Une décennie, des départs
Savasta (6), Jouandon (7) et Fombonne, un trio qui pèse 30 années d'expérience LFB - Allée-Bellenger/LFB
 

Ligue Féminine de Basket

A l'intersaison, quelques éléments majeurs quittent la Ligue Féminine. A l'instar de Laure Savasta (retraite), Bénédicte Fombonne et Christelle Jouandon mettent le cap sur les championnats N1 et N2 après 10 solides saisons de jeu. D'autres joueuses sont concernées...

Trente saisons d'expérience s'envolent en une intersaison ! Après une décennie sportive, trois cadres du championnat de France de Ligue féminine vont quitter les parquets de l'élite : Laure Savasta (34 ans) tire un trait sur 15 ans de professionnalisme, dont la moitié (8 saisons) à Tarbes, sa ville d'adoption. Rompue au Nord (1998-2002 à Calais et depuis à Villeneuve d'Ascq), l'ailière Bénédicte Fombonne (32 ans) a néanmoins trouvé une place dans l'effectif du Dunkerque US, solide formation de l'antichambre, la NF1. Après 5 années au Cavigal Nice et 3 à Montpellier, Christelle Jouandon (34 ans) met le cap vers la Côte d'Azur où elle va jouer pour le club de Nice Côte d'Azur qui évolue en NF2. Lors de dernier exercice, elle a subi des blessures à répétition.

Quelles destinations ?
Si Magali Lopez (ex- Saint-Amand, Aix et Calais, 9 saisons en LFB) entre dans le staff administratif de l'Union Hainaut Basket, d'autres joueuses importantes sont toujours dans l'expectative : les parisiennes Krissy Badé (9 saisons, Valenciennes 2007-08), et Justine Agbatan (8 saisons, ex-Mourenx), la lettone naturalisée Anda Jekabsone (ex-Aix, 7 saisons) et l'incontournable lituanienne Lina Brazdeikyte (8 saisons, 6 clubs).

Dans la traditionnelle catégorie des départs à l'étranger, le championnat de France figure depuis quelques années avec un bon coefficient exportateur de talent. Après Gruda (Ekaterinbourg) et Godin (Prague) à l'intersaison 2007 et dans la foulée d'Aubert (Ekaterinbourg à partir de janvier 2008), c'est maintenant au tour des internationales Sandra Dijon (pivot capitaine de Lattes Montpellier, 6 saisons) et Emilie Gomis (Fenerbahçe Istanbul en Turquie, 7 saisons) de (re)goûter aux joies de l'ailleurs, la Superligue russe avec le BC Moscou et de la ligue turque (TBBL).

D'autres cadres porteront l'étendard
Malgré ces départs de poids, le flambeau LFB sera toujours brandi par des joueuses de caractère qui illustrent la solidité et la pérennité du meilleur championnat européen après la Russie. Magali Lacroix (33 ans - Pays d'Aix) et Aurélie Bonnan (24 ans - Lattes Montpellier) vont attaquer leur 11ème exercice dans l'hexagone.

Grande stabilité des noyaux d'effectif puisqu'il faudra aussi compter avec les infatigables Tzekova (40 ans - Tarbes) et Nikipolskaïa (37 ans - Clermont) qui participeront à leur 9ème saison dans la ligue française. Avec 8 saisons et l'intermède Venise (2003-2005), l'expérimentée Melain (34 ans) bonifiera encore le team tango de toute sa grande polyvalence.

De même qu'avec les jeunes françaises issues de la première vague formatrice estampillée LFB : les berruyères, la MVP française 2008 Céline Dumerc et la MVP des finales 2008 Emmeline Ndongue, mais aussi Sabrina Reghaïssia (UHB), Yacine Sene (Pays d'Aix) et Claire Tomaszewski (Clermont) occupent un rôle grandissant dans leurs formations respectives.

Texte : Yann Kappes

25/06/2008

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires