Playoffs - Quarts de finale belle

+1 à l'aller pour le BLMA, +2 au retour en faveur du Hainaut Basket. Si sur le papier cette série semblait la plus déséquilibrée, la vérité du terrain est tout autre. Sans complexe, les partenaires de Joyce Cousseins-Smith font trembler l'équipe numéro 1 de la saison et sont à 40 minutes d'un exploit majuscule. Sans doute échaudées par ces deux résultats, les filles de Valéry Demory seront sur leurs gardes.

Mercredi 19 avril à 20h00
Lattes Montpellier (1) - Hainaut Basket (8) en direct webvidéo


LIVE - Playoffs LFB - Quart de finale belle... par LFBTV

Bourges, Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq sont qualifiés en demi-finales.

18/04/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 
 


Les playdowns ne semblent pas réussir aux Niçoises. Battues deux fois en deux matches, elles ont vu leur avance sur Angers fondre comme une glace sous le soleil de la promenade des Anglais. Les Azuréennes se rendent à Tarbes pour tenter d'endiguer cette spirale négative.

Playdowns - Journée 3

Mercredi 19 avril à 20h00
Tarbes - Nice
Angers - Lyon

Le classement

1. Tarbes 13pts (5-3)
2. Nice 12pts (4-4)
3. Lyon 12pts (4-4)
4. Angers 11pts (3-5)

Matches restant à jouer

Journée 4 - 26/04/2017 : Nice - Angers ; Tarbes - Lyon
Journée 5 - 29/04/2017 : Lyon - Nice ; Angers - Tarbes
Journée 6 - 02/05/2017 : Nice - Tarbes ; Lyon - Angers

18/04/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 
 


Playoffs - Quarts de finale belle

Bourges - Basket Landes 66-54
12 points d'avance après 10 minutes de jeu (20-8) et finalement le même écart au buzzer. Mieux entré dans le match, Bourges a su faire la course en tête et surtout résister aux assauts landais symbolisés par la belle prestation de Cierra Bravard (23pts). Les Tango ont pu compter sur Jo Leedham (14pts, 7rbds), indispensable aux qautre coins du terrain. L'Anglaise, annoncée sur le départ, a une fois de plus montré le chemin avec dans son sillage Clarissa Dos Santos (12pts) et Pao Salagnac (10pts). A l'inverse, Céline Dumerc a connu une soirée difficile (2pts à 1/13 aux tirs) tout comme Queralt Casas (7pts à 2/11).


Playoffs LFB - Quart de finale belle : Bourges... par LFBTV

Mercredi, ce sera au tour du leader de la saison, Lattes Montpellier, de se lancer dans un piégeux match 3 face à Hainaut Basket.

Mercredi 19 avril à 20h00
Lattes Montpellier (1) - Hainaut Basket (8) en direct sur LFB TV

Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq sont déjà qualifiés en demi-finales.

14/04/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 
 


Playoffs - Quarts de finale belle

78-65 à l'aller pour les Tango, 74-68 au retour pour les Landaises. Deux matches, deux scores similaires qui annoncent une belle décisive de très haut niveau. A domicile depuis 2008, Bourges n'a perdu qu'une seule fois contre les Landaises en 12 confrontations, c'était le 8 octobre 2011 (55-58). Si les stats sourient aux filles de Valérie Garnier, on devrait les retrouver au tour suivant. Mais les joueuses du Sud Ouest espèrent bien faire mentir les chiffres et se retrouver en demi-finale.

Mercredi, ce sera au tour du leader de la saison, Lattes Montpellier, de se lancer dans un piégeux match 3 face à Hainaut Basket.

Vendredi 14 avril à 20h00
Bourges (4) - Basket Landes (5) en direct sur Facebook

Mercredi 19 avril à 20h00
Lattes Montpellier (1) - Hainaut Basket (8) en direct sur LFB TV

Charleville-Mézières et Villeneuve d'Ascq sont déjà qualifiés en demi-finales.

14/04/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 
 


Amel Bouderra MVP Française 2017

Le rêve se poursuit pour la capitaine des Flammes Amel Bouderra (28 ans, 1m63). Élue meilleure joueuse française de LFB en 2016, appelée pour participer aux Jeux Olympiques de Rio, la meneuse de poche réalise une saison de feu (meilleure passeuse). Son influence sur le jeu ardennais est indéniable, ce qui a permis à son équipe de terminer à la deuxième place de la saison régulière et de se qualifier pour la finale de la Coupe de France. Pierre angulaire des Flammes Carolo depuis dix saisons, elle continue, au même titre que son club, de progresser année après année.

Ses stats en saison régulière
21 matches joués - 14.9pts et 7.9 passes en 32’ - Évaluation : 16.0

Pour la deuxième saison de suite, vous êtes élue MVP française. Que ressentez-vous ?
Il y a beaucoup de fierté, il faut se rendre compte de ce que c'est. La première fois était une réelle surprise et un grand honneur. Etre capable de réitérer une deuxième année de suite, ça fait chaud au coeur.

Peu de joueuses ont été double MVP. Que ressentez-vous à l'évocation de noms comme Dumerc, Gruda, Yacoubou, Melain ?
Ce sont les superstars du basket français. C'est plus qu'un honneur, je me sens même gênée par rapport à ça. Elles sont tellement dans un autre monde par rapport à moi. C'est impressionnant.

Par rapport à la saison dernière, dans quel secteur pensez-vous avoir été meilleure ?
Je ne sais pas trop. J'ai peut être pris un peu plus confiance en moi, été un peu plus stable aussi. Je n'ai pas eu de grosse baisse, toute l'année avec les mêmes statistiques. Il y a eu des pics et du moins bien forcément mais ils ont été plus rares que l'an dernier. L'équipe aussi a joué un rôle, on se connaissait. On a mûri ensemble grâce à la saison dernière. Tu te sens encore plus à l'aise dans un groupe qui te le rend bien.

Quel impact ont eu les Jeux Olympiques de Rio sur vos performances cette saison ?
Peut-être dans la maturité. Avoir été entourée pendant 15 jours de joueuses d'expérience, qui ont l'habitude des gros événements. J'ai beaucoup parlé avec Gaëlle Skrela, j'ai adoré discuter avec elle. Sandrine Gruda, Isa Yacoubou, elles vous apprennent à toujours continuer à travailler, de donner le meilleur. Il y a le mental aussi, pendant et après les Jeux. Ca a été dur notamment dans la critique. Ces choses te renforcent.

C'est une nouvelle saison historique pour les Flammes Carolo. Où sont vos limites ?
L'inexpérience peut être. Celle d'une finale de Coupe de France par exemple. On n'est pas à l'abri d'une blessure avant Bercy ou les demi-finales non plus. On n'a pas pris une grosse expérience en demi-finale la saison dernière. Ce sont des choses nouvelles à aborder, sur la concentration, le stress. On a beau avoir réalisé une super saison, on manque encore d'expérience. Je pense aux 1/16è de finale d'Eurocoupe notamment. Même si on a gardé un bon noyau, notre équipe est encore jeune et n'a pas l'habitude des gros événements.

Le classement MVP Française 2017

1. Amel BOUDERRA (Charleville-Mézières) - 155 points (20 premières places)
2. Céline DUMERC (Basket Landes) - 114 points (6 premières places)
3. Marième BADIANE (Mondeville) - 111 points (9 premières places)
4. Elodie GODIN (Lattes Montpellier) - 50 points
5. Marine JOHANNES (Bourges) - 32 points

Référendum LFB - Mode d’emploi
Chaque votant (les 12 capitaines et 12 entraîneurs de LFB, journalistes de la PQR) a établi, pour chaque catégorie, un Top 5 (Top 3 pour le scrutin de l’entraîneur de l’année). Les points ont ensuite été attribués aux joueuses/entraîneurs (5 pour le premier, 4 pour le deuxième…) afin d’établir un classement final.

14/04/2017 - Propos recueillis par Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 
 


Romuald Yernaux Entraîneur de l'année 2017

Aux commandes des Flammes Carolo depuis 2001, Romuald Yernaux (40 ans) a gravit les échelons du basket français avec son club de toujours. Attendus par tous après une saison 2015-2016 réussie, Yernaux et ses joueuses ont répondu présents au terme d’un exercice historique : deuxièmes de la saison régulière, une finale de Coupe de France à jouer contre Bourges (22 avril prochain) et une qualification en demi-finale des playoffs. Déjà couronné en 2016, il est le quatrième technicien de l’histoire à remporter deux fois de suite le titre d’entraîneur LFB de l’année.

Son bilan en saison régulière
22 matches - 17 V / 5 D - 77% de victoires

Vous venez d'être désigné entraîneur LFB de l'année pour la deuxième année de suite. Quel est votre premier sentiment ?
Je suis assez ému, avoir ce trophée deux fois de suite est assez rare. Ca montre que l'on arrive à perenniser un peu les choses. J'ai de l'émotion et de la fierté.

La saison 2015/2016 était déjà historique, comment qualifier cet exercice 2016/2017 ?
Elle est encore plus historique. C'est l'année de la confirmation. C'est difficile de la définir parce que l'on a pas fait suffisamment le point. Je pense que l'on a moins de complexes que par rapport au passé. Là où l'on calquait les choses un peu trop par rapport à la gestion budgétaire, où seuls les gros pouvaient s'exprimer, aujourd'hui on arrive à faire des choses avec des budgets qui ne sont pas forcément très très importants. C'est une révélation dans ce sens.

Vous êtes au club depuis 2001, comment expliquer cette constante progression ?
C'est très simple. Le club s'est construit avec les aléas, a su tirer des enseignements de ses échecs. Par contre, ce qui a toujours existé, c'est que le Président préside, le Manager Général fait son travail de relation entre la direction et le staff sportif, et l'entraîneur entraîne. On n'a pas de bâtons dans les roues, chacun s'occupe de son secteur mais main dans la main avec les autres. Il n'y a pas de brèche qui s'ouvre. Le deuxième point concerne l'évolution du basket, la façon d'aborder les choses, de penser collectivement malgré les complexités du sport moderne où le sportif est centré sur lui-même. On obtient des résultats qui sont liés à des valeurs d'équipe.

Quels vont être les objectifs du club d'ici la fin de saison ?
Si on arrive à gagner la finale de la Coupe de France, ça sera la cerise sur le gâteau, une fin de saison en apothéose. Maintenant on sait que la saison est déjà réussie mais il faut apprendre à repousser les limites, ne pas se contenter de là où l'on en est aujourd'hui. La saison sera réussie si on arrive à être compétitif sur la finale de la Coupe et sur les demies des playoffs, voire plus. Ca serait le Graal si on arrivait à aller chercher un titre, notamment la Coupe de France.

Le classement Entraîneur LFB de l’année 2017

1. Romuald YERNAUX (Charleville-Mézières) - 144 points (19 premières places)
2. Romain LHERMITTE (Mondeville) - 111 points (9 premières places)
3. Valéry DEMORY (Lattes Montpellier) - 78 points (7 premières places)
4. Olivier LAFARGUE (Basket Landes) - 54 points
5. Emmanuel COEURET (Nantes Rezé) et François GOMEZ (Tarbes) - 10 points

Référendum LFB - Mode d’emploi
Chaque votant (les 12 capitaines et 12 entraîneurs de LFB, journalistes de la PQR) a établi, pour chaque catégorie, un Top 5 (Top 3 pour le scrutin de l’entraîneur de l’année). Les points ont ensuite été attribués aux joueuses/entraîneurs (5 pour le premier, 4 pour le deuxième…) afin d’établir un classement final. 

13/04/2017 - Propos recueillis par Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 
 


Après cette étude, la Direction Technique National (DTN) a donné son accord à la signature du contrat suivant :

- Kadiatou Sissoko, née le 25 janvier 1999 (1,87m), du club du Paris Basket 18, rejoindra Basket Landes (Landes) en LFB la saison prochaine.

 

11/04/2017 - Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


Playoffs - Demi-finales

Matches aller
Mardi 25 avril à 18h45 : Lattes Montpellier ou Hainaut Basket – Bourges ou Basket Landes (sur le terrain du mieux classé à l’issue de la saison régulière)
Mercredi 26 avril à 20h30 : Charleville-Mézières – Villeneuve d’Ascq

Matches retour
Vendredi 28 avril à 19h00 : Bourges ou Basket Landes – Hainaut Basket ou Lattes Montpellier (sur le terrain du moins bien classé à l’issue de la saison régulière)
Samedi 29 avril à 17h00 : Villeneuve d’Ascq – Charleville-Mézières

Belle(s) éventuelle(s) – En simultané
Mardi 2 mai à 20h30 (sur le terrain du mieux classé à l’issue de la saison régulière)

Playoffs - Finale

Match 1 : vendredi 5 mai à 20h30
Match 2 : dimanche 7 mai à 15h00
Match 3 : mercredi 10 mai à 20h30
Match 4 : vendredi 12 mai à 20h30 (si nécessaire)
Match 5 : lundi 15 mai à 20h30 (si nécessaire)

11/04/2017 - Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 
 


En Russie tout d'abord, Koursk a validé son billet pour la finale du championnat en dominant le Dynamo Moscou dans le match 2 (62-98). Helena Ciak a été essentielle et termine la partie avec 17 points et 9 rebonds en 20 minutes de jeu. En finale, Koursk retrouvera Ekaterinbourg. Mais d'abord, les coéquipières de l'intérieure française ont les yeux tournés vers le Final Four de l'Euroligue, qui se joue ce week-end justement à Ekaterinbourg. Compétition dans laquelle le club de Ciak est toujours invaincu cette saison.

Autre française qui jouera aussi le Final Four en fin de semaine, il s'agit de Sandrine Gruda. Et pour faire le plein de confiance, Fenerbahçe et Gruda ont dominé l'Université de Girne lors de l'avant-dernière journée de saison régulière (90-81). L'intérieure tricolore a été éblouissante et signe un double-double avec 23 points et 10 rebonds.

Enfin en Italie, Schio a composté son ticket pour le dernier carré du championnat. Les coéquipières d'Isabelle Yacoubou (14 points, 8 rebonds) et d'Endy Miyem (n'a pas joué) ont éliminé Vigarano sans souci (56-81).

11/04/2017 - Kévin Bosi (FFBB)
Tags: 
 


Alexia Chartereau MVP Espoir 2017

Après trois années passées dans la pépinière du Centre Fédéral, Alexia Chartereau (18 ans, 1m91) éclate au grand jour lors du Match des Champions (15 points). Malgré son jeune âge, elle n’hésite pas à prendre ses responsabilités. Tout au long de la saison, l’intérieure répond présente en championnat et en Euroligue, compétitions qu’elle découvre. Dans un club historique aux ambitions élevées, elle s’est parfaitement intégrée. La rookie des Tango lance de la meilleure des manières sa carrière avec ce trophée individuel. On devrait la revoir cet été au sein des Équipes de France jeunes et dans un futur proche chez les A.

Ses stats en saison régulière :
22 matches joués - 6.9pts et 3.4rbds en 17’ - Évaluation : 6.5

Vous venez d'être désignée MVP espoir du championnat. Quel sentiment prédomine ?
Je suis très contente, ça fait plaisir. Ce n'était pas forcément un objectif de début de saison. Je sais que j'ai progressé cette année à Bourges. On a encore des choses à faire sur la fin de saison entre la Coupe de France et le championnat.

Vous attendiez-vous à avoir autant de temps de jeu pour une première saison pro ?
C'est sûr que non. J'ai essayé de grapiller du temps de jeu et finalement ça s'est concrétisé avec plus que ce que je ne l'imaginais. Je suis contente parce que je ne m'attendais pas à autant.

Qu'est-ce qui a été la plus dur à gérer dans la transition Centre Fédéral / LFB ?
Tout a été dur avec des changements radicaux dans ma vie comme avoir un appartement toute seule. Hors terrain c'était dur. Après passer de la LF2 à l'Euroligue ça a été compliqué mais maintenant ça va. Le rtyhme aussi avec deux matches par semaine, au début c'est compliqué. Ca commence à aller mieux.

A l'inverse, sur quel compartiment du jeu êtes-vous la plus satisfaite ?
Je me suis bien intégrée au groupe, c'est un point positif. Il fallait comprendre les bases de notre jeu très rapidement. C'est un point positif d'avoir su s'adapter à l'équipe, que les filles se soient adaptées à moi aussi.

Quelle relation avez-vous entretenue avec Valérie Garnier ?
J'avais vu Valérie pour la première fois à l'INSEP l'année dernière quand il y a eu un rassemblement de l'Équipe de France. Elle m'avait demandé de m'entraîner avec elle toute la semaine. C'est là que je l'ai rencontrée en tant que coach, le courant est tout de suite bien passé. Cette année également, j'aime comment elle fonctionne, j'ai su m'adapter. J'ai souvent eu des entraînements individuels pour progresser techniquement. Le fonctionnement de cette année m'a bien plu.

Quels sont vos objectifs pour la fin de saison ?
Avec Bourges on veut gagner la Coupe de France, le championnat. Ce sont les objectifs que j'ai en tête pour l'instant. Ceux qui sont en rapport avec l'Équipe de France, j'y pense vaguement. J'attends d'abord que la saison avec Bourges soit terminée pour pouvoir penser à autre chose.

Le classement MVP Espoir LFB 2017

1. Alexia CHARTEREAU (Bourges) - 150 points (22 premières places)
2. Lisa BERKANI (Mondeville) - 134 points (12 premières places)
3. Alix DUCHET (Nice) - 70 points
4. Hortense LIMOUZIN (Basket Landes) - 42 points (1 première place)
5. Maëva DJALDI-TABDI (Charleville-Mézières) - 41 points

Référendum LFB - Mode d’emploi
Chaque votant (les 12 capitaines et 12 entraîneurs de LFB, journalistes de la PQR) a établi, pour chaque catégorie, un Top 5 (Top 3 pour le scrutin de l’entraîneur de l’année). Les points ont ensuite été attribués aux joueuses/entraîneurs (5 pour le premier, 4 pour le deuxième…) afin d’établir un classement final.

11/04/2017 - Propos recueillis par Arnaud Dunikowski (LFB)
Tags: 

Pages

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires