L'interview d'Ardon par M'Paka
Leslie et Clarisse, deux reporters de choc !
 

Ligue Féminine - Magazine

Après l'entretien M'Paka par Ardon, les rôles sont aujourd'hui inversés. Après avoir répondu aux questions de sa coéquipière Leslie Ardon, c'est au tour de Clarisse M'Paka de s'improviser journaliste interviewer. Retour d'entretien exclusif du côté du Nantes Rezé Basket...

Clarisse M'Paka : Pourquoi m'avoir choisie pour ce face à face ?
Leslie : Imbécile ! Comme ça... (rire) Tu es la fille avec qui j'ai le plus d'affinité, tu es ma copine de galère !

Quel souvenir t'évoque une certaine pancarte ?
Euh... Vendredi dernier, à un match de Pro B, j'ai amené une pancarte 60 sur 80 avec un message pour une personne. Tout le monde me regardait, sauf la personne concernée...

Ta grand-mère occupe une place importante dans ta vie, y'a-t-il quelque chose que tu voudrais lui dire ?
Qu'elle arrête de me dire vous avez encore perdu ! (rire). Non, plus sérieusement, je voudrais simplement lui dire merci d'avoir toujours été présente pour moi, d'accepter mes caprices et mes sales manies. Et que je l'aime !

Quelle a été ta plus belle rencontre ?
Ma rencontre avec C.H.

Quels sont tes derniers coups de coeur musicaux ?
L'album de Rihanna, de Fanny J. Mes compilations Dancehall aussi et l'album des Brick and lace.

Pourquoi avoir choisi de revenir jouer en France ?
La retraite ! (rire) Je ne me voyais pas vivre en Espagne.

Tu n'es plus toute jeune. Penses tu à ta reconversion ?
Oui j'y pense. J'ai un projet dans le développement sportif. J'ai une idée générale mais le projet n'est pas défini précisément pour l'instant.

Qu'est ce qui pourrait te faire pleurer ?
Une demande en mariage.

Tu dis que je suis toujours pendue au téléphone avec Fati (ndlr : Sacko, joueuse de Villeneuve d'Asq), mais toi tu l'es aussi avec Chabinne, peux tu nous parler d'elle ?
Chabinne, c'est ma meilleure amie. C'est Christelle Morel qui joue à Calais. C'est comme ma petite soeur, ou plutôt ma grande soeur. Nous venons de la même ville en Martinique. C'est la voie de la raison, elle me recadre ! Je l'ai au téléphone plusieurs fois par jour... mais je n'ai pas de forfait spécial M'Paka !

Où et comment te vois tu dans 5 ans ?
Je ne sais vraiment pas.

Décris toi en 3 mots.
Waouh, trois points de suspension ça compte ? (rire). Je dirai drôle, fatiguée, car je suis un peu insomniaque et toujours prête.

Propos recueillis par Adrien Dubois.

03/12/2008

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket