Montpellier au bout du suspense
 

Coupe de France féminine

Au terme d'une finale haletante, Lattes-Montpellier, dans le sillage de sa capitaine Gaëlle Skrela (18 points, 5 rebonds, 7 passes), a remporté la Coupe de France en battant Brouges 76-69 après prolongation.

Alors que la saison LFB a déjà baissé le rideau, la finale de la Coupe de France inédite entre Bourges et Montpellier est pourtant loin d'être sans enjeu. Les Berruyères tenantes du titre ont bien l'intention de le conserver alors que les Héraultaises se verraient bien finir la saison avec un trophée. 
 
Dans ce contexte, les joueuses de Valérie Garnier se montrent les plus entrepreneuses. Un peu trop même, puisque Céline Dumerc se voit siffler sa deuxième faute dès la troisième minute de jeu. Le match est équilibré, l'internationale australienne, Jenna O'Hea fait parler son adresse longue distance et maintient Montpellier au contact.
 
La vitesse du duo Salagnac-Bernies donne à Bourges un peu d'air. Après un trois-points dans le corner de Pauline Lo, les Tango comptent 8 points d'avance (22-14, 11'). Une avance qui ne va pas résister bien longtemps au réveil de la formation de Valery Demory. Tanqueray par deux fois et Skrela s'en donnent à coeur joie derrière l'arc et tout est à refaire pour Dumerc et ses copines.
 
La maladresse des intérieures berruyères et l'agressivité montpelliéraine, parfaitement illustrée par une Elodie Godin qui se bat sur tous les ballons sont les images marquante de cette fin de première mi-temps. Au moment de rejoindre les vestaiaires, tout reste à faire (34-31, 20'). La pause ne calme pas les ardeurs des unes comme des autres. Le match est acrroché et les filles ne se font aucun cadeau. Si Bourges continue sa course en tête, Montpellier n'est jamais très loin.
 
Elodie Godin parvient enfin à donner l'avantage à son équipe pour la première fois du match à 14 minutes de la fin (42-41). L'avance de Montpellier n'excède cependant pas quatre points et toute l'expérience et l'adresse retrouvée de Leedham puis Miyem permettent à Bourges de revenir. 
 
Les deux équipes se rendent coup pour coup, la jeune Fleur Devillers y va même de son tir primé qui redonne un peu d'air au BLMA à 5 minutes de la fin (56-53). Le ballon est brulant, comme un symbole c'est Endy Miyem pour son dernier match avec Bourges qui égalise à 58 partout à 3 minutes du buzzer.
 
Quelques instants plus tard, l'intérieure berruyère récidive d'abord avec un contre décisif puis en inscrivant un panier crucial. Bourges mène 60 à 58, il reste 26 secondes à jouer. Montpellier n'abdique pas, Elodie Godin trouve la faille à son tour. 60-60 partout, les deux équipes auront 5 minutes de plus pour se départager.
 
En prolongation, la capitaine de Montpellier, Gaëlle Skrela, prend les chose en main et inscrit les 6 premiers points de son équipe. Diandra Tchatchouang tente bien de lui répondre pour Bourges mais Montpellier s'envole après un nouveau panier d'Ayayi (76-69). Malgré deux trois-points héroïques, Céline Dumerc ne parviendra pas à empêcher le succès de Gaëlle Skrela (élue MVP de la rencontre) et ses partenaires.
 
 
 
 
02/05/2015 - Sylvain Bourdois Chupin

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires