"On a gagné devant une foule en délire"
 

Que deviens-tu...Danielle Page ?

MVP étrangère de LFB en 2014, Danielle Page a marqué les esprits en Ligue Féminine (5 saisons, 144 matches joués). Arrivée en France par Challes-les-Eaux, elle a ensuite connu Lyon, Basket Landes et Bourges. Retraitée des parquets, elle est désormais assistante dans l'équipe féminine des Rockets de l'Université de Toledo.

Comment ça va et où es-tu en ce moment ?
Tout va bien. Je suis retraitée depuis deux saisons maintenant et je vis à Toledo dans l'Ohio. Je suis assistante dans l'équipe de basket à l'Université de Toledo. La première saison s'est bien passée avec un bilan de 21-12 et cette saison se déroulait bien, on s'est qualifié pour les demi-finales de conférence du championnat puis tout s'est arrêté.

Qu'as-tu fais depuis que tu as quitté la France ?
Depuis ma dernière saison à Bourges, j'ai atteint plusieurs buts. Juste après la saison 2015-2016, j'ai joué pour pour l'Équipe de Serbie aux Jeux Olympiques de Rio 2016 où on a gagné la médaille de bronze. Après ça, j'ai pris une saison off pour subir une opération du genou. Je suis revenue en 2017-2018 à Sopron (Hongrie). On a eu une saison réussie avec une deuxième place en Euroligue et le titre de championn de Hongrie. C'est après cette saison que j'ai décidé qu'il était temps de prendre ma retraite puis j'ai accepté ce poste d'assistante à l'Université de Toledo.

Suis-tu encore le championnat et une équipe en particulier ?
Je suis toujours la ligue française. Plus particulièrement les résultats de Bourges et Basket Landes parce que je connais tellement de personnes dans ces clubs.

As-tu des ami(e)s qui jouent toujours en France ?
J'ai beaucoup d'amis qui jouent toujours dans la ligue. Olivier Lafargue a été l'un des entraîneurs pour lequel j'ai le plus aimé joué dans ma carrière donc j'aime regarder son équipe jouer et voir les résultats. Julie Barennes était ma coéquipière à Basket Landes pendant quelques saisons, elle a basculé du côté du coaching et je suis fière du succès qu'elle a eu dans cette transition. Je suis toutes mes anciennes coéquipières qui jouent toujours en LFB.

Quel est ton meilleur souvenir en LFB ?
J'ai quelques bons moments en Ligue Féminine. A Basket Landes, en 2013-2014, on a eu cette série assez folle de 12 victoires de suite en fin de saison régulière qu'on a terminé à la deuxième place. L'alchimie dans cette équipe n'avait rien à voir avec tout ce que j'avais eu comme expériences dans le basket professionnel avant. Et l'année d'après à Basket Landes, on a joué un match de playoffs contre Bourges qu'on a gagné devant une foule en délire à Mont-de-Marsan. Il y a aussi la saison 2015-2016 quand je jouais à Bourges, on a battu Villeneuve d'Ascq et gagné l'Eurocoupe à domicile.

Et le pire ?
Mon pire souvenir c'est en 2015-2016, à Bourges. On a perdu à Montpellier en finale et j'ai fait un match complètement horrible. Un sentiment d'avoir laissé tomber mes coéquiîères et entraineurs sur ce match. Mais j'ai eu beaucoup plus de bons moments que de mauvais en France. J'ai eu la chance de jouer avec et pour des gens tellement incroyables que ça m'a aidée à grandir en tant que basketteuse et personne. J'ai conscience de la valeur du temps que j'ai passé en France. C'est un pays magnifique, avec un bon basket et des gens encore meilleurs. J'espère pouvoir y revenir dans le futur.

Son parcours en LFB

2011-2012 Challes-les-Eaux
2012-2013 Lyon
2013-2015 Basket Landes
2015-2016 Bourges

Son palmarès en LFB

Vainqueur du Match des Champions LFB en 2015
MVP étrangère de LFB en 2014

27/03/2020 - Propos recueillis par Arnaud Dunikowski

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket