Mondeville
 


C'est un match qui peut faire basculer la saison de l'USO Mondeville (10è, 4-11). La réception de Saint-Amand (9è, 5-10) vaudra cher puisqu'en cas de victoire, les Normandes resteraient au contact des Nordistes. A l'inverse, une défaite mettrait les partenaires de Lisa Berkani à deux ou trois points de la huitième place, occupée par Nantes Rezé (6-9).

Les Déferlantes joueront à domicile contre Lattes Montpellier et feraient une belle opération comptable en cas de victoire. Mais les Gazelles (6è, 8-7), qui ne sont qu'à un point du Top 4, ne voudront pas laisser le quatuor de tête s'envoler. Même contexte pour Lyon (5è, 8-7) qui se rendra à Charleville-Mézières (3è, 11-4) avec l'objectif de se rapprocher de la quatrième place.

Basket Landes (4è, 9-6) aura plus à perdre qu'à gagner samedi face à Bourges (1er, 13-2). Avec une victoire, Céline Dumerc et ses copines resteraient dans le carré de tête. En revanche, si elles venaient à s'incliner contre le leader berruyer, elles pourraient voir revenir à leur hauteur une vraie meute : ASVEL, BLMA et même Tarbes.

Le TGB (7è, 8-7), qui partira avec la faveur des pronostics face à la lanterne rouge Nice (12è, 3-12), pourrait en effet grapiller des places au classement avec une victoire. En bon sage, François Gomez alertera certainement ses joueuses sur la défaite subie au match aller.

Enfin dimanche, Villeneuve d'Ascq (2è, 12-3) devra éviter le piège vendéen dans son Palacium. Si sur le papier, l'ESBVA-LM paraît au-dessus, Roche Vendée (13è, 3-12) ne sera pas à prendre à la légère. Le RVBC ayant gagné deux de ses quatre dernières rencontres.

Ligue Féminine - Journée 16

Samedi 3 mars / 20h00
Nantes Rezé - Lattes Montpellier
Mondeville - Hainaut Basket
Tarbes - Nice
Charleville-Mézières - Lyon
Basket Landes - Bourges

Dimanche 4 mars / 15h00
Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée

Tous les matches sont à suivre en direct et gratuitement sur www.lfbtv.fr

02/03/2018 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Quatre présidents ont particulièrement marqué l’histoire de la LFB, à cause de la durée de leur mandat et de leur efficacité.

Pierre Fosset est l’immuable président du Bourges Basket depuis 1993. Son palmarès épouse ainsi celui du plus titré des clubs français de sports collectifs avec notamment cinq coupes d’Europe dont trois Euroligue.
Pierre Fosset a commencé à jouer à l’US Berry, qui deviendra le Cercle Jean Macé puis le Bourges Basket. Il a entraîné un temps l’équipe de régionale, ce qui explique qu’il connait les différentes facettes de son job. Ancien journaliste au quotidien Le Berry, aux sports puis à la locale, il est passé de bénévole à Président salarié.
A la question de savoir s’il n’est pas frustré que sa notoriété ne soit pas comparable à celles de ses homologues du foot, du rugby ou même du basket masculin, il répondait il y a quelque temps :
« Ça ne me gêne pas ! Ce qui m’intéresse c’est que l’on parle de mon équipe, c’est de voir Bourges gagner. Pierre Fosset c’est peut-être le président le plus titré mais si demain Bourges perd, ce sera le premier descendu. Il y a longtemps que je me suis fait une raison. En revanche, il faut que Bourges reste au plus haut niveau. »
Pierre Fosset est peut-être discret mais il a son caractère et son influence dans le basket féminin est forcément importante étant donné son CV. Il a été notamment à l’initiative des premiers états généraux du sport féminin en équipe et d’un livre blanc qui en a découlé avec 60 propositions.
Le président a aussi comme cible d’organiser un troisième Final Four de l’Euroligue dans le Prado dont il a fait en plusieurs étapes l’une des plus belles salles de France. Et bien que son club soit loin d’avoir le budget des nantis de l’Europe, il a tout de même le rêve de gagner le trophée une quatrième fois.

Des présidences de longues durées

Guy Boillon est aussi l’une des figures marquantes du basket féminin, qui a personnalisé son club, Pays d’Aix Basket 13, et l'a emmené du niveau régional jusqu’à une victoire en Eurocoupe en 2003. Il a été à l’origine de la construction de la salle de La Pioline et de la venue de joueuses comme Odile Santaniello, Cathy Melain, Edwige Lawson, Nathalie Lesdema, Nicole Antibe, Sandra Le Dréan et encore Emmeline Ndongue et Kristi Harrower.
On comprend que c’est la mort dans l’âme qu’il a vu son club disparaitre faute de financement à l'été 2015 pour laisser la place à l'association « Aix Provence Basket ».

Daniel Dufour aussi a pris la présidence alors que l’USO Mondeville était en Régionale et son club a franchi tous les échelons pour arriver dans l’élite avant même la création de la Ligue, en 1996. L’USOM fit notamment sa réputation grâce à la qualité de son centre de formation.
« Je suis fatigué et je passerai définitivement la main à la fin de la saison. Ça fait 40 ans que je suis dans l'associatif et dans le bénévolat, je pense qu'il est temps, même si ce n'est sans doute pas le meilleur moment... », dit-il en annonçant son retrait de la présidence en janvier 2014. Ses joueuses lui feront ensuite le plaisir de se maintenir en Ligue. Et elles y sont toujours.

Michel Uriarte aussi s’est battu pour que le Tarbes Gespe Bigorre soit toujours en pointe. Il a effectué sa présidence en deux fois, de 1993 à 1997 et de 2007 à 2015, et le club remporta la Coupe Ronchetti (C2) durant la première période (1996) et le championnat de France durant la seconde (2010).
En 2014, alors qu’il croyait avoir quitté la présidence pour de bon, il accepta de la reprendre après quelques semaines d’intérim. Il en profita pour créer un nouveau logo, un nouveau maillot, un nouvel organigramme, rameuter de nouveaux bénévoles et développer le staff médical. Le TGB a ensuite connu quelques déboires mais il a remonté la pente depuis et semble s’inscrire de nouveau dans la durée en Ligue Féminine.

09/02/2018 - Texte : Pascal Legendre - Visuel : Chloé Bérard
 


Bien en jamabes en début de rencontre les Bretonnes ont ouvert le bal, mais après cinq minutes de jeu les Mondevillaises se sont mises en ordre de marche. Sous l'impulsion du duo Berkani-Hejdova, les Normandes ont infligé un 14 à 0 à leurs hôtes en 6 minutes. L'écart est fait, si Landerneau a réussi à revenir à 10 points, jamais la formation de LF2 n'aura été en mesure de faire douter l'USO Mondeville.

Jeudi 26 octobre
Landerneau BB (LF2) - USO Mondeville (LFB) : 56-72

Programme des 16e de finale
Vendredi 27 octobre
19h00 : Arras (LF2) - Angers (LF2)
20h00 : Monaco BA (NF1) - Cavigal Nice Basket (LFB)
20h00 : Reims (LF2) - Roche Vendée (LFB)

Samedi 28 octobre
15h00 : Centre Fédéral (LF2) - Tarbes GB (LFB)
17h00 : COB Calais (LF2) - Nantes Rezé (LFB)
20h00 : Toulouse MB (LF2) - Basket Landes (LFB)
20h00 : Montbrison (LF2) - Lyon ASVEL (LFB)
20h00 : Chartres (LF2) - Hainaut Basket (LFB)
20h00 : SI Graffenstaden (LF2) - Flammes Carolo Basket (LFB)

Suivez toute l'actualité de la Coupe de France sur Facebook

26/10/2017 - Sylvain Bourdois Chupin
 


Nantes Rezé - Roche Vendée 67-60
Un derby a souvent une saveur particulière et encore plus lorsqu'il s'agit du premier entre Nantes Rezé et Roche Vendée en LFB. Les Vendéennes sont bien entrées dans le match mais ne comptaient qu'un point d'avance à la pause (29-30). Au retour des vestiaires, les Déferlantes ont fait parler leur expérience à l'image du match titanesque de Nayo Raincock (23pts, 18rbds). Mariame Dia (12pts) a marqué 12pts côté RVBC.

Mondeville - Lyon 70-67
Portées par leur public et une Lisa Berkani en feu (20pts, 11rbds), les joueuses de Romain L'Hermitte avaient pourtant mal débuté (15-22, 10'). Avec un 5 majeur compétitif (10pts ou +), Mondeville a pris les devants et résisté au retour des Lyonnaises dans le money time. Anciennes de l'USOM, Ingrid Tanqueray (20pts), Pao Salagnac (11pts) et Marième Badiane (3pts) ont connu des fortunes diverses.

Tarbes - Bourges 71-61
C'est la très grosse surprise de la soirée car le TGB a battu l'un des favoris au titre. François Gomez a pu compter sur son duo d'intérieures Aby Gaye (13pts) - Christelle Diallo (12pts) pour montrer un autre visage que celui de l'Open. Côté berruyer, le passage en tête au début du 4è QT n'aura été qu'une étincelle. Dominées au rebond, les partenaires de Sarah Michel (13pts) sont déjà dans le dur.

Charleville-Mézières - Hainaut Basket 85-77
Les rencontres entre les Flammes et les Hennuyères valent toujours le déplacement, celle de ce soir n'a pas dérogé à la règle. Plus entreprenantes, les Nordistes ont pris le contrôle du match (35-37 à la pause) grâce à Bruner (16pts) et Fouasseau (15pts). Les Flammes ont trouvé les ressources pour rester au contact puis prendre le large dans les ultimes minutes. Kadi Minte (20pts, 9rbds, 7 passes) a réalisé un match stratosphérique.

Basket Landes - Nice 57-50
Auteur d'une première mi-temps parfaite (38-20), Basket Landes a connu un terrible passage à vide après le repos. L'explication devra être trouvée par la coach Cathy Melain mais cette baisse de régime a failli côuter cher aux Landaises de Queralt Casas (10pts, 8rbds). Ca a fait le bonheur des Niçoises et Joyce Cousseins-Smith (12pts) qui partaient de trop loin pour espérer une fin plus heureuse.

Samedi 9 décembre à 20h00
Villeneuve d'Ascq - Lattes Montpellier

Les stats de la soirée

4 - Les joueuses qui ont réalisé un double-double ce soir. Les voici :
Nayo Raincock (Nantes Rezé) : 23pts et 18rbds contre Roche Vendée
Kim Gaucher-Smith (Mondeville) : 13pts et 10rbds contre Lyon
Lisa Berkani (Mondeville) : 20pts et 11rbds contre Lyon
Christelle Diallo (Tarbes) : 12pts et 12rbds contre Bourges

33 - L'évaluation de Hhadydia Minté (Charleville-Mézières) contre Hainaut Basket : 20pts, 9rbds et 7 passes en 30' de jeu

04/10/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Match 3è place

Mondeville - Roche Vendée 55-79 (8-22; 16-17; 19-22; 12-18)
Les Vendéennes démarrent fort avec une belle agressivité offensive et profitent surtout des errements mondevillais (0-10, 4'). Hejdova stoppe l'hémorragie (4-12, 5') mais après 10 minutes, le trou est déjà fait (8-22). Appliquées, les filles de Manu Body font fructifier leur avance grâce à Kristen Mann alors que l'USOM ne peut compter que sur les exploits de Lisa Berkani pour avancer (24-39).

Si l'identité du vainqueur de ce match ne fait aucun doute, les deux coaches en profitent pour peaufiner la stratégie collective. Berkani et Tadic ramènent un peu leur équipe mais le RVBC trace sa route (61-43, 30'). Le dernier quart-temps est une formalité à gérer pour des Vendéennes qui n'ont laissé aucune chance à l'USOM aujourd'hui à Tours. Romain Lhermitte a du travail et doit encore intégrer Stephanie Talbot arrivée hier de WNBA. A Coubertin samedi prochain, Mondeville retrouvera...Roche Vendée (13h00).

Finale

Nice - Villeneuve d'Ascq 72-58
Vainqueurs la veille, le Cavigal et l'ESBVA se retrouvent à la Halle Monconseil pour la finale. Les Nordistes prennent les commandes avec une Marielle Amant bien présente (7-14, 5'). Akonga sort K-O suite à un choc avec Touré mais ça n'empêche pas les Guerrières de garder la tête (16-24, 10'). Les efforts déployés par les joueuses ne sont pas récompensés et il faut attendre plus de 3' pour voir les premiers points du quart-temps (18-24). La fin de période est plus animée et un triple au buzzer de Strunc ramène Nice au contact (33-34, 20').

Nice revient avec les meilleures intentions. La troupe de Jimmy Vérove repasse devant sur un panier de Géraldine Robert mais Sy-Diop veille (44-46, 26'). Le niveau est monté d'un cran. Sy Diop et Jovanovic côté nordiste, Cooper et Robert pour le Cavigal, s'illustrent. A 10 minutes du terme, c'est le CNB 06 est en tête (53-51). Les deux équipes ne veulent pas lâcher même si Nice paraît un peu mieux dans son basket (61-54, 35'). Brunckhorst enfonce le clou derrière les 6m75, Nice est à +10 (64-54, 37'). Une avance qui leur permet de remporter la finale du Pré-Open 2017 d'Indre-et-Loire.

Vendredi prochain à Coubertin, Nice affrontera Nantes Rezé (18h30) et Villeneuve d'Ascq disputera le Match des Champions contre Bourges (21h00).

24/09/2017 - A Tours, Arnaud Dunikowski (LFB)
 


Demi-finales

Mondeville - Nice 58-67 (14-8; 22-14; 13-18; 9-27)
S'appuyant sur une défense solide lui apportant du jeu rapide, l'USOM prend les devants (7-2, 5'). De son côté, Nice subit la pression et se montre maladroit aux tirs (14-8, 10'). C'est tout l'inverse pour Lisa Berkani et Romana Hejdova qui régalent de loin (27-10, 13'). Les Azuréennes reviennent un peu grâce à la combattante Géraldine Robert mais c'est bien l'USOM qui est devant à la pause (36-22).

Jimmy Vérove a visiblement trouvé les mots dans le vestiaire. Ses protégées repartent pied au plancher par Cousseins-Smith et Coulibaly (38-29, 23'), Mondeville semble perdre un peu le fil. Après 30 minutes de jeu, le Cavigal est sous la barre des 10 points (49-40). Joyce Cousseins-Smith de loin puis à l'interception relance la partie (50-47, 32'). Nice prend le contrôle à 6 minutes de la fin et, à l'expérience, le garde jusqu'au bout (58-67). Le CNB 06, qui pointait à -19, revient de loin.

Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée 79-75 (22-23; 21-16; 22-17; 14-19)
Le Champion démarre fort (8-3, 3') mais la néo-Vendéenne Kristen Mann se montre à son avantage dans ce premier quart-temps. Elle permet au RVBC de mener (14-15, 7'). Une courte avance qui tient jusqu'à la fin du premier quart-temps (22-23, 10'). Les deux équipes se rendent coup pour coup à l'image de Leedham et Tayeau à 3 points. Le rythme est retombé et les attaques se font moins tranchantes. L'ESBVA finit mieux et regagne les vestiaires avec 4 points d'avance (43-39).

Villeneuve d'Ascq continue d'appuyer là où ça fait mal mais une fois encore, Mann et Ngoyisa tiennent la baraque côté RVBC (48-46, 24'). Aucune des deux équipes ne parvient à se détacher. Un rush nordiste dans la dernière minute, avec un tir à 3pts au buzzer de Jovanovic, donne de l'air à l'ESBVA (65-56, 30'). La Serbe récidive de loin, Tayeau lui répond. Les Guerrières parviennent à prendre une dizaine de point d'avance mais le RVBC n'abdique pas (75-70, 38'). Le dernier mot revient quand même aux Nordistes qui auront eu toutes les peines du monde à l'emporter (79-75).

Dimanche 24 septembre - Halle Monconseil (Tours)
Match 3è place - 14h00 : Mondeville - Roche Vendée
Finale - 16h30 : Nice - Villeneuve d'Ascq

23/09/2017 - A Tours, Arnaud Dunikowski (LFB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket