Les Bleues sans forcer
 

Equipe de France féminine - Qualifications EuroBasket Women 2017

Le nouveau système de qualification pour l’EuroBasket Women 2017 a été l’occasion d’une confrontation inédite entre la modeste sélection Estonienne et la France. Au final, match à sens unique et première victoire (69-41) des Tricolores dans la course à l’EuroBasket.

Endy Miyem, de retour devant son ancien public, annonce la couleur d’entrée et lancent les Bleues sur les bons rails avec 8 points d’affilée.  Des deux côtés du terrain, les joueuses de Valérie Garnier s’appuient sur leur avantage physique et multiplient les actions dans la peinture. Les points s’enchainent pendant qu’en défense l’agressivité française annihile le jeu Estonien. Les 3 paniers inscrits par les joueuses Baltes provenant d’exploits individuels. Valérie Garnier fait tourner l’effectif rapidement. A la fin du premier quart-temps toutes les joueuses sont entrées sur le terrain. 23-7.

Mêmes causes, mêmes conséquences, l’écart se creuse dans le deuxième quart et le match tourne à la démonstration avec d’un côté une Equipe de France concentrée emmenée par une Endy Miyem e gala (14 dans la première mi-temps) et de l’autre une formation Estonienne limitée tant techniquement que physiquement. A la mi-temps, les Baltes affichent un maigre 20,7 % de réussite au shoot avec 9 rebonds en tout et pour tout contre 25 pour les françaises.

Au retour des vestiaires, Valérie Garnier teste différents 5  avec une volonté affichée de servir le secteur intérieur. Les Bleues s’enferment dans un jeu un peu trop stéréotypé. Les françaises tombent dans la facilité et n’inscrivent que 15 unités dans la troisième période.  L’écart se stabilise autour de 30 points. 58-26.

Le dernier quart ne permettra pas de voir beaucoup de choses de part et d’autres, les françaises ayant clairement baissé de pied. Pour l'anecdote, l'Estonie remporte cette dernière période 15-11. Seule Endy Miyem tire son épingle du jeu en inscrivant 22 points et battant par là même son record de point sous le maillot Bleu.

France bat Estonie 69-41.

Les déclarations :
Endy Miyem (intérieure Equipe de France) : "On a bien commencé le match, mais c'est vrai qu'en deuxième mi-temps, on a manqué d'un peu de concentration. Il faudra faire attention pour la suite car ça peut nous jouer des tours. Mes 22 points et mon record en bleu ce soir ? C'est anecdotique, je n'étais pas au courant avant que vous m'en parliez. Après les derniers mois qui ont été difficiles en Russie, c'est vrai que cela fait du bien".

Valérie Garnier (entraîneur Equipe de France) : "Le job a été fait. J'ai tout de même alerté les joueuses à la pause sur les 12 pertes de balle que l'on avait à la mi-temps, et à la fin on termine à 27. Et à ce niveau, ce n'est pas possible. Quand on a 30 points d'avance à la mi-temps, on a tendance à se relâcher. On n'a pas fait ce qu'il fallait en 2e mi temps pour travailler et se mettre en confiance. Et cela est embêtant, on aurait aimé mieux faire pour tout le public présent. Il faut qu'on soit rigoureux pendant 40 minutes, il faut être concentré. Nous devons être plus efficace dans la transmission du ballon et dans le jeu près du cercle".

Mailis Pokk (arrière Equipe d'Estonie) : "Nous étions prêtes pour ce match, nous avons fait de notre mieux. Nous nous sommes battus pendant 40 minutes. Les Françaises ont été très fortes, et ont scoré beaucoup dans la raquette. C'était une très bonne expérience pour nous, de venir en France et de jouer contre l'Equipe de France. Maintenant, nous sommes tournées vers le match de mercredi contre la Croatie".

Jaanus Levkoi (entraîneur Equipe d'Estonie) : "Je suis très content et fier d'avoir jouer contre l'une des meilleures équipes du monde. La France est une très belle équipe. J'ai vu cette équipe à l'Euro. J'ai vu ce soir comment nous devons jouer à chaque renconte. C'est très positif".

 

21/11/2015 - Guillaume Karli et Kévin Bosi / FFBB

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket

NOS PARTENAIRES

Partenaires