Lattes Montpellier en impose
Le double-double de Marie-Michele Milapie a permis à Lattes Montpellier de s'imposer - Photo : Lecocq/FFBB
 

MAIF OPEN LFB 2019

Dominatrices aux rebonds et à l'intérieur, les joueuses de Lattes Montpellier se sont imposées face à Charnay pour la 1ère journée de championnat lors du MAIF Open LFB (67-59)

Après s’être brillamment qualifié pour l’EuroLeague en battant l’Olympiakos lors du tour préliminaire, Lattes Montpellier attaquait sa saison 2019-2020 par une rencontre face au récent champion de LF2 et promu en LFB, Charnay. Bien en jambes, les deux équipes imposaient un rythme élevé mais manquaient cruellement d’adresse. Le premier shoot extérieur venait de Pauline Lithard et les Bourguignonnes sont devant (2-6, 5’). Par l’intermédiaire d’une Promise Amukamara qui activait le mode feu-follet, elles obligeaient l’entraîneur des Gazelles Thibaud Petit à prendre un temps-mort déjà important (3-10, 7’). Cependant rien ne changeait et avec un très maigre 15% de réussite aux tirs sur ce 1er quart-temps, elles étaient toujours derrière au tableau d’affichage (7-13).

Le début du 2e quart-temps sonnait comme un nouveau match pour les Gazelles. Stéphanie Mavunga et Diandra Tchatchouang appuyaient à l’intérieur et Lattes Montpellier prenait l’avantage pour la première fois du match (16-13, 13’). Malgré tout, les joueuses de Charnay étaient décidé à ne rien lâcher et se lançaient dans une course-poursuite effrénée pour revenir au score (28-23, 18’). Tout de même insuffisant et les Héraultaises avaient le contrôle du match à la mi-temps (32-26).

Particulièrement agressives, les joueuses de Charnay provoquaient plusieurs fautes consécutives et revenaient à une possession (34-32, 23’). L’activité de tous les instants de Laeticia Guapo (10 points, 8 rebonds, 5 passes décisives, 4 interceptions), couplée à l’impact sous le cercle de Jordan Moore (11 points, 4 rebonds) faisait un bien fou aux Bourguignonnes. Néanmoins pas assez pour prendre l’avantage (42-38, 16’). La traction intérieur des Gazelles Milapie-Mavunga se remettait en selle mais l’entrée de la jeune Sixtine Macquet permettait à Charnay d’égaliser grâce à 5 points consécutifs (45-45, 28’). Un dernier lancer franc de Gabrielle Williams donnait l’avantage à Lattes Montpellier à la fin troisième quart-temps (49-47).

L’américaine était bien décidée à prendre le match à son compte et enchaînait plusieurs paniers de grande classe (55-52, 34’). Promise Amukamara (15 points, 9 rebonds, 4 passes décisives) lui répondait du tac au tac et le money time s’annonçait explosif. Gabrielle Williams (20 points, 10 rebonds) encore elle brisait les derniers espoirs de Charnay et offrait la victoire (67-59) à son équipe . Idéal pour débuter cette nouvelle saison.

06/10/2019 - Clément Daniou (FFBB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket