A l'abordage Marion !
 

Ligue Féminine - Magazine

Même si elle a déjà côtoyé la Ligue Féminine par le passé avec Tarbes, la saison 2008/09 constitue une véritable découverte de l'élite du basket féminin pour Marion Laborde (1,78 m, 21 ans). Plus confiante que lors de son premier passage en LFB, la Daxoise explose avec les promues de Basket Landes qui ont poussé l'Union Hainaut dans ses derniers retranchements.

Son coach Olivier Lafargue comptait vivement sur son apport offensif. A 13,0 points et 2,6 rebonds de moyenne après cinq journées, Marion Laborde ne l'a pas déçu, même si cette joueuse humble cherche plus à faire avancer son équipe que ses statistiques : Notre objectif est de perdre le moins de matches possibles à la maison. Après avoir remporté le titre de NF1 la saison passé, Basket Landes vise plus modestement le maintien dans une LFB acquise grâce à un shoot décisif à sept mètres de Laborde face à Nantes Rezé lors du Final Four.

Le début de championnat aura été difficile avec un -32 encaissé contre le champion Bourges : Elles n'étaient pas prêtes collectivement mais de notre côté, on ne s'est pas mis de pression particulière, simplement garder nos valeurs. Mais elles ont des individualités. On sait qu'on ne pourra jamais tenir une grosse équipe jusqu'au bout. La victoire contre Reims lors du deuxième match a revigoré les esprits landais devant un public qui pourrait bien faire la différence sur la longueur du championnat mais trois revers ont suivi, rappelant que la route vers le maintien sera longue.

Pour l'heure, Marion Laborde semble parfaitement s'adapter au niveau avec un rendement bien éloigne des 1,2 point par match produit en 2006/07 avec Tarbes. Malgré quelques lacunes défensives, son adresse au-delà des 6,25 m constitue une arme redoutable : L'année dernière j'avais des shoots plus ouverts que cette année. J'ai cette qualité là, à moi de l'exploiter en parvenant à me démarquer à l'aide d'un dribble. Avec plus de temps de jeu, c'est plus facile de prouver ce que tu vaux sur le terrain. Mais mon passage à Tarbes n'est pas pour autant un mauvais souvenir. J'ai appris beaucoup rien qu'en m'entraînant avec les pros.

Choisir ensuite l'aventure Basket Landes a été tout naturel pour cette native de Dax, même si le projet n'était pas une montée en Ligue dès la première saison : J'étais partie de la N2 à Amou, je ne jouais pas beaucoup en LFB à Tarbes donc je voulais viser le niveau intermédiaire. Basket Landes m'avait contacté à plusieurs reprisesethellip; et c'était juste à côté de chez moi. La joueuse ne le cache pas, elle est casanière. Elle n'envisage aucunement de quitter sa région pour le moment, simplement profiter de l'instant présent et prolonger l'aventure professionnelle le plus longtemps possible.

Texte : Marion Darnet

01/12/2008

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket