Lyon Asvel
 


Dès l’entame de la rencontre, c’est Marième Badiane (15 points,  dont 3/3 à trois points et 11 rebonds) qui a montré la marche à suivre face à une équipe de Tarbes atypique avec le trio Gaye-Plouffe-Diallo intronisé dans le cinq. Malgré la présence de ces grands gabarits, l’intérieure tricolore inscrit les 7 premiers points de son équipe.

Mise à part une balle perdue, bien exploité par Suarez (5 points) et Diallo (8 points, 3 rebonds), Lyon ne laisse rien passer et décroche rapidement son adversaire du jour. 12 à 2 suite à un tir primé de Haley Peters (9 points, 5 rebonds, 3 passes), imiter quelques instants plus tard par Paoline Salagnac (6 points, 3 rebonds et 3 passes) dans la zone intermédiaire. Cela en est trop pour François Gomez qui stoppe le jeu après 5 minutes de jeu.

Grâce à une belle circulation de la balle, Lyon poursuit son chantier en trouvant Djene Diawara (17 points, 5 rebonds) dans la raquette ou Rebecca Allen (13 points et 6 rebonds) en périphérie (+15, 23-8). Aby Gaye (10 points et 6 rebonds), Christelle Diallo ou encore la jeune Tima Pouye (2 points et 3 passes) trouvent quelques espaces mais Lyon maitrise son sujet. Au moment de rejoindre les vestiaires, les Lyonnaises comptent déjà 20 points d’avance (40 à 20).

On ne change pas une équipe qui gagne, Allen continue son festival de tirs extérieurs pendant que Djéné Diawara se joue de ses vis-à-vis dans la raquette. L’écart est conséquent, Demory en profite pour reposer ses cadres. Tarbes marque par deux fois de loin avec Bjorklund (3 points et 6 rebonds) et Mbandu (5 points) mais on est encore loin du compte (-17, 56-39, 30’).

Le TGB reste pendant plus de 9 minutes sans le marquer le moindre point. Lyon ne l'attend pas et s'envole au tableau d'affichage grâce à l'adresse extérieure d'Ingrid Tanqueray (9 points, 4 rebonds, 8 passes) et de la Suissesse Evita Herminjard (3 points) fait des ravages +32 (71-39). Il reste trois minutes à jouer, Valéry Demory fait participer ses jeunes pousses à la fête avec l'entrée en jeu de Coline Franchelin et le retour de Prescilla Lezin.

Lyon bat Tarbes : 74-45

Déclarations d'après match
Valéry Demory (Lyon) : "On a su aborder ce match comme une finale. On a bien bossé cette semaine et on a rattrapé une partie du déficit qu'on avait en préparation. Sur le plan défensif, tout le monde a été impliqué, c'est positif."

Paoline Salagnac (Lyon) : "Le match de l'Open est toujours particulier. On avait à cœur de bien commencer, ça nous a rendu le match facile et on a pu prendre du plaisir. Il y avait des attentes autour de ce premier match. On savait que ce serait un gros combat, il a fallu se battre pour l'emporter."

Aby Gaye (Tarbes) : "Je n'ai pas trop d'explication. On était pas prêtes à rentrer dans ce match contrairement à Lyon. On a fait une faute professionnelle et ce n'est pas normal. Il faudra réagir mercredi pour le prochain match."

François Gomez (Tarbes) : "J'espère que c'est un accident de parcours, 30 points ça fait lourd. On a manqué de dureté, de vitesse. On était 10km/h en dessous de Lyon. Il nous reste du travail. On a été dominé, et on n'a pas trouvé de réponse hormis dans le 3ème quart temps".

Toute l'actualité et les coulisses de l'Open LFB sur les réseaux sociaux

30/09/2017 - Sylvain Bourdois Chupin

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires