6 clubs français au départ
Ana-Cata Chitiga et les Flammes Carolo vont découvrir l'Eurocoupe - Bellenger-Allée/IS/FFBB
 

Coupes d'Europe féminines

Ils seront six cette saison sur la ligne de départ des coupes d'Europe féminines : Bourges et Lattes Montpellier en Euroligue, Charleville-Mézières, Basket Landes, Nantes Rezé et Villeneuve d'Ascq en Eurocoupe. Retrouvez toutes les informations sur ces deux compétitions qui débutent ce mercredi.

Euroligue féminine

La formule
Saison régulière : un groupe de 7 et un groupe de 8 équipes, les quatre premiers qualifiés pour les 1/4 de finale
1/4 de finale : au meilleur des trois matches avec les confrontations suivantes A1-B4 / A2-B3 / B1-A4 / B2-A3
Final 4 : c'est la nouveauté de cette saison avec un retour à un Final 4. Le lieu sera déterminé durant la saison par Fibae Europe

Les groupes
Groupe A : Ekaterinbourg (RUS), Galatasaray (TUR), Kosice (SVK), USK Prague (CZE), Kursk (RUS), Cracovie (POL), Lattes Montpellier
Groupe B : Fenerbahce (TUR), Bourges, Schio (ITA), Kayseri (TUR), Orenburg (RUS), Salamanque (ESP), Brno (CZE), Torun (POL)

Première journée - Mercredi 5 novembre
Galatasaray - Lattes Montpellier à 19h
Les Gazelles vont entrer directement dans le vif du sujet avec un déplacement à Istanbul chez le champion en titre. Un tenant du titre qui a perdu des joueuses majeures comme Isil Alben ou Alba Torrens. Mais face à une formation turque qui jouera à domicile, la tâche du BLMA sera compliquée.

Bourges - Brno à 20h30 en direct sur Sport+
Les Berruyères, battues samedi en LFB, voudront rebondir sur la scène européenne. L'effectif Tango a été densifié à l'intérieur (Tolo, Adams) en vue des joutes continentales. Les partenaires de Céline Dumerc partiront favorites mercredi face à Brno, qui présente un collectif très local (7 joueuses tchèques).

Les chances des clubs français
Avec un effectif plus dense et expérimenté que l'année dernière, Lattes Montpellier peut jouer les troubles-fête dans un groupe très relevé où Ekaterinbourg devrait sortir en tête. L'autre formation russe du groupe, le Dynamo Kursk, s'est renforcée et apparaît comme un solide outsider.

3è en 2013, 4è en 2014, Bourges reste sur deux saisons de très haut niveau en Euroligue. Fenerbahce, finaliste l'an passé, sera l'ogre du groupe. Aux côtés des Tango, Kayseri et Orenburg devraient se battre pour le Top 4. Attention à Schio ou Salamanque qui peuvent surprendre.

Plus d'informations sur l'Euroligue féminine en cliquant ici

Eurocoupe féminine

La formule
Saison régulière : 7 groupes de 4 équipes et 1 groupe de 3 équipes, les deux premiers de chaque groupe qualifiés pour les 1/8è de finale
Playoffs : huitièmes, quarts, demies et finale en match aller/retour avec prise en compte du point average

Les groupes
Groupe A : Dynamo Moscou (RUS), Adana (TUR), Krasnoyarsk (RUS), Ashdod (ISR)
Groupe B : Chevakata (RUS), Istanbul Univ. (TUR), Tmoski Minsk (BLR), Utena (LTU)
Groupe C : Spartak Moscou (RUS), Mersin (TUR), Orduspor (TUR), Klaipeda (LTU)
Groupe D : Noginsk (Russie), Besiktas (TUR), Horizont Minsk (BLR), Vilnius (LTU)
Groupe E : Miskolc (HUN), Charleville-Mézières, Cascais (POR), Braine (BEL)
Groupe F : Uni Györ (HUN), Villeneuve d'Ascq, Umea (SWE)
Groupe G : Peac Pecs (HUN), Nantes Rezé, Wasserburg (GER), Young Cats (BEL)
Groupe H : Sopron (HUN), Basket Landes, Pinkk Pecs (HUN), Namur (BEL)

Première journée - Mercredi 5 novembre
Nantes Rezé - Young Cats à 20h
Basket Landes - Namur à 20h
Charleville-Mézières - Braine à 20h30
Villeneuve d'Ascq est exempt.

Les chances des clubs français
Depuis plusieurs années, le vainqueur et le finaliste sont à chercher du côté de la Russie ou de la Turquie. Cette saison encore, les choses ne devraient pas beaucoup changer avec la présence de l'ogre Spartak Moscou (quadruple vainqueur de l'Euroligue) où évolue l'ancienne villeneuvoise Emma Meesseman. L'ESBVA, demi-finaliste la saison dernière, pourrait se faire une place au soleil dans cette compétition tout comme Basket Landes, qui apprend année après année. Les Déferlantes du NRB ont le potentiel pour viser les quarts de finale. Enfin, les Flammes Carolo joueront une compétition européenne pour la première fois de leur histoire et tenteront d'imiter Arras, bizut et finaliste de l'Eurocoupe en 2011.

Plus d'informations sur l'Eurocoupe féminine en cliquant ici

04/11/2014 - Arnaud Dunikowski (LFB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires