Equipe de France A féminine
 


Repos et travail
Si la matinée était libre pour les joueuses, l'après-midi a été consacrée au travail. Sur le parquet du Constantin Jude Hall, les Bleues ont eu droit à 1h30 d'entraînement. A l'issue de la séance, Isabelle Yacoubou et Anaël Lardy se sont défiées dans un concours de tirs deu milieu de terrain.
 
Programme du jour - Groupe A
Journée 2
République Tchèque - Ukraine
Roumanie - Monténégro
France exempt
 
Dans les autres groupes
L'entrée en matière a été plutôt réussie pour les favoris. L'Espagne n'a laissé aucune chance à la Lituanie (72-58) en s'appuyant sur une grande Astou N'Dour (22pts, 12rbds) et la Serbie s'est imposée contre la Lettonie (76-60). La Turquie a eu plus de mal et s'en est sortie de justesse face à la Pologne (57-54). Au rang des surprises, on peut notre la défaite de la Suède (69-72 contre la Slovaquie). Enfin, après un Euro 2013 désastreux, la Russie n'a pas manqué son entrée contre la Croatie (83-62).
 
Classements, résultats et stats sur le site officiel de l'Euro féminin 2015
 
12/06/2015 - A Timisoara, Arnaud Dunikowski
 


Euro féminin - 1er tour
 
France bat Ukraine 79-55
 
Céline Dumerc lance idéalement les Bleues dans cet Euro avec un panier et une passe pour Sandrine Gruda (4-0, 1'). Alina Iagupova remet immédiatement son équipe sur les rails (7-7, 3'). Le secteur intérieur tricolore se bat mais l'Ukraine se montre adroite de loin (12-15, 5'). Les rotations apportent de la fraîcheur, la France retrouve des couleurs en fin de quart-temps (20-21, 10').
 
Les Ukrainiennes continuent de poser des problèmes en un contre un à l'image de Iagupova. L'entrée de Paoline Salagnac change le visage des Bleues et l'intensité défensive monte d'un cran (26-21, 15'). Après avoir caviardisé Gaëlle Skrela à trois points, Céline Dumerc écope de sa 3è faute. Isabelle Yacoubou fait son retour et tente de dynamiser le jeu bleu. A la pause, la France mène 35-33.
 
Sous l'impulsion de Sandrine Gruda (qui terminera à 18pts et 15rbds), la France repart de l'avant. Olivia Epoupa met son équipe à +10 pour la première fois du match (43-33, 23'), pour le plus grand bonheur des supporters tricolores présents à Timisoara. Tout va bien pour les Bleues alors que la réussite a quitté le camp ukrainien (50-35, 25'). Après 30 minutes de jeu, la France est sur la bonne voie mais doit rester vigilante (59-45).
 
Le plus dur est fait mais les Bleues n'en oublient pas de rester concentrées à l'image d'Isabelle Yacoubou. L'Ukraine tente le tout pour le tout mais se heurte au mur tricolore (61-47, 33'). Endy Miyem apporte elle aussi sa pierre à l'édifice tricolore. En gérant son avance dans les dernières minutes, la France remporte son premier match de l'Euro 2015 (79-55).
 
Réactions d'après-match
Sandrine Gruda : "Il faut donner beaucoup de crédit à l'Ukraine, cette équipe était à prendre au sérieux. Tout le monde était prêt, c'est un bon match pour nous."
Valérie Garnier : "C'est toujours difficile de commencer une compétition. On a mis une mi-temps à rentrer dans le match. On a réussi à trouver notre transition offensive et notre défense, c'est devenu plus facile pour nous."
 
 
Groupe A
Journée 1
Monténégro bat République Tchèque 71-52
France bat Ukraine 79-55
Roumanie exempt
 
Classement
1. France, Monténégro (1v-0d)
3. Ukraine, République Tchèque (0v-1d)
5. Roumanie (0v-0d)
 
Classements, résultats et stats sur le site officiel de l'Euro féminin 2015

 

11/06/2015 - A Timisoara, Arnaud Dunikowski
 


Jeudi 11 juin 2015 à 19h30 (Canal+ Sport)
Ukraine - France
Sacrée en 1995, l'Ukraine n'a plus brillé depuis. Passées par la Ligue Féminine, Berezhynska et Malashenko se sont récemment blessées. Viktoria Mircheva (vue à Nantes Rezé et Calais) sera là tout comme la talentueuse Alina Iagupova (23 ans), impériale dans les compétitions jeunes et qui sera à surveiller de près.
Bilan de la France face à l'Ukraine : 2 victoires - 1 défaite
Dernière confrontation : 16 septembre 2001 à Orléans (victoire 84-71)
 
Vendredi 12 juin 2015 : pas de match
 
Samedi 13 juin 2015 à 17h00 (Canal+ Sport)
France - République Tchèque
Championne d'Europe en 2005 et médaillée d'argent au Mondial 2010, la République Tchèque est une valeur sûre de notre continent. Plusieurs joueuses de l'effectif ont remporté cette saison l'Euroligue avec Prague (Burgrova, Elhotova, Vesela…), les Tchèques postulent donc au Top 5.
Bilan de la France face à la République Tchèque : 15 victoires - 5 défaites
Dernière confrontation : 21 juin 2013 à Mouilleron-le-Captif (victoire 64-49)
 
Dimanche 14 juin 2015 à 19h30 (Canal+ Sport)
Roumanie - France
Co-organisatrice de cet Euro, la Roumanie comptera bien évidemment sur le soutien de ses supporters. Emmenée par l'ex-Arrageoise Gabriela Marginean, la formation des Carpates espère au moins sortir du premier tour.
Bilan de la France face à la Roumanie : 26 victoires - 22 défaites
Dernière confrontation : 13 septembre 2008 à Timisoara (victoire 72-71)
 
Lundi 15 juin 2015 à 17h00 (Canal+ Sport)
France - Monténégro
Nation jeune sur l'échiquier européen, le Monténégro avait surpris les observateurs en 2011 (6ème de l'Euro). Porté par Jelena Dubljevic et l'Américaine naturalisée Angelica Robinson, ce petit pays des Balkans sera un adversaire redoutable pour les Bleues lors du premier tour.
Bilan de la France face au Monténégro : 1 victoire
Dernière confrontation : 24 juin 2011 à Katowice (victoire 73-68)
 
Tous les matches seront diffusés sur Canal+ Sport et commentés depuis Timisoara par le duo Audrey Sauret / Nicolas Baillou.
 
 
11/06/2015 - A Timisoara, Arnaud Dunikowski
 


Paris - Timisoara
Les Bleues ont décollé, avec un peu de retard, ce midi de Roissy en direction de Munich. Arrivées dans la capitale bavaroise, elles n'ont pas eu le temps d'attendre puisque la correspondance pour Timisoara était prévue dans la foulée. Une heure de vol plus tard, la délégation tricolore a posé le pied sur le sol roumain et sous un soleil de plomb et une chaleur étouffante.
 
Installation
Après un court transfert en bus, les partenaires de Céline Dumerc ont pris possession de leurs chambres dans un hôtel de Timisoara. En soirée, Valérie Garnier a réuni l'ensemble des joueuses et du staff pour une réunion. L'entraîneur des Bleues a rappelé les objectifs de cet Euro pour la France et a ensuite présenté la formule de la compétition. En cas de victoire finale, les Tricolores valideront leur billet pour les Jeux Olympiques de Rio. Les équipes qui se classeront de 2 à 5 participeront au Tournoi de Qualification Olympique (TQO en juin 2016).
 
Travail
Les Bleues seront les premières à découvrir le Constantin Jude Hall (2200 places) de Timisoara demain dans l'après-midi pour un entraînement. Les quatre autres formations qui composent le groupe A (Monténégro, République Tchèque, Roumanie, Ukraine) s'entraîneront ensuite.
 
Calendrier des Bleues
Jeudi 11 juin 2015 à 19h30 : Ukraine - France
Samedi 13 juin 2015 à 17h00 : France - République Tchèque
Dimanche 14 juin 2015 à 19h30 : Roumanie - France
Lundi 15 juin 2015 à 17h00 : France - Monténégro
 
Diffusions TV
Tous les matches de la France seront diffusés sur Canal+ Sport et commentés sur place par le duo Audrey Sauret / Nicolas Baillou. Partenaire et diffuseur officiel du basket français, le groupe Canal retransmettra également d'autres rencontres de l'Euro féminin sur ses chaînes (Canal+ Sport, Sport+).
 
Toutes les informations de l'EuroBasket féminin 2015 sont sur le site officiel de la compétition.
 
08/06/2015 - A Timisoara, Arnaud Dunikowski
 


Valérie Garnier (entraîneur de l’Équipe de France féminine) : « Le but de ce dernier bloc de préparation était de gagner encore plus en intensité et en rigueur. Ce soir, le Canada va nous offrir une ultime opposition avant le Championnat d’Europe. Valériane Ayayi va quitter le groupe France. La décision a été difficile à prendre. C’est une jeune joueuse en devenir et je tiens à saluer son investissement et son attitude exemplaire durant toute la préparation. Le groupe est maintenant dans sa configuration finale. »
 
05/06/2015
 


Sarah Michel : "On arrive en fin de préparation, on peaufine les détails. Sur les premiers matches, j'ai ressenti un peu de stress et je suis contente d'avoir eu ma chance dans cette équipe. J'essaye d'apporter ce que l'équipe a besoin. C'est un plaisir de revenir dans le Nord où j'ai joué plusieurs saisons entre Valenciennes et Arras. Le public est toujours accueillant et chaleureux."
 
Sandrine Gruda : "La préparation se passe bien, on fait les choses progressivement. Je suis satisfaite de ce que l'on a fait jusqu'ici. A l'Euro, on jouera pour gagner en donnant tout ce que l'on peut. Il sera important de prendre les matches les uns après les autres. L'équipe est sereine, il y a de la confiance malgré une certaine jeunesse. C'est une bonne chose d'avoir un peu d'insouciance."
 
Valérie Garnier : "La préparation a été rapide et intense. Le premier souci était d'équilibrer les états de forme. L'effectif sera prêt tout au long de la compétition, on va grandir pendant l'Euro. Il y a eu de bonnes évolutions sur les matches de préparation. Je connais le public nordiste, il est très agréable. C'est un facteur de motivation et de plaisir pour les joueuses. L'engouement autour des filles ne s'arrête pas. C'est une bonne chose pour le basket féminin. L'objectif est d'aller aux Jeux Olympiques, peu importe le chemin que l'on prendra : Champion d'Europe ou Tournoi de Qualification Olympique."
 
Programme des matches dans le Nord-Pas-de-Calais
 
Mercredi 3 juin
Arras (Halle Tételin)
18h00 : Canada - Pologne
20h45 : France - Italie
 
Jeudi 4 juin
Orchies (Pévèle Arena)
17h00 : Italie - Canada
19h45 : France - Pologne en direct sur Sport
 
Vendredi 5 juin
Villeneuve d'Ascq (Le Palacium)
17h00 : Pologne - Italie
19h45 : France - Canada en direct sur Sport+
01/06/2015 - A Villeneuve d'Ascq, Arnaud Dunikowski
 


Valérie Garnier (entraîneur de l'Équipe de France féminine) : «Le but de ce stage à Tarbes était de monter en intensité et d'être plus précis sur nos principes offensifs et défensifs. Il y a beaucoup de points positifs sur les deux dernières rencontres mais aussi des aspects à améliorer comme avoir de la constance sur 40 minutes. L'Euro approche et il faut réduire l'effectif. Ce choix est délicat car toutes les joueuses s'investissent humainement et sportivement au sein du groupe. Marielle Amant et Ingrid Tanqueray vont quitter l'équipe. Je tiens à les remercier pour leur engagement et leur attitude irréprochable.»
 
27/05/2015
 


Les Bleues retrouvaient ce soir les Grecques, quatre ans après leur dernier match victorieux face à elles (64-55 à l’Euro 2011). Retrouvailles également pour quatre Bleues passées par Tarbes et le TGB. Et dès le début de match, ce sont ces anciennes connaissances qui s’illustrent à l’image de Paoline Salagnac et de Céline Dumerc. Bien aidées par Sandrine Gruda, les Françaises débutent fort (12-2, 6’). Elles sont au dessus physiquement et dans les enchaînements à l’image de Isabelle Yacoubou qui terrorise la raquette hellène. Et quand ce n’est pas à l’intérieur que la différence se fait, c’est Sarah Michel qui score à trois points. Après 10 minutes, l’écart est déjà fait (23-8, 10’).

Les Grecques malgré une première mèche signée Kosma à longue distance continuent de subir en deuxième quart. Les circulations de balle sont fluides et rapides côté français. Dumerc trouve Gruda les yeux fermés et le public tarbais apprécie (34-13, 15’). La maladresse des grecques (5/21 aux tirs) constamment mises sous pression leur coûte cher. Les deux équipes rentrent au vestiaire avec un différentiel de 27 points (43-16, 20') !

La réaction grecque ne se fait plus attendre sous l'impulsion de l'active Limoura (45-22, 22'). Les tricolores de Dumerc réagissent dans la foulée (47-22, 25'). Menées par une Dimitrakou déchaînée, les Grecques reviennent cependant sous la barre des vingt points (54-36, 27'). En seulement sept minutes, elles inscrivent 19 points, soit plus que durant les vingt premières minutes du match. Anael Lardy puis Isabelle Yacoubou par deux fois permettent à la France de mener 60 à 38 à la fin du troisième quart (30').

L'écart grandit encore grâce à deux missiles signés Lardy et Michel (68-41, 33'). Les Bleues déroulent en attaque mais l'écart stagne grâce à la réussite à trois points côté adverse (73-50, 36'). Les tricolores filant vers une victoire certaine, Valérie Garnier en profite pour faire jouer toutes les filles. La France s'impose finalement 83-54 face à la Grèce. Avec neuf joueuses au dessus des six points, le collectif bleu progresse de match en match.

France bat Grèce  83-54 (120.33 Ko)
 
Déclarations d'après-match :
Valérie Garnier : "C'est difficile quand on mène rapidement de 30 points. J'ai fait des associations, j'ai regardé des choses pour travailler. Il faut préciser qu'Endy a joué au poste 3 tout le match. Ca montre qu'on peut jouer haut. Il y a plein de choses positives ce soir même s'il faut toujours plus de régularité. On peut encore s'améliorer. La sélection des 12 va être difficile mais c'est la mission de mon poste. Humainement, il y a un bon groupe."
 
Isabelle Yacoubou : "Je me sens bien physiquement. Je reprends le rythme et les automatismes petit à petit. Ce soir, j'étais émue. Je me revoyais toute jeune, arrivant du Bénin. J'ai fait plus de la moitié de ma carrière dans cette salle. Je me suis fait plaisir."
26/05/2015 - A Tarbes, Sylvain Callejon (FFBB)
 


Céline Dumerc : "C'est un vrai retour à la maison pour moi, j'ai commencé le basket ici. Je suis fière de jouer ici, devant ma famille et avec le maillot de l'Équipe de France. Nous sommes dans un état d'esprit de travail, la préparation est courte. Tous les entraînements ou les matches sont importants. Ca va être intéressant de se jauger sur des adversaires complètement différents."
 
Paoline Salagnac : "Il y a une bonne dynamique dans le groupe. On utilise le moindre entraînement pour progresser. Il ne faut pas perdre de temps. On doit prendre du plaisir. La France a un statut, l'objectif est de figrer au minimum dans le Top 5 pour disputer le Tournoi de Qualification Olympique. On va prendre les matches les uns après les autres. Avoir de l'opposition dans les matches de préparation va nous permettre de savoir où on en est."
 
Valérie Garnier : "On va rentrer dans l'intensité sur ce stage. On s'approche de l'Euro même si c'est encore loin. Le groupe est bien, on avance normalement. Il y a une formidable aventure à vivre. L'envie est d'aller aux Jeux Olympiques mais il y a des étapes à passer."
 
Programme des matches dans le Sud-Ouest
 
25 mai 2015 à 19h00 : France - Lituanie à Mont-de-Marsan (en direct sur Canal+ Sport)
26 mai 2015 à 20h30 : France - Grèce à Tarbes
27 mai 2015 à 19h00 : France - Suède à Pau (en direct sur Sport+)
 
22/05/2015 - A Tarbes, Arnaud Dunikowski
 


Arrivées à Tarbes mercredi en fin d'après-midi, les Bleues sont entrées dans le vif du sujet avec un entraînement à 18h30. Elles continueront sur un rythme de une ou deux séances par jour jusque dimanche en alternant travail collectif et individuel. Le but pour l'entraîneur, Valérie Garnier, étant de "poursuivre dans l'harmonisation des états de forme" tout en "mettant en place le plan de jeu".
 
Programme des matches dans le Sud-Ouest
 
25 mai 2015 à 19h00 : France - Lituanie à Mont-de-Marsan (en direct sur Canal+ Sport)
26 mai 2015 à 20h30 : France - Grèce à Tarbes
27 mai 2015 à 19h00 : France - Suède à Pau (en direct sur Sport+)
21/05/2015 - A Tarbes, Arnaud Dunikowski

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires