Une victoire longue à se dessiner
Marine Johannes et la France mises en difficulté mais victorieuses - FEB
 

Equipe de France féminine - préparation Coupe du Monde 2018

En venant à Valence pour disputer ce tournoi, Valérie Garnier voulait "sortir son équipe de sa zone de confort", la coach tricolore a été servie. Ce soir, face à la Lettonie, les Françaises ont dû batailler pour s'imposer 82 à 66. Demain, la France jouera à 21h00 contre le vainqueur du match opposant ce soir la Belgique à l'Espagne

Après ses deux larges victoires face à l'Italie à Anglet, la France avait rendez-vous ce soir à Valence avec un adversaire bien plus coriace, la Lettonie. En s'appuyant sur leurs forces respectives les deux équipes ont montré de belles choses. La puissance intérieure symbolisée par une Sandrine Gruda autoritaire près du cercle et une Alexia Chartereau intéressante en relais a permis aux Françaises d'entamer le match par le bon bout donnant rapidement plus d'une dizaine de points d'avance à leur formation (28-15, 10').

Malgré une défense très haute, les Lettones n'ont pas tardé à trouver la parade avec une efficacité redoutable dans les tirs longue distance (7/15 à la mi-temps). L'efficacité dans les duels de Sarah Michel et la vitesse du duo Johannes-Epoupa ont permis aux Françaises de grapiller quelques points afin de conserver 9 points d'avance au moment de rejoindre les vestiaires (45-36).

Peu à peu, le magnifique Palais des Sports de Valence s'est rempli, plus de 4000 supporters étaient attendus pour le match Espagne-Belgique. Cela n'a en rien perturbé les Lettones qui à l'image de Kitija Laksa ont continué d'enfiler les paniers à trois-points comme des perles (46-39). Sandrine Gruda sur le banc avec ses trois fautes, a contraint Valérie Garnier à trouver d'autres solutions mais elles ont tardé à venir. La Lettonie a alors pris ses aises dans la raquette grâce du duo Putnina-Steinberga qui a ramèné les Baltes au contact des Tricolores (48-45, 24'). Quelques minutes plus tard, les expérimentés Putnina et Basko ont même donné l'avantage à la Lettonie.

Le match a alors changé de ton, le combat était plus engagé même avec Gruda de retour aux affaires rien n'était facile. Heureusement, Valerianne Ayayi a assuré aux lancers (6/7) et Alexia Chartereau est sorti de sa boite au meilleur moment offrant ainsi deux points d'avance à la France à la fin du 3e quart-temps (56-54). Ayayi de loin, puis Gruda près du cercle ont redonné de l'air à la France mais Babkina, désormais appélée Dikaioulaku, n'abdiquait pas. La menace était toujours présente et c'est au culot qu'Alix Duchet a défié les joueuses lettones en inscrivant deux paniers coup sur coup (67-60, 35'). Les Tricolores à l'image de Johannes ont profité des erreurs adverses pour assommer leurs adversaires en fin de match et finalement s'imposer 82 à 66.

France - Lettonie : 82-66

 

31/08/2018 - A Valence, Sylvain Bourdois Chupin

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket