La Roche est solide
Jasmine Bailey et Roche Vendée c'est fort - Photo : Bellenger/IS/FFB
 

MAIF Open LFB 2019

Ce soir lors du dernier match du MAIF Open LFB 2019, Roche Vendée a réalisé un match de très haute volée en dominant de la têtes et des épaules Villeneuve d'Ascq 100 à 60. L'intérieure Uju Ugoka, auteure de 17 points à 70% aux tirs, 12 rebonds pour 29 d'évaluation a logiquement été élue MVP Pierre Lannier de cette rencontre.

Après sa très belle saison 2018-2019, Roche Vendée a misé sur la continuité en enregistrant que deux renforts et pas des moindres : l'expérimenté Marielle Amant et la prometteuse Kendra Cherry. Côté de l'ESBVA, ça plutôt été opération grand ménage pour Rachid Méziane avec pas moins de huit départs et autant d'arrivées. Alors au moment d'attaquer la saison, les automatismes des Vendéennes sont flagrants.

Agressives des deux côtés du terrain et très adroites, les joueuses Roche Vendée démarrent pied au plancher. Si dans les premières minutes, Villeneuve d'Ascq parvient à leur répondre grâce notamment à l'activité de Johanne Gomis (12-18, 5') cela ne dure pas bien longtemps. Les nordistes encaissent ensuite un terrible 18 à 0 en 5 minutes. Rachid Méziane tente de provoquer une réaction de ses joueuses mais rien y fait Caroline Heriaud puis Océane Monpierre se jouent de la défense de Villeneuve. L'écart ne cesse de gonfler +35 (49-14, 15').

Face à l'adresse (38/70, 54,3 %) et la dominition aux rebonds (54 dont 22 offensifs) de Bernie N'Goyisa et ses copines, seules les américaines Hurt et Hampton parviennent à trouver quelques solutions mais l'écart est encore conséquent au moment de rejoindre les vestiaires (63-29, 20').

Si en attaque à l'image de KB Sharp, l'ESBVA a retrouvé des couleurs en défense. En revanche, la formation nordiste éprouve bien des difficultés à stopper le duo Bailey-Ugoka qui s'en donne à coeur joie à coup de trois-points cinglants et de pénétrations fulgurantes. Une nouvelle interception de Monpierre porte même l'avance des Yonnaises à 40 unités (75-35, 25').

Irrésistibles, les joueuses d'Emmanuel Body ne ralentissent pas la cadence mais Villeneuve d'Ascq trouve quelques solutions notamment à l'intérieur avec Diallo ou Hollivay. Insuffisant pour remonter un handicap bien trop important +36 (78-42). Et ça ne va pas s'arranger dans le dernier quart-temps malgré les exploits de la sollistes Berkani. Ce dernier acte n'est qu'une formalité pour Roche Vendée dont 8 joueuses ont marqué 7 points ou plus. Ce match à sens unique se termine sur le score sans appel de et Uju Ugoka impériale (17 points à 70% aux tirs, 12 rebonds, 2 passes, 29 d'évaluation) est logiquement élue MVP Pierre Lannier de cette rencontre.

06/10/2019 - Sylvain Bourdois Chupin

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket