Bourges tient sa revanche
Les joueuses de Bourges ont remporté leur troisième Coupe de France consécutive - Bellenger/IS/FFBB
 

Finales Coupe de France

Battu en finale du championnat de France par Tarbes, son adversaire du jour, Bourges a pris sa revanche à Bercy (67-62). Les coéquipières d'Emmeline Ndongue, élue MVP de la finale, imitent ainsi leur équipe cadette, sacrée quelques heures plus tôt. C'est la troisième Coupe de France consécutive pour l'équipe entraînée par Pierre Vincent.

Bourges - Tarbes pdf167-62pdf2

C'est Styliani Kaltsidou qui lance les hostilités derrière l'arc. Tarbes peine en attaque dans ce début de match et s'appuie sur la puissance de Fatimatou Sacko à l'intérieur. Endy Miyem et Emmeline Ndongue creusent un premier trou (11-5, 5') que s'empresse de combler Pauline Jannault. L'ailière tarbaise envoie trois missiles qui font mouche dont un au buzzer (15-22).

De retour sur le terrain, Bourges recolle immédiatement au score par l'intermédiaire d'Emmeline Ndongue. L'intérieure tricolore provoque les fautes sous le cercle et ne tremble pas sur la ligne (26-27, 15'). Kaltsidou et Eldebrink se rendent coup pour coup à 6m25 et au moment de regagner les vestiaires, Katarina Manic permet aux Berruyères de prendre l'avantage (35-34).

Les Tango reviennent sur le parquet avec la ferme intention de tuer le match. Anaël Lardy et ses coéquipières prennent dix longueurs d'avance (44-34, 23') grâce à un 7-0. Le TGB ne trouve pas de solution en attaque et les Berruyères répondent présentes au rebond offensif. Tarbes marque ses premiers points du quart-temps après 5'20 de jeu mais Bourges est déjà loin (47-35). Jannault décoche une nouvelle flèche longue distance, Kaltsidou l'imite (52-40, 30').

Dès le début du money time, Tarbes revient au score grâce à Sacko et Eldebrink. Le problème, c'est que les Bigourdanes laissent énormément de secondes chances à Bourges. Fatimatou Sacko se démène aux quatre coins de Bercy et laisse planer le doute sur l'issue du match (59-57, 38'). La dernière minute est folle : Kaltsidou plante un panier primé, Jannault réplique dans la foulée et Miyem scelle le sort de la rencontre derrière l'arc.

Emmeline Ndongue est élue MVP de cette finale. Celle que l'on devrait retrouver sous le maillot bleu en septembre prochain pour le Championnat du Monde a cumulé 14 points, 9 rebonds et 3 interceptions pour 24 d'évaluation.

Déclarations d'après-match :

François Gomez (entraîneur de Tarbes) : Je tiens à féliciter Bourges pour sa victoire car ils ne finissent pas la saison bredouille. On a rêvé de faire le hold up. Il nous manquait des joueuses mais ce n'est pas une excuse car les filles qui étaient là ont fait un match plein. Le problème c'est qu'on est laminés au rebond.

Fatimatou Sacko (joueuse de Tarbes) : On a trop peu marqué dans le troisième quart-temps pour pouvoir faire quelque chose. On le paye à la fin.

Pierre Vincent (entraîneur de Bourges) : C'est une belle récompense pour l'équipe car elle a commencé la saison dans la difficulté, avec beaucoup de pression. Le match ne se joue pas si loin que ça. Ce soir, on a été un peu plus adroites que lors des finales de la Ligue Féminine. On a donné une belle leçon de combativité.

Emmeline Ndongue (joueuse de Bourges et MVP) : Ça fait du bien. On avait à coeur de montrer que le match à Tarbes était une erreur. Terminer la saison sur une victoire c'est génial.

Voir les photos du match

16/05/2010

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket