Carton bleu
 

Préparation EuroBasket Women 2015

L'Équipe de France Féminine confirme son excellente forme avec un quatrième succès en cinq matches de préparation. Les Bleues nous ont même offert une véritable démonstration face à la Grèce 83 à 54.

Les Bleues retrouvaient ce soir les Grecques, quatre ans après leur dernier match victorieux face à elles (64-55 à l’Euro 2011). Retrouvailles également pour quatre Bleues passées par Tarbes et le TGB. Et dès le début de match, ce sont ces anciennes connaissances qui s’illustrent à l’image de Paoline Salagnac et de Céline Dumerc. Bien aidées par Sandrine Gruda, les Françaises débutent fort (12-2, 6’). Elles sont au dessus physiquement et dans les enchaînements à l’image de Isabelle Yacoubou qui terrorise la raquette hellène. Et quand ce n’est pas à l’intérieur que la différence se fait, c’est Sarah Michel qui score à trois points. Après 10 minutes, l’écart est déjà fait (23-8, 10’).

Les Grecques malgré une première mèche signée Kosma à longue distance continuent de subir en deuxième quart. Les circulations de balle sont fluides et rapides côté français. Dumerc trouve Gruda les yeux fermés et le public tarbais apprécie (34-13, 15’). La maladresse des grecques (5/21 aux tirs) constamment mises sous pression leur coûte cher. Les deux équipes rentrent au vestiaire avec un différentiel de 27 points (43-16, 20') !

La réaction grecque ne se fait plus attendre sous l'impulsion de l'active Limoura (45-22, 22'). Les tricolores de Dumerc réagissent dans la foulée (47-22, 25'). Menées par une Dimitrakou déchaînée, les Grecques reviennent cependant sous la barre des vingt points (54-36, 27'). En seulement sept minutes, elles inscrivent 19 points, soit plus que durant les vingt premières minutes du match. Anael Lardy puis Isabelle Yacoubou par deux fois permettent à la France de mener 60 à 38 à la fin du troisième quart (30').

L'écart grandit encore grâce à deux missiles signés Lardy et Michel (68-41, 33'). Les Bleues déroulent en attaque mais l'écart stagne grâce à la réussite à trois points côté adverse (73-50, 36'). Les tricolores filant vers une victoire certaine, Valérie Garnier en profite pour faire jouer toutes les filles. La France s'impose finalement 83-54 face à la Grèce. Avec neuf joueuses au dessus des six points, le collectif bleu progresse de match en match.

France bat Grèce  83-54 (120.33 Ko)
 
Déclarations d'après-match :
Valérie Garnier : "C'est difficile quand on mène rapidement de 30 points. J'ai fait des associations, j'ai regardé des choses pour travailler. Il faut préciser qu'Endy a joué au poste 3 tout le match. Ca montre qu'on peut jouer haut. Il y a plein de choses positives ce soir même s'il faut toujours plus de régularité. On peut encore s'améliorer. La sélection des 12 va être difficile mais c'est la mission de mon poste. Humainement, il y a un bon groupe."
 
Isabelle Yacoubou : "Je me sens bien physiquement. Je reprends le rythme et les automatismes petit à petit. Ce soir, j'étais émue. Je me revoyais toute jeune, arrivant du Bénin. J'ai fait plus de la moitié de ma carrière dans cette salle. Je me suis fait plaisir."
26/05/2015 - A Tarbes, Sylvain Callejon (FFBB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires