Bourges ouvre le coffre fort
La berruyère Kireta barre l'accès au panier à Sandrine Gruda - Fiba Europe
 

Euroligue féminine - 9ème journée

Pour la première fois de la saison européenne, Bourges fait mettre le genou à terre à la grosse écurie Ekaterinbourg en s'imposant en Russie (64-62). Les Berruyères reprennent la main en vue de la 2ème place. Vainqueur de Kosice au finish (73-65), Valenciennes se qualifie pour les huitièmes. Victorieux après prolongation face à Naples (82-79), Villeneuve d'Ascq conserve un mince espoir d'aller plus loin tandis que Mondeville, défait au Dynamo Moscou (71-75), est éliminé de la course aux playoffs.

Dans son objectif affirmé de ravir la seconde place à Cracovie, Bourges a fait un grand pas en allant chercher l'exploit en terre d'Oural. Solide vainqueur d'Ekaterinbourg (64-62), les joueuses de Pierre Vincent ont bâti leur succès sur une deuxième période de basket total (42-26), comme à Clermont et devant Salamanque. Largement dominées à la pause (36-22), les Berruyères conduites par une brillante Céline Dumerc (19 pts, 6 rbs) se sont appliquées à contenir la raquette adverse (Jones 4 pts à 2/11).

Bourges, une équipe de caractère
Malgré Sandrine Gruda (14 pts, 8 rbs) et des extérieures en verve (Biba 12 pts et Taylor 15 pts), les Françaises ont plutôt bien appliqué leur plan de jeu intérieur (37% de réussite contre 33) avec une splendide Sonja Kireta en tour de contrôle (17 pts, 11 rbs). Malgré une réussite moyenne aux lancer-francs (17 sur 26 soit 65%), Bourges enregistre un prestigieux succès, le 4ème de rang, et lorgne déjà vers la réception de Cracovie au Prado la semaine prochaine pour se saisir de la 2ème place de la poule B. Il suffira simplement de gagner car Cracovie s'est fait piéger à Sibenik.

L'USVO qualifié
Au Hainaut, Valenciennes n'a pas failli devant les slovaques de Kosice (73-65). Les championnes de France 2007 étaient pourtant bousculées à la pause (31-37) par la bande à Janell Mac Carville (20 pts, 9 rbs). C'est réellement dans le quatrième quart temps que la décision s'est inversée avec les incisions d'Emilie Gomis (19 ps) et l'impact intérieur de Nicole Ohlde (16 pts, 14 rbs). Le 22-7 signe le glas des bonnes intentions étrangères. Agressives dans l'attaque, l'USVO s'en va s'imposer sur la ligne de réparation (25 sur 32 contre seulement 7/12) face aux partenaires de l'ex-Aixoise Kostaki (13 pts). VO se qualifie in extremis
avant un déplacement périlleux chez le Spartak Moscou pour finir.

Sacko prolonge l'espoir
Fières combattantes, les joueuses d'Abdou N'Diaye l'ont été au Palacium face aux italiennes de Naples, bonnes dernières de la poule A. Acculé à la prolongation, Villeneuve d'Ascq n'a rien lâché pour signer un 3ème succès (82-79 ap) et préserver l'espoir d'accéder en huitièmes de finale. En dépit d'une adresse nettement supérieure (57% contre 47), l'ESBVA a peiné aux lancer-francs, un secteur qui aurait bien pu inverser le verdict (17 sur 29 soit un modeste 58% sur la ligne de réparation, tandis que le Phard Napoli affichait un plus qu'honnête 80%) si Fati Sacko (22 pts, 9 rbs) n'avait pas égalisé à 3 points au buzzer. Mama Dantas (14 pts, 6 rbs) et Béné Fombonne (15 pts) ont apporté un bon écot alors qu'Holland-Corn et N'Diaye (18 pts chacune) tenaient leur rang. Cette victoire attise l'espoir de qualification dans un scénario serré.

Goodbye Mondeville !
En Russie toujours, Mondeville n'a pas démérité dans la capitale mais c'est bien le Dynamo Moscou qui s'impose 75 à 71. Triste fin puisque ce résultat signifie l'élimination de l'USOM. Il n'existe plus aucun espoir de revenir sur Vilnius, avantagé par un point average positif (+3). Bien que moins adroites (51% à 46 pour l'USOM), les Moscovites ont assis leur succès sur la maîtrise du rebond (37 rbs à 28) et sur une doublette extérieure diabolique. Jekabsone-Zogota (25 pts) a fait très mal à ses anciennes coéquipières, tout comme Seimone Augustus (22 pts, 8 rbs). En face, sous la conduite d'Aubert (13 pds), Mondeville a bien joué mais les prestations de Williams (18 pts) et Digbeu (15 pts, 9 rbs) sont insuffisantes.

En ce qui concernent les françaises de l'étranger, Prague est éliminé de la course aux playoffs après sa défaite à Salamanque (73-80). Sandra Le Dréan met toutes ses forces dans la bataille (12 pts à 5/15, 13 rbs, 4 pds, 2 ints, 1 ct et 5 fts en 38') alors que Godin est cantonnée au banc de touche (1 rb en 1').

EUROLIGUE FEMININE 2007-2008

La 9ème journée

Mercredi 16 janvier 2008

Groupe A
Sopron (HUN) - TTT Riga (LAT) : 78-55
Fenerbahçe (TUR) - CSKA Moscou (RUS) : 65-76
Villeneuve d'Ascq (FRA) - Naples (ITA) : 82-79 ap

Groupe B
Ekaterinbourg (RUS) - Bourges (FRA) : 62-64
Wisla Cracovie (POL) - Sibenik (CRO) : 55-69
Salamanque (ESP) - USK Prague (CZE) : 80-73

Groupe C
Brno (CZE) - Spartak Moscou (RUS) : 77-85
Valenciennes (FRA) - Kosice (SVK) : 73-65

Groupe D
Dynamo Moscou (RUS) - Mondeville (FRA) : 75-71

Jeudi 17 janvier 2008

Groupe C
Namur (BEL) - Gdynia (POL)

Groupe D
Teo Vilnius (LTU) - RC Valence (ESP)
Pecs (HUN) - Faenza (ITA)

Pour en savoir plus sur l'Euroligue : www.fibaeurope.com


Texte : Yann Kappes - Photo : Fiba Europe.

17/01/2008

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires