Bourges coiffé sur le fil
Le tir de Caroline Aubert fait mouche et pousse Bourges hors du podium - Ciamillo-Castoria/Fiba Europe
 

Euroligue féminine - Final Four

Dans le match pour la 3ème place, les Berruyères sont battues au buzzer par la formation russe d'Ekaterinbourg, 70 à 69. Sur un trois point ultime de la française Aubert, les Françaises sont vaincues, une seconde fois en trois jours. En finale, le Spartak Moscou conserve son titre face à Brno (75-60).

Quarante-huit heures après sa défaite cruelle en demi-finale, Bourges a vécu un nouveau petit drame lors du match pour la troisième place de l'Euroligue dames de basket-ball en se faisant battre à la sirène par Ekaterinbourg (70-69).

C'est une Française, la meneuse remplaçante Caroline Aubert, qui a claqué la porte au nez des Berruyères en réussissant un tir à trois points au buzzer. Auparavant, l'Australienne de Bourges, Belinda Snell, qui n'a pas raté un seul lancer depuis le début de la saison dans le Championnat de France (!), en a manqué un, crucial, à six secondes de la fin qui aurait pu permettre à son équipe de mener de trois points.

Comme l'année dernière au Final Four de Moscou, Bourges termine ainsi quatrième mais peut, cette fois, cultiver infiniment plus de regrets, tant l'équipe avait les choses en main lors de ses deux défaites. Pour rappel, elle avait dilapidé vendredi un avantage de 17 points avant de venir mourir en prolongation (90-81) face à Brno.

C'est décevant d'avoir perdu deux fois de façon si serrée, mais je suis fière de mon équipe, a réagi Snell qui, comme toutes ses coéquipières, n'en croyait pas ses yeux lorsque Aubert a rentré son tir.

Je n'ai pas réfléchi, c'est triste pour Bourges, mais bon pour nous, c'est le basket, a réagi la Française expatriée depuis cet hiver en Russie. Merci Caro!, l'a félicité son entraîneur, français également, Laurent Buffard.

Que dire ?, s'interrogeait son homologue de Bourges, Pierre Vincent, face à ces opportunités gâchées, alors que la présence d'un club français au tournoi final est déjà un petit exploit. Il y a deux ans j'ai dit que c'était quasiment mission impossible. Mais depuis on y est allé deux fois, donc je ne vois pas pourquoi on n'y retournerait pas, a tranché Vincent qui visera l'année prochaine un neuvième Final Four en quatorze ans.

En finale, l'armada du Spartak Moscou, sans équivalent en Europe, a logiquement remporté sa deuxième Euroligue dames de basket de suite en battant l'équipe hôte de Brno (75-60).

EUROLIGUE FEMININE 2007-2008

Final Four à Brno (Rép. tchèque)

1. Spartak Moscou (RUS)
2. Brno (RTC)
3. Ekaterinbourg (RUS)
4. Bourges (FRA)

MVP : Lauren Jackson (AUS, Spartak Moscou)

Dimanche 13 avril 2008
3è place, Bourges (FRA) - Ekaterinbourg (RUS) : 69-70
Finale, Brno (RTC) - Spartak Moscou (RUS) : 60-75

Vendredi 11 avril 2008
Ekaterinbourg (RUS) - Spartak Moscou (RUS) : 68-78
Brno (RTC) - Bourges (FRA) : 90-81 ap


Pour en savoir plus : www.fibaeurope.com

Source : AFP.

13/04/2008

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires