"On a montré de belles choses"
 

Équipe de France féminine

La capitaine des Bleues, Endy Miyem, revient sur la défaite contre les États-Unis mais surtout sur la qualification de l’Equipe de France pour les quarts de finale et l’avenir des Tricolores dans cette compétition olympique

Fêtez-vous la défaite ou plutôt le passage en quarts ?

C’est vrai que c’est particulier d’être heureuse après un match perdu, néanmoins je prends et je pense qu’il faut fêter la qualification. On est toujours dans la bonne dynamique de réaction qu’on a engrangé après le match face au Japon. Donc voilà, c’est pas mal de choses positives qu’il faut qu’on garde, après est-ce qu’on a vraiment besoin du négatif ? Pas forcément. On va garder le positif pour la suite.

Vous meniez d’un point au début du quatrième quart-temps. Qu’est-ce qui se passe à ce moment-là ? Sentez-vous l'enclenchement de quelque chose, ou est-ce vous qui craquez un peu avec la fatigue ? Qu’est-ce qui fait que ça bascule de l’autre côté ?

Alors là comme ça, je ne suis pas sûre que mon analyse soit très juste mais je dirais que de notre côté il y avait surement un peu de fatigue, un petit manque de lucidité qui fait que parfois sur certaines situations, on ne fait pas la petite rotation, on ne change pas forcément au bon endroit alors qu’on devrait et contre ces joueuses-là, on le paye cash. Donc voilà, un petit manque de lucidité.

Par rapport à votre ressenti sur le terrain, au-delà de la victoire, les Américaines n’avaient rien d’autre à jouer, elles n’avaient aucun intérêt à « jouer les quarts ». Est-ce que vous avez senti qu’elles étaient à 100 % du début jusqu’à la fin du match ?

J’ai envie de dire oui et juste faire remarquer qu’on a fait un bon match. Après je pense que les Américaines n’ont jamais envie de perdre, donc dans tous les cas quand on les mène, je ne suis pas sûre que c’était un choix de leur part.

Quand vous vous projetez sur le quart, comment pensez-vous que votre expérience que vous avez accumulée sur ces Jeux Olympiques puisse vous servir ?

Je pense que justement, la défaite contre le Japon nous a forcé à avoir une réaction, à parler, à essayer de comprendre. Comment est-ce qu’on devrait réagir, comment est-ce qu’on pouvait améliorer notre jeu. Donc en soit, je pense que c’est déjà bien. Ça nous a forcé à avoir une belle réaction, on a montré un nouveau visage contre le Nigeria. Aujourd’hui encore on fait un beau match, on n’a pas la victoire mais je pense que c’est quand même un beau match, on a montré de belles choses. Donc, en cela je pense qu’on a engrangé pas mal de confiance, et on s’est remis un petit peu sur les bons rails. J’espère qu’on va continuer sur cette lancée pour la suite.

02/08/2021

Clubs

Suivez la LFB :