EuroBasket Women 2015
 


Deux ans après son échec à domicile devant l'Espagne, la France est déterminée à ne pas laisser une nouvelle fois échapper l'or en finale de l'Euro face à la Serbie, dimanche (19h) à Budapest. Les Françaises ont "un peu exorcisé" les démons de 2013, pour reprendre les mots d'Isabelle Yacoubou, en infligeant leur première défaite du tournoi aux tenantes du titre espagnoles vendredi soir en demi-finale (63-58). Mais pour que le passé ne revienne pas insidieusement les hanter, encore faut-il, cette fois-ci, qu'elles aillent jusqu'au bout et ramènent à la France le troisième titre européen de son histoire, après ceux de 2001 et 2009. Dumerc, la capitaine, veut croire que l'exemple de 2013 leur servira. "On était à la maison, et peut-être qu'on avait abordé cette finale en pensant que le plus dur était fait. Sauf que pas du tout", se rappelle-t-elle. "Cette année, c'est différent", estime-t-elle. "On connaît les qualités de coeur, d'investissement des Serbes. Et il n'y a pas le même engouement autour de nous qu'en 2013. Donc, on est beaucoup plus focalisé sur ce qui se passe sur le terrain."

Une victoire dimanche ferait de la France la nation la plus titrée au plan continental avec la Russie (2003, 2007 et 2011), et devant l'Espagne (1993 et 2013), depuis l'éclatement du bloc soviétique. La Serbie, dont le meilleur résultat dans un Championnat d'Europe était une 4e place en 2013, n'aura pas grand-chose à perdre dans ce match qui distribuera un ticket direct pour les Jeux Olympiques 2016 à Rio.

28/06/2015 - Kévin Bosi (FFBB) avec AFP

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires