Euro U16 féminin
 


Les U16 féminines ont fait le job. Bien entrées dans la partie (15-9) après 10 minutes, les coéquipières de Bintou Moctar (17 points, notre photo) se sont appuyées sur une défense solide pour limiter la Turquie à 23 points à la pause (30-23). Les Bleuettes ont ensuite réalisé un 3e quart de très grande classe, laissant entrevoir le potentiel de cette génération dans le sillage de Sara Roumy encore présente au scoring (11 points) et de Serena Kessler (12 points). Un récital qui permettait aux Françaises de mener 52-31 à 10 minutes du terme. Les Tricolores se feront bousculées dans le dernier acte par une Turquie accrocheuse, qui reviendra à neuf longueurs ; mais bien trop tard pour empêcher les Bleuettes filer vers le succès. De bonne augure avant le huitième de finale mardi prochain.

France bat Turquie : 63-53

19/08/2018 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Les Bleuettes avaient pris un coup de bâton sur la tête hier en s'inclinant face aux Tchèques, elles ont réagi de la meilleure des manières ce samedi en l'emportant face à la Belgique. Après un premier quart maîtrisé (23-12), les Tricolores ont déroulé en faisant parler leur puissance athlétique et en étant plus en réussite que la veille, pour s'envoler à la mi-temps (48-23).

Dans le sillage d'une Sara Roumy en pleine forme (16 points) et du duo Serena Kesslet (14 points)/India Farcy (11 points), les U16 féminines poursuivent sur leur lancée au retour des vestiaires. Les joueuses de Vincent Bourdeau n'auront jamais été inquiétées dans cette partie et s'imposent (78-37). Un premier succès dans cette compétition, avant de retrouver la Turquie dimanche à 15h45, pour aller chercher la 2e place de la poule.

France bat Belgique : 78-37

18/08/2018 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Après le titre acquis par la génération 2001 l'été dernier à Bourges, la génération 2002 entamait ce vendredi son Euro à Kaunas en Lituanie. Bousculées en début de partie (2-10), les Bleuettes réagissent rapidement sous l'impulsion de Bintou Moctar puis par l'adresse de Louise Bussière pour recoller à égalité après 10 minutes (18-18). Enfin dans le coup notamment défensivement, les joueuses de Vincent Bourdeau (dont c'est le premier été à la tête d'une équipe nationale) enchaînent dans le 2ème quart. Roumy, Kesslet et Cardenal permettent aux Françaises de creuser l'écart et de virer en tête à la pause (30-23).

Les jeunes françaises sortent des vestiaires dans la continuité de leur première mi-temps, tout en tentant de résister au retour tchèque du duo Stoukalova (14 points) / Fiserova (14 points). La République Tchèque revient fort et recolle à égalité à l'issue du 3ème quart (46-46) malgré l'apport de Kessler, Detchart et Niare. Maladroites aux lancers, les Bleuettes perdent de nombreux ballons (20 au total sur la rencontre) et peinent à tenir les drives adverses. Les Tchèques repassent devant dans le dernier acte malgré les deux missiles d'Astier en fin de partie. La France s'incline pour son entrée de la compétition et devra réagir dès demain face à la Belgique (20h15) pour lancer son Euro.

France bat République Tchèque : 56-51

17/08/2018 - Kévin Bosi (FFBB)
 


Il est toujours difficile d’assumer un statut de favori, surtout lorsque l’on évolue à domicile. Les filles d’Arnaud Guppillotte, avec toute l’insouciance de leurs 16 ans, ont traversé l’Euro comme des fusées. En phase de groupe, la Turquie (+18), la Biélorussie (+50) et la Lettonie (+23) n’ont pas pesé lourd face aux Tricolores.

Portée par le duo Iliana Rupert - Zoé Wadoux, toutes les deux élues dans le cinq idéal de l’Euro, la France a tracé son chemin jusqu’en finale. La Roumanie a été balayée en huitièmes (68-25), idem pour la Pologne en quarts (76-42) et l’Italie en demi-finale (74-57).

Il ne restait plus qu’un obstacle à franchir aux Bleuettes pour décrocher l’or. Devant 2500 spectateurs venus garnir les travées du Prado, les partenaires de Marine Fauthoux ont mis un quart-temps avant de prendre la mesure de la Hongrie. Iliana Rupert (18pts, 10rbds) et ses copines ont enfin pu laisser éclater leur joie après être restées sous la menace hongroise jusqu’à la fin (63-55).

Ce groupe, essentiellement composé de joueuses nées en 2001, se retrouvera l’année prochain au Mondial U17 et pourrait être le socle des Bleues lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Les 12 Championnes d’Europe U16 2017

Astrid Benedetti, Kendra Chery, Fayzat Djoumoi, Binta Drame, Marine Fauthoux, Jade Hamaoui, Anaia Hoard, Marie Pardon, Iliana Rupert, Janelle Salaun, Zoé Wadoux, Eve Wembanyama
Entraîneur : Arnaud Guppillotte - Assistants : Christophe Pontcharraud et David Morabito

30/09/2017

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires