Les Bleues s'inclinent en finale
 

Equipe de France féminine

La belle histoire ne se sera pas écrite jusqu'au bout. La France a plié face à une excellente équipe d'Espagne en finale de l'Euro à Prague dimanche soir. Les Bleues montent tout de même sur le podium et repartent avec la médaille d'argent de République Tchèque. Une 5e breloque continentale depuis 2009.

Les deux meilleures ennemies se retrouvent à l'O2 Arena de Prague. Deux équipes qui se connaissent par coeur, et qui s'étaient affrontées à Orchies en finale de l'édition 2013 avec un succès ibérique d'un petit point au final, crucifiant les coéquipières de Céline Dumerc devant leur public. D'entrée de match , Diandra Tchatchouang impose sa dimension athlétique. Mais Torrens, intenable, puis Lyttle scorent pour les Espagnoles for_çant Valérie Garnier à prendre un temps-mort. La défense d'Olivia Epoupa, rentrée en jeu, et les Tricolores se met peu à peu en place. La meneuse tricolore gratifique les 300 fans français d'un joli 2+1 en fin de période mais Torrens encore elle (10 points après 10 minutes) permet aux Ibériques d'être en tête après 10 minutes (18-21).

Le deuxième quart repart sous les mêmes hospices. L'Espagne contrôle le tempo et marque par Cruz et Lyttle. Les Bleues perdent des ballons et peinent à dérouler leur jeu offensif. Il faut l'adresse de Céline Dumerc puis le jeu rapide emmené par Valériane Ayayi et Diandra Tchatchouang pour essayer de maintenir la France à flot. Mais à la pause, c'est bien l'Espagne qui mène (30-39).

Ciak prend rapidement sa 4e faute et doit retourner rapidement s'asseoir sur le banc. Pendant ce temps, Torrens continue son festival et porte l'écart ibérique. L'attaque française est en berne et les pertes de balle se multiplient. Les Bleues n'y sont pas. Chartereau de loin et Miyem à mi-distance tentent de limiter la casse mais les Tricolores sont toujours derrière à  minutes du terme (40-56).

Sans solution, les Bleues n'arrivent pas à enrailler la machine espagnole et s'en remettent aux exploits individuels de Diandra Tchatchouang. De l'autre côté du terrain, Torrens et Lyttle se rappellent aux bons souvenirs de 2013 et assomment coup sur coup les troupes de Valérie Garnier. Les Françaises ne se relèveront pas et foivent laisser les Espagnoles monter sur la plus haute marche du podium, comme en 2013. Les Bleues, qui repartent donc de Prague avec l'argent autour du cou. Un 5e podium de rang pour les Tricolores depuis l'or en 2009 à Riga. 

Espagne bat France: 71-55

25/06/2017 - Kévin Bosi (FFBB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires