est très bien pour le club et pour la ville". Une fois les chaussures enfilées, Endy Miyem a démontré qu'elle était toujours en forme, juste dans ses choix, faisant preuve d'une belle lecture de jeu, et toujours aussi adroite de près ou de loin. Il le faudra pour une des cadre des Bleues, qui compte bien mener les siennes vers le succès contre l'Estonie samedi puis contre les Pays-Bas mercredi prochain. "Il va falloir prendre les choses sérieusement. Même si on peut croire qu'on va jouer des matches contre des équipes dites "plus faibles", il faut rester concentré et ne pas penser qu'on a gagné avant d'avoir joué. Il ne faut pas tomber dans le piège".

17/11/2015 - À Bourges, Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


 - Pour les rencontres Nice - Calais et Arras - Mondeville : date butoir au mercredi 10 février 2016. Les clubs sont invités à s’entendre entre eux, et selon leur sur une date pour jouer la rencontre.

 - Pour les rencontres Lattes Montpellier - Angers, Lyon - Basket Landes et Nantes Rezé - Toulouse : mercredi 10 février 2016.

 - Pour les rencontres Bourges - Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq - Hainaut Basket : mardi 22 mars 2016.

Les matches peuvent bien évidemment être avancés en cas d'accord des 2 clubs.

17/11/2015
Tags: 

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires