Il y aura un match 5
Endy Miyem a été décisive dans la prolongation - BLMA/Armand Lenoir-The Agency
 

Ligue Féminine - Playoffs

A l'issue d'un match de folie, qui s'est joué en prolongation, Lattes Montpellier a battu Lyon pour la deuxième fois en trois jours (91-85). Les Gazelles reviennent à égalité (2-2) et le champion de France LFB sera connu dans une semaine, à Lyon.

Playoffs LFB - Finale match 4

Lattes Montpellier - Lyon 91-85 ap (24-19; 23-24; 14-16; 18-20; 12-6)

Revigoré par sa victoire mardi dernier lors du match 3, Lattes Montpellier reste dans une situation fragile puisque Lyon est toujours à un succès du titre. Entre deux équipes qui se connaissent désormais par coeur (9ème confrontation de la saison), la différence pourrait bien se faire au niveau de la fraîcheur physique.

Pour empêcher le BLMA de prendre feu comme lors du match 3, Lyon serre la vis dès l'entame. Badiane s'illustre de loin, les Gazelles répondent et chaque action est déjà très disputée (11-8, 5'). L'adresse est au rendez-vous des deux côtés, Tchatchouang, Clark, Miyem et Tanqueray trouvent le cercle derrière l'arc. Absente des 3 premiers actes de la finale (entorse), Helena Ciak est là. Son entrée booste des Gazelles qui font un premier écart, profitant d'un tir au buzzer d'Ana Dabovic (24-19, 10').

Entre précipitation et approximation, Lyon patauge. Il faut dire que le BLMA a haussé le ton défensivement et parvient à faire déjouer son adversaire. Et comme Dabovic continue d'enfiler les tirs primés (4/4), l'écart gonfle (37-25, 14'). Obligées de laisser passer l'orage, les Lyonnaises retrouvent peu à peu des couleurs en revenant aux bases (41-34, 17'). La balle circule mieux, la défense est plus haute et à mi-parcours, elles sont dans le rétroviseur des Gazelles (47-43).

Sur leur lancée, les partenaires de Julie Allemand recollent au plus près (52-51, 25'). La tension augmente au fil des minutes et les arbitres doivent gérer des contacts de plus en plus durs. Le public, qu'il soit lattois ou lyonnais, joue lui parfaitement son rôle. Revenue aux affaires, Dabovic poursuit son récital et redonne un petit matelas aux siennes que Lyon s'empresse de combler (61-59, 30').

Par deux fois, Ornella Bankolé trouve la faille au-delà des 6m75 afin de laisser le contrôle des opérations à son équipe (67-64, 33'). Le money time va être brûlant. Les deux équipes se livrent totalement dans un duel qui n'a jamais été aussi intense (71-70, 36'). Alix Duchet s'illustre au meilleur moment pour les Gazelles qui tiennent toujours la corde à une minute du terme (77-74). Au bout de la possession, Paoline Salagnac trouve le 2+1 qui redonne l'avantage à son équipe (77-79) mais Dabovic égalise pour envoyer le match en prolongation.

Un 3-pts de Miyem permet au BLMA de se détacher à nouveau. Ingrid Tanqueray lui répond (84-84, 42') mais la captitaine du BLMA sanctionne encore de loin. Omniprésente dans la prolongation, elle ne tremble aux lancers-francs non plus. Lattes Montpellier s'impose, il y aura un match 5 à Lyon dans une semaine.

Réactions d'après-match

Ana Dabovic (Lattes Montpellier) : "Quand vous jouez une finale, avec des coéquipières comme ça et une telle ambiance, c'est dur de rater des tirs. Il y avait beaucoup de motivation. La LFB est dans le top 2 des championnats européens, on a vu aujourd'hui pourquoi avec la salle, les joueuses. Le match 5 ira à l'équipe qui en voudra le plus."

Thibaut Petit (entraîneur Lattes Montpellier) : "On a vu un Montpellier très collectif, 24 passes décisives c'est impressionnant. Ce match est une belle publicité pour le basket féminin. Pour voir un grand match, il faut deux grandes équipes. Je suis heureux que ça tombe de notre côté. On va préparer le dernier match qui sera incroyable."

Michelle Plouffe (Lyon) : "On a eu la balle de titre, un tir ouvert de Julie (Allemand). On a appris des choses du match 3, on a joué mieux. La défense était plus haute. Elles ont mis des tirs très importants en prolongation. C'est dommage. Le prochain match est chez nous, ça sera très différent. On sait ce qu'il faudra faire."

Valéry Demory (entraîneur Lyon) : "Je suis d'abord fier du match que mes joueuses ont fait. Avoir la balle de match est déjà un exploit. J'ai été joueur, quelques fois on met le tir décisif, d'autres fois non. Il commence à y avoir de la fatigue. Ce n'est pas dur, c'est le sport. Ca a été un grand match de basket, je me suis régalé."

Playoffs LFB - Programme de la finale

Match 5 - Jeudi 23 mai
Lyon - Lattes Montpellier / 20h45 en direct sur RMC Sport

Match 1 : Lyon bat Lattes Montpellier 71-60
Match 2 : Lyon bat Lattes Montpellier 77-69
Match 3 : Lattes Montpellier bat Lyon 72-61

16/05/2019 - A Lattes, Arnaud Dunikowski (LFB)

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket