Iliana Rupert
 


Au regard des matches de préparation, l'entraineur tricolore Arnaud Guppillotte craignait énormément ce premier match du Mondial en Biélorussie face au Japon. Le jeu atypique des joueuses asiatiques lui a rapidement donné raison. Le jeu de passes, l'adresse et surtout la défense des joueuses nipponnes ont posé de vrais problèmes aux Françaises qui ont eu du mal à installer leur jeu.

Sous le regard du président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, Zoé Wadoux (11 points et 2 rebonds) et ses partenaires ont pourtant fait la course en tête une grande partie de la rencontre mais elles n'ont jamais réussi à complètement larguer les Japonaises malgré une absence totale de réussite aux tirs de loin (1/16).

Légèrement décrochées dans le troisième quart-temps, les Françaises finissent fort en s'appuyant sur une Kendra Chery des grands soirs (14 points, 7 rebonds et 6 contres) et une Iliana Rupert exceptionnelle. Cette dernière finit la partie avec 31 d'évaluation et a cumulé 18 points, 16 rebonds et 5 contres. L'intérieure tricolore évite ainsi à la France un faux-pas qui aurait pu être préjudiciable pour la suite de la compétition. 

Ce soir, les protégées d'Arnaud Guppillotte ont montré une belle capacité de réaction mais elles devront hausser le ton pour espérer aller loin dans ce Mondial.

22/07/2018
 


Après cette étude, la Direction Technique National (DTN) a donné son accord à la signature du contrat suivant :

-Iliana Rupert, née le 12 juillet 2001 (1,94m), du club de JS Coulaines, rejoindra le Tango Bourges Basket (Cher) en Ligue Féminine la saison prochaine.

Les statistiques d’Iliana Rupert avec le CFBB cette saison en LF2 (au 20/03/2018) :
12,3 points et 7,2 rebonds en 27 minutes de jeu en moyenne

 

20/03/2018 - Kévin Bosi (FFBB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket