Cinq joueuses LFB à Porto Rico
Clarissa Dos Santos sous le maillot brésilien - FIBA
 

FIBA AmeriCup féminine 2019

La coupe d'Amérique féminine a débuté dimanche à San Juan (Porto Rico) et dix équipes sont en course pour succéder au Canada, sacré il y a deux et quatre ans. Sur les 120 joueuses, cinq fouleront les parquets de Ligue Féminine cette saison.

Canada : le double tenant du titre
Avec la retraite internationale des soeurs Plouffe, le départ pour la Russie de Nayo Raincock-Ekunwe et la relégation en LF2 de Kim Gaucher-Smith avec Mondeville, le contingent canadien est réduit. Pour cette compétition, seule Miranda Ayim (Basket Landes) représentera la LFB.

Brésil : revenir sur le devant de la scène
Ancienne place forte du basket mondial (champion du monde en 1994, 3ème aux Jeux en 2000), le Brésil a toujours ramené une médaille de l'AmeriCup entre 1997 et 2013 (dont 4 en or). Depuis, la Seleçao piétine et compte sur Clarissa Dos Santos (Lyon) et Nadia Colhado (Charleville-Mézières) pour retrouver son lustre d'antan.

USA : peu de stars
Les Etats-Unis n'ont jamais eu besoin de cette coupe continentale pour se qualifier aux Jeux Olympiques ou à la Coupe du Monde. Il est donc rare de voir la bannière étoilée sur le podium (2 médailles en 9 éditions). Cette année, alors que la saison WNBA n'est pas finie, Katie Lou Samuelson (Charleville-Mézières) aura à ses côté deux gloires US : Sylvia Fowles et Tina Charles.

Paraguay : loin des meilleurs
36ème au classement FIBA, le Paraguay n'aura pas les armes pour briller d'autant plus que les partenaires de la néo-Déferantes Paola Ferrari (Nantes Rezé) sont dans un groupe relevé avec le Brésil et les États-Unis.

Après deux jours de compétition, le Brésil (2-0) et le Canada (2-0) sont au rendez-vous. On notera la belle performance de Clarissa Dos Santos (13pts, 16rbds) contre l'Argentine (76-49).

24/09/2019 - Arnaud Dunikowski

Clubs

Suivez la LFB :
Gardez le contact
Inscrivez-vous a la newsletter
Basket Féminin  Tout le basket